Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Éducation/Sapouy : la Coordination provinciale des syndicats commémore la (...)
Éducation/Sapouy : la Coordination provinciale des syndicats commémore la Journée mondiale de l’enseignant

Le 5 octobre représente la Journée mondiale de l’enseignant. Elle est célébrée dans le monde entier. Dans la commune de Sapouy, la Coordination provinciale des syndicats de l’Éducation du Centre-Ouest a commémoré cette journée au sein de l’École primaire A de Sapouy.

Le thème national au Burkina Faso de la commémoration de la Journée mondiale de l’enseignant est : Conditions de vie et de travail des acteurs de l’Éducation dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire. La Coordination provinciale des syndicats de l’Éducation du Centre-Ouest a tenu une conférence sur ce thème national.

Boniface DJIGUEMDÉ, conférencier, membre de la Coordination régionale des syndicats du Centre-Ouest.

C’est Boniface DJIGUEMDÉ, de la Coordination régionale des syndicats du Centre-Ouest, qui a animé la conférence. Pour lui, depuis 2015, le Burkina Faso traverse une situation difficile due aux attaques terroristes qui impactent non seulement le peuple dans son ensemble, mais également le secteur de l’Éducation. « Des écoles sont fermées et des acteurs de l’Éducation sont déplacés ou même assassinés. De façon générale, nous avons débattu sur les difficultés que rencontrent les secteurs de l’Éducation. Nous avons montré en quoi tous ces aspects portent un coup dur au rendement scolaire. »

« Les résultats ne sont plus à l’ordre du jour, parce que les gens ne sont plus dans la sérénité. Ce qui préoccupe pour l’instant, c’est sauver sa vie et non dispenser les cours », ajoute-t-il.

Quelques enseignants lors de la journée de commémoration.

Et comme solutions ou perspectives, la coordination propose l’armement populaire, l’implication des acteurs dans la gestion de la crise et l’augmentation du budget de l’Éducation. À court terme, elle propose d’élargir la construction des établissements temporaires de sorte à accueillir le plus grand nombre d’élèves déplacés.

« Nous pouvons aussi demander à l’État, à travers ses directions décentralisées comme l’Action sociale, de sillonner les différentes villes pour retrouver des localités que l’État pourrait louer aux populations et recevoir les élèves déplacés. Il faudrait trouver dans le même sens un accompagnement pour les enseignants qui vont quitter les établissements bien construits pour aller vers ces établissements ou logements délocalisés ».

Jacques SOW, Coordonnateur provincial des syndicats de l’Éducation du Centre-Ouest.

Selon Jacques SOW, coordonnateur provincial des syndicats de l’Éducation du Centre-Ouest, le thème de la commémoration au niveau provincial est : « Le système éducatif burkinabè face aux attaques terroristes : état des lieux, rôle des acteurs et actrices ». Il indique que cette année constitue la 57ᵉ édition de la commémoration de la Journée de l’enseignant.

« C’est depuis 1966 que l’UNESCO et l’OIT ont dédié la journée du 5 octobre comme la Journée mondiale de l’enseignant. Nous avons décidé de nous pencher cette année sur nos conditions de vie et de travail en lien avec la crise sécuritaire et humanitaire. »

Des thé-débats, des jeux de société et une séance d’aérobic ont par ailleurs marqué cette journée de célébration.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité