Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Burkina Faso : A Ouahigouya, le CGD échange avec les leaders d’opinion du (…)
Burkina Faso : A Ouahigouya, le CGD échange avec les leaders d’opinion du Nord sur les réformes politiques et institutionnelles

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) a organisé, le vendredi 18 août 2023 à Ouahigouya, un atelier sur les réformes politiques et institutionnelles. L’objectif dudit atelier c’est d’échanger avec la base notamment les leaders d’opinion sur les réformes enclenchées par les autorités.

Cet atelier régional sur les réformes politiques et institutionnelles vise à échanger et surtout définir avec la base le processus et la stratégie à mettre en œuvre en vue d’aboutir à des réformes plus consensuelles. En termes plus clairs, selon Béatrice SAWADOGO, Coordonnatrice du programme FASOVEIL au CGD, « il s’agit de clarifier le niveau d’inclusion du processus et d’échanger sur les mécanismes devant permettre d’aboutir à des réformes inclusives et participatives ».

Une vue des participants en plein travail.

Ces réformes s’inscrivent dans la dynamique de la transition politique mise en place qui a permis l’adoption de la charte de la transition le 14 octobre 2022. Cette charte avait assigné à la transition six missions fondamentales dont celle d’engager des réformes politiques, administratives et institutionnelles en vue de renforcer la culture démocratique et consolider l’Etat de droit.
Cependant, si la lecture du contexte actuel laisse entrevoir une volonté politique clairement affichée des autorités à opérer des réformes, force est de constater que le processus par lequel ces réformes seront engagées demeure jusqu’à présent inconnu de l’ensemble des acteurs.
C’est dans l’optique d’apporter sa contribution dans la consolidation de l’ancrage démocratique que le Centre pour la Gouvernance Démocratique a envisagé conduire des ateliers régionaux sur les réformes politiques et institutionnelles en vue d’apporter sa pierre pour édifier des réformes durables et efficaces. « C’est pour déterminer le cadre institutionnel des réformes et formuler des recommandations en vue de parvenir à des réformes consensuelle que nous sommes là », a renchéri Béatrice SAWADOGO.
Les participants à cette activité d’échange sont des membres ou responsables de partis politiques, des OSC partenaires locales, de la presse locale, de l’administration déconcentrée, des leaders communautaires, des associations de femmes et jeunes et enfin des cellules CGD.

Une communication sur les réformes politiques est développée par Dr Thomas OUEDRAOGO, directeur exécutif du CGD. Il s’en est suivi des échanges. Après cette activité, les participants sont allés en travaux de groupes pour identifier des mécanismes devant déboucher sur des réformes durables et efficaces.

Dr Thomas OUEDRAOGO, Directeur exécutif du CGD, lors de sa communication

Le champ d’application des réformes politiques est connu. Elles sont orientées entre autres sur les thématiques de l’institution d’un plafonnement des dépenses électorales ; la règlementation du financement privé des partis politiques ; la révision du code électoral ; la refonte du fichier électoral ; l’adoption d’une nouvelle constitution ; la relecture de la loi sur les libertés d’association ; le renforcement de la supervision des activités politiques et associatives, etc.
Quant aux réformes institutionnelles, elles portent sur la finalisation du redécoupage administratif du territoire ; l’adoption de la loi portant statut des chefs de circonscription administrative ; la dépolitisation de l’administration publique et la promotion du mérite ; la modernisation et la performance de l’administration publique ; la suppression des institutions non indispensables ; la réforme du code des collectivités territoriales ; la réforme du dispositif de financement de la décentralisation, etc.

Photo de famille des participants à l’atelier régional sur les réformes politiques et institutionnelles.

Les participants se félicitent d’avoir contribué d’une manière ou d’une autre à ces réformes. Ils espèrent que leurs recommandations seront prises en compte.

Lire aussi : Réformes politiques au Burkina : Le CGD mène la réflexion avec les forces vives du Plateau-central

Réformes politiques et institutionnelles au Burkina : Le CGD consulte les leaders d’opinion du Centre-Est

Région des Hauts-Bassins : le CGD organise un cadre d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya.

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité