Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Centre-Nord : Centre régional de formation professionnelle de Kaya consolide (…)
Centre-Nord : Centre régional de formation professionnelle de Kaya consolide la résilience économique des jeunes

Depuis sa création en 2005, le Centre régional de formation professionnelle de Kaya (CRFP) renforce les capacités des jeunes dans les filières telles la mécanique automobile, la mécanique cyclomoteur, la construction métallique, la coupe couture, la menuiserie bois et l’électricité bâtiment. CRFP est une partie intégrante de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE). Un centre acquis dans le cadre des activités de formation professionnelle dans la région du Centre-Nord.

Pour la session de 2023, le Centre a enregistré plus de 200 apprenants. Le nombre a augmenté par rapport aux années précédentes. En effet, courant par exemple l’année scolaire 2014-2015, il n’y avait que 119 apprenants inscrits. Cette hausse s’explique par la crise sécuritaire avec un nombre accru des PDI.

Pour bénéficier des formations au CRFP, il faut être âgé au minimum de 15 ans et avoir le niveau CM2. Les frais d’inscription s’élèvent à 63 000 F CFA par an. Il est aussi subventionné par l’Etat. Le programme d’apprentissage au Centre a une durée de 24 mois. Pour la session 2023, le Centre a enregistré 30 admis sur 30 candidats au Certificat de qualification professionnelle dans la spécialité de l’électricité bâtiment, soit un taux de réussite de 100%.

Le processus d’installation électrique effectué par les apprenants de CRFP de Kaya.

Mais le plus souvent, ceux qui sont recrutés avec le niveau CM2 rencontrent des difficultés dans la théorie avec la filière électricité bâtiment, car il y a des notions du secondaire qui rendent la compréhension compliquée au niveau de ces apprenants, a expliqué Oumou YAMÉOGO, formatrice en électricité bâtiment. Elle souhaite en conséquence que les responsables essaient de remonter le niveau minimum à la 4e.

En investissant dans la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, le Gouvernement et ses partenaires s’attaquent aux causes profondes de la pauvreté et contribuent à bâtir un avenir plus promoteur pour les communautés touchées par la crise sécuritaire.

Par ailleurs, à la fin de la formation, le ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Formation professionnelle accompagne certains apprenants qui font partie des meilleurs. Cet accompagnement se traduit par l’octroi des kits d’installation.

Le Centre a connu une rénovation depuis 2014 grâce au partenariat entre le Gouvernement burkinabè et la Chine Taiwan. Jusqu’à nos jours, le matériel demeure le même, ce qui fait que la formation est inadaptée. En plus, les équipements de formation sont en nombre insuffisants.

Le matériel de formation en mécanique cyclomoteur.

En effet, selon Tahirou SANANE, chef du CRFP, les outils d’apprentissage en mécanique automobile sont toujours des moteurs à carburateur, qui ne sont pas en adéquation avec le terrain, vu l’évolution de la technologie. Les apprenants n’arrivent pas à faire face à la concurrence. Ils sont le plus souvent confrontés à des situations difficiles, car sur le terrain tout est devenu moderne.

Iliasse SAWADOGO, apprenant en électricité bâtiment, demande aux responsables du Centre de faire un plaidoyer auprès des autorités et des partenaires par rapport à la modernisation du matériel de formation et un équipement en quantité. Le Centre est aussi confronté à un nombre insuffisant de personnels formateurs et administratifs.

Bassirou KOURAOGO, formateur en électricité bâtiment, demande aux autorités, aux partenaires et à toutes les bonnes volontés un soutien pour améliorer les conditions de travail de ces jeunes en modernisant les équipements de formation et en mettant à leur disposition des outils en quantité. En plus, il souhaite que ces jeunes sortants bénéficient d’un accompagnement pour leur insertion socioprofessionnelle.

Le Centre régional de formation professionnelle de Kaya (CRFP) a l’initiative de créer un cadre de partenariat pour relever les défis au niveau du Centre.

Pélagie TALO, Observatrice, Civitac, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité