Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Burkina Faso : première édition du Salon international de la Synergie Sûreté, (...)
Burkina Faso : première édition du Salon international de la Synergie Sûreté, Sécurité et Défense

Armés jusqu’aux dents, des FDS, toutes tenues et toutes armes confondues, vont et viennent sous un soleil de plomb. C’est dans ce climat qu’a débuté la troisième journée du Salon international de la Synergie Sûreté, Sécurité et Défense (SYSDEF), ce 6 juin 2023, à Ouagadougou.

Sur un espace un peu plus élargi pour la circonstance, plusieurs hommes en tenue militaire et experts en fabrication des équipements de sécurité et des entreprises pouvant apporter leur touche sont tous là pour rallier la même cause : le retour de la paix au Faso.

Dans les différentes salles d’exposition, riches en couleurs, des matériaux de combat des forces de défense. D’ores et déjà on peut affirmer que la cause est admise par bon nombre de visiteurs.

Vêtus de la couleur bleue (Gendarmerie et Armée de l’air), celle de l’Armée de terre, de la Police nationale, de la Douane et de bien d’autres, les hommes en tenue militaire envahissent les lieux. À vue d’œil, pas de doute, ce rendez-vous est bel et bien celui de la sécurité et de la synergie des acteurs de ce domaine.

Une vue sur le stand d’exposition.

Pas étonnant lorsque que l’on voit les équipements qui y sont : des drones et des tenues de FDS. Des entreprises spécialisées dans l’innovation et des partenaires de ces entreprises dominent dans les différents stands d’exposition. L’une d’entre elles est l’ATCS Burkina.

Certes, les regards sont dans tous les sens, mais cette entreprise est particulière, car elle s’occupe de la communication entre les vaillantes forces de défense via le réseau satellitaire. C’est un technicien accueillant, Seck N’baye Aboubacar SIDIK, qui nous explique : « Cette radio facilite vraiment la communication déjà entre forces de défense sur le terrain, ceux qui sont restés et ceux qui sont restés en renfort. Nous avons créé ce système satellitaire qui va s’appuyer sur les différents relais. »

En dehors de la communication, cette société propose aussi un système de géolocalisation qui doit permettre aux forces de repérer facilement les différents véhicules portés disparus dans cette lutte.

Exemples d’appareils de communication en matière de sécurité.

Plus loin, le directeur technique de la structure, Farouck OUÉDRAOGO, insiste sur l’importance de ces balises dans ce contexte sécuritaire. « Nous avons plusieurs types de balises et le produit que nous présentons ici a un support magnétique », explique-t-il.

Au-delà de la lutte contre le terrorisme, cette entreprise offre également des services pour la sécurité des domiciles, notamment des portes sécurisées et bien d’autres solutions.

L’ATCS Burkina est l’une des entreprises qui exposent à la première édition du Salon international de la Synergie Sûreté, Sécurité et Défense placé sous le thème ‘’Quelles contributions du secteur privé dans la sécurisation des États ?’’.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité