Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Centre-Nord/Kaya : l’APRED mobilise les communautés autour du développement (...)
Centre-Nord/Kaya : l’APRED mobilise les communautés autour du développement socio-économique et le renforcement de la cohésion sociale

L’Association pour la promotion de l’Education et le Développement Rural (A.PR.E.D) a tenu un atelier à Kaya. Cette activité qui a lieu le lundi 24 juillet 2023, a été présidé par l’adjoint de la présidente de la Délégation Spéciale de la commune de Kaya. L’objectif de cette activité est de mobiliser les communautés bénéficiaires autour du projet PADRCS-Kaya et susciter leur adhésion.

Avant de présenter le Projet d’appui au Développement Socio-économique et de Renforcement de la Cohésion sociale dans la Commune de Kaya (PADRCS-Kaya), les responsables ont présenté les résultats du précédent projet mis en œuvre. Il s’agit du « Projet de renforcement de la cohésion sociale (RENCOSS) dans la commune de Kaya ». Les résultats étaient satisfaisants selon la présentation faite par Moussa Ouédraogo, le coordonnateur.
Ce projet a été mis en œuvre entre février 2021 et juin de 2023. D’après les acteurs de la commune de Kaya, l’association a bien réalisé ses activités et ils sont satisfaits. Fait partie des résultats engrangés de ce projet, le Centre Culturel Communal, appelé CCC, qui fait aujourd’hui la fierté de la commune.
Rappelons que de ce projet, deux volets ont été retenus et réalisés.
Nous avons le concept chantier-formation ou chantier-école qui a valu comme support de formation la réhabilitation de la salle de cinéma du secteur six en un centre culturel communal à travers la construction d’une clôture, de six boutiques de rue, d’un restaurant semi-moderne en BTC et de deux latrines de type bio muni de poli tank. Ainsi, des jeunes et des femmes ont été formés dans le domaine du BTP sur ces chantiers en maçonnerie, électricité bâtiment, plomberie sanitaire, carrelage et en pavage. Un autre métier, en l’occurrence la restauration cuisine/ préparation des mets locaux, a aussi été apprécié par des bénéficiaires en grande partie féminines.

Le Présidium

Au vu des résultats engrangés par le projet RENCOSS, et suite à un appel à candidature d’Expertise France, l’APRED a été retenue pour intervenir dans la commune de Kaya dans les mêmes volets suscités. Cette fois-ci, avec un autre projet, « le Projet d’appui au Développement Socio-économique et de Renforcement de la Cohésion sociale dans la Commune de Kaya (PADRCS-Kaya) ». L’objectif de ce projet est de contribuer à renforcer la cohésion sociale à travers le développement d’opportunités d’emplois et la promotion du vivre-ensemble dans la commune de Kaya. Il vise à assurer les formations techniques qualifiantes de 290 jeunes, principalement les femmes, la population hôte et PDI. Le projet PADRCS-Kaya est financé par l’Union européenne et accompagné par Expertise France.

Les métiers concernés par ce projet sont entre autres la maçonnerie, l’électricité, le bâtiment, le carrelage, la peinture bâtiment. A ces métiers de BTP s’ajoutent ceux de la teinture-tissage et de transformation de céréales en farine afin de favoriser la création de micro-entreprises durables.
La promotion de vivre-ensemble/cohésion sociale sera effective à travers la réalisation de 6 activités socio-culturelles telles que la journée communautaire/parenté à plaisanterie, le match de gala entre PDI et hôtes, des théâtres fora, une cross civil-militaire, etc.
En ce qui concerne ce projet, le support de formation identifié par la commune de Kaya et validé par Expertise France est la réalisation d’une maternité et d’un laboratoire d’analyses médicales au sein du CSPS du secteur 4 de Kaya.

Vue d’ensemble de la salle

Les participants n’ont pas manqué d’émettre des observations et des recommandations. Ils ont interpelé les acteurs de la mise en œuvre du projet par rapport à l’insertion des jeunes formés, car beaucoup ont des problèmes pour s’insérer sur le marché de l’emploi. En ce qui concerne les recommandations, les différentes infrastructures (les boutiques…) mises en place par le projet, peuvent servir aux jeunes formés dans la restauration par exemple. Les participants ont exprimé aussi des doléances aux acteurs dudit projet, de plus encourager ces jeunes formés à faire des stages en fin de formation pour renforcer leur capacité et faciliter leur insertion socio-professionnelle.

Pélagie TALO, Observatrice CIVITAC, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Poura : les réalisations du PUDTR au menu des échanges entre OSC et autorités locales
Le mercredi 29 mai 2024 a eu lieu à la mairie de Poura, la rencontre OSC/autorités locales sur les infrastructures réalisées par le PUDTR dans la commune. Cette rencontre a été possible grâce à (...) Lire la suite
Centre-Est/Kourittenga : Un cadre de concertation historique des acteurs de la communication, de la culture, des arts et du tourisme
Le jeudi 13 juin 2024, la salle de réunions de la mairie de Koupéla a été le théâtre d’un événement marquant pour la province du Kourittenga : le premier cadre de concertation des acteurs de la (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/Dédougou : le Comité de dialogue et de veille citoyenne institue des échanges sur la mise en œuvre du PUDTR
Le Comité de dialogue et de veille citoyenne (CDVC) de Dédougou, avec l’appui du Laboratoire Citoyennetés, a organisé une rencontre de dialogue entre les Organisations de la société civile et les (...) Lire la suite
Toute l'actualité