Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Finances publiques : le budget de l’Etat 2019 expliqué au citoyen

Finances publiques : le budget de l’Etat 2019 expliqué au citoyen

Adopté le 18 décembre 2018 par l’Assemblée nationale, le budget de l’Etat, exercice 2019, a été présenté au public par le ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID), ce mercredi 24 janvier 2019, lors d’une conférence publique tenue dans la salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC). Cette conférence pédagogique visait non seulement à rendre accessible le budget de l’Etat mais aussi à faciliter son appropriation par le citoyen.

La bonne gestion des finances publiques commande le respect du principe de la transparence qui requiert à son tour l’accès public à l’information, fondement même du suivi citoyen des politiques publiques. Du reste, l’article 2 de la loi n° 008-2013 /AN portant code de transparence dans la gestion des finances publiques au Burkina Faso dispose que « les citoyens, à la fois contribuables et usagers des services publics, sont clairement, régulièrement et complètement informés de tout ce qui concerne la gouvernance et la gestion des fonds publics. Ils sont mis en capacité d’exercer, dans le débat public, leur droit de regard sur les finances de toutes les administrations publiques ». Ainsi, en organisant cette conférence publique sur le budget de l’Etat 2019, le MINEFID entend-il satisfaire à cette obligation légale.

Pour l’exercice 2019, on retiendra essentiellement que le budget de l’Etat se chiffre à 1 954,5 milliards de FCFA en prévision de recettes et à 2 213,290 milliards de FCFA en prévision de dépenses ; d’où alors un déficit budgétaire de l’ordre de 258 milliards de FCFA. Il est à noter également que les recettes de l’Etat, qui connaitront une augmentation sensible comparativement à l’année 2018, proviennent substantiellement de ses ressources propres, c’est-à-dire des recettes fiscales et non fiscales, les ressources extraordinaires telles que les dons projet et dons programme n’étant estimées qu’à 258 milliards de FCFA. Quant aux dépenses, elles connaîtront également une tendance haussière. Toutefois, ces dépenses sont constituées essentiellement de dépenses de fonctionnement qui représentent à elles seules 71% contre 29% pour les dépenses d’investissements. La masse salariale se chiffre, par exemple, à 835 milliards de FCFA, soit plus de 100 milliards de FCFA en plus par rapport à l’année 2018 ; toute chose qui s’explique par la mise en œuvre des engagements pris par l’Etat vis-à-vis des partenaires sociaux.

Par ailleurs, l’analyse des allocations budgétaires sectorielles nous révèle que les budgets des ministères de la sécurité et de la défense ont connu les plus importantes hausses en raison de la dégradation de la situation sécuritaire du pays. Ainsi le budget du ministère de la défense passe-t-il de 169,9 milliards de FCFA en 2018 à 209,7 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de 23,41%. Quant au budget du ministère de la sécurité, il passe de 71,6 milliards de FCFA à 99,5 milliards de FCFA. Les secteurs sociaux tels que l’éducation, la santé, la solidarité, la jeunesse et la formation professionnelle, etc. représentent en tout 47% des dépenses budgétaires.

A l’issue des différentes communications, les participants, tout en saluant cet exercice de redevabilité à sa juste valeur, n’ont pas manqué de saisir cette tribune pour exposer leurs préoccupations ou faire des commentaires sur le budget de l’Etat. Le MINEFID, quant à lui, s’est engagé à vulgariser son contenu auprès du plus grand nombre. À cet effet, le budget de l’Etat sera traduit dans différentes langues nationales et des conférences publiques du même genre seront organisées dans toutes les régions du pays.

Pour plus de détails sur le budget, consulter le site web www.finances.gov.bf/

Wendabo Joseph Arsène SAWADOGO, Observateur Civitac.

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits