Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Santé sexuelle et reproductive : une boîte à images pour faciliter la (...)
Santé sexuelle et reproductive : une boîte à images pour faciliter la communication et la sensibilisation

Sous le leadership du ministère de la Santé et avec l’appui technique et financier de l’ONG Planned Parenthood Global (PP Global), la deuxième session de validation d’un projet de boîte à images sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes a été organisée. Prévu pour une durée de deux jours, l’atelier a été ouvert le jeudi 7 septembre 2023 à Ouagadougou.

L’Organisation non gouvernementale Planned Parenthood Global (PP Global), dans sa mission de contribuer à améliorer la qualité de vie des femmes, jeunes et adolescents en matière de santé sexuelle et reproductive au Burkina Faso, accompagne le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique à travers la Direction de la Santé de la Famille (DSF). C’est dans ce sens qu’a été ouvert, le jeudi 7 septembre 2023, un atelier afin de valider une boîte à images sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes.

« Cet atelier de validation de la boîte à images est une opportunité pour mettre à la disposition des différents acteurs de la santé un outil de communication, de sensibilisation, d’une saine éducation des adolescents et jeunes dans le but de les amener à adopter des comportements favorables à la santé, socle d’un capital humain durable, pour le développement d’une société épanouie », a déclaré Valérie ZOMBRÉ/SANON, directrice de la santé de la famille.

Valérie ZOMBRÉ/SANON, directrice de la santé de la famille.

Dr Albert HIEN, responsable du Bureau santé adolescents et jeunes, a fait savoir que « la boîte à images est un outil qui comporte un ensemble d’éléments qui touchent les aspects de la sexualité des adolescents et des jeunes. C’est un support physique qui a des images, qui explique le comportement des adolescents devant une situation donnée et comment on peut apporter des correctifs pour donner la bonne information. Le support physique est composé de deux parties dont le total avoisine une centaine de pages ».

Afin d’apporter une information juste auprès des jeunes et des adolescents sur la question, il est attendu des participants, durant ces deux jours, de parcourir les images et les dessins qui ont été produits, d’apporter des corrections pour que les images soient plus représentatives, et ajuster la manière de communiquer auprès des adolescents et des jeunes, a annoncé Dr Albert HIEN.

Une vue des participants.

Pour la tenue de cet atelier et pour la production des boîtes à images, l’ONG PP Global assure l’accompagnement technique et financier. Selon Moukaïlou. K. OUÉDRAOGO, point focal pays de l’ONG PP Global, mettre à la disposition des jeunes et des adolescents une information de qualité en matière de santé sexuelle et reproductive est plus que nécessaire.

« Nous pensons qu’il est important que nous puissions travailler à disponibiliser la bonne information auprès des jeunes sur la santé sexuelle et reproductive. C’est vrai que les jeunes sont beaucoup actifs sur les réseaux sociaux où ils peuvent recueillir beaucoup d’informations, mais parfois ils peuvent se retrouver avec des informations erronées.

Aussi, n’oublions pas qu’une grande partie des jeunes n’est pas active sur les réseaux sociaux. Lorsque nous partons en milieu rural, au sein du secteur informel nous pouvons retrouver des jeunes qui n’ont pas accès à Internet, qui ne sont pas instruits. D’où l’idée d’accompagner le ministère de la Santé pour développer des boîtes à images afin que nous puissions partir sur le terrain et donner la bonne information en matière de santé sexuelle et reproductive », a-t-il expliqué.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité