Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Concertation entre les forces vives de la région du Centre-Sud et une (…)
Concertation entre les forces vives de la région du Centre-Sud et une délégation de députés de l’Assemblée législative de Transition

Les forces vives de la région du Centre-Sud se sont entretenues avec une délégation de députés de l’Assemblée législative de Transition (ALT) du 10 au 11 juillet 2023, dans la salle de réunions du Conseil régional sur les réformes politiques, administratives et institutionnelles engagées par le gouvernement burkinabè.

Du 10 au 11 juillet 2023, à Manga, dans la salle de réunions du Conseil régional, les autorités administratives, coutumières, religieuses, militaires et paramilitaires, les représentants des partis politiques, la société civile et les différentes couches de la société de la région du Centre-Sud ont échangé sur les différentes réformes en cours au Burkina Faso, en vue de faire des propositions et recommandations pour une bonne gestion des affaires publiques en cours et de celles à venir.

Les échanges ont été présidés par le Gouverneur de la région du Centre-Sud, Massadalo Yvette NACOULMA/SANOU, accompagnée de la délégation des députés de l’Assemblée législative de Transition (ALT) conduite par Kalifa KABRÉ, chef de mission.

Les forces vives présentes aux échanges.

La délégation des députés de l’ALT était composée respectivement des honorables députés Wendyélé Ambroise NIKIÈMA, Aboubacar KABRÉ et Félicienne Marie Pélagie KONSEIBO/TIENDREBÉOGO. Pour Madame le Gouverneur, les réformes s’inscrivent dans la dynamique de refondation de notre pays que les Burkinabè appellent de tous leurs vœux. « Cette œuvre de construction de cet édifice commun ne saurait être conduite sans une concertation des différentes couches sociales de notre pays, d’où la tenue de ces journées d’échange et de réflexions. » Elle a, par ailleurs, salué la démarche de l’ALT qui permet aux citoyens de participer aux décisions de la vie de la Nation.

La photo de famille après les échanges.

Quant au député Kalifa KABRÉ, dans sa lecture du discours du président de l’ALT, rappelle que ces concertations régionales, en plus de participer à l’obligation de redevabilité des députés, entrent en droite ligne du processus de co-construction de la loi entre le gouvernement et le Parlement. C’est pourquoi, à l’issue de ces concertations, un rapport sera produit dont une copie sera transmise au gouvernement.

Pour rappel, les présentes journées régionales se tiennent après celles qui se sont déroulées du 13 au 14 juin 2023 dans les trois provinces de la région du Centre-Sud.

Wilfried Hugues ZONGO, Observateur Civitac, Manga

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité