Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Manga : des Organisations de la société civile et des journalistes (…)
Manga : des Organisations de la société civile et des journalistes sensibilisés sur l’intégration sous-régionale

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur a tenu, du 5 au 6 octobre 2023, un atelier de sensibilisation des Organisations de la société civile (OSC) et des journalistes sur l’intégration sous-régionale. Cet atelier a permis aux participants de savoir l’état des lieux de l’intégration africaine et de faire des propositions.

Des Organisations de la société civile (OSC) et des journalistes de la région du Centre-Sud ont pris part, du 5 au 6 octobre 2023, à un atelier sur l’intégration sous-régionale organisé par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur. L’intégration des peuples, la libre circulation et le droit d’établissement particulier constituent un défi pour les organisations de la sous-région et de la région ouest-africaine, notamment l’Union économique ouest-africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’objectif de cet atelier est d’informer, de former et de sensibiliser les OSC et les journalistes sur les textes relatifs à la libre circulation des personnes et des biens ainsi que sur les enjeux et les opportunités de l’intégration sous-régionale.

Le ministre délégué en pleine explication.

Quant au ministre délégué chargé de la Coopération régionale, Karamoko Jean-Marie TRAORÉ, cet atelier de sensibilisation, d’information et de formation sur le processus d’intégration africaine en cours depuis le lendemain des indépendances est de demander l’implication de tous les acteurs pour une intégration réelle. « L’intégration africaine ne se fera pas d’un coup. C’est un processus qui doit se consolider d’année en année. Dans cette démarche, il est normal que les acteurs du domaine se retrouvent pour revisiter le parcours qui a été fait, pour partager leurs expériences respectives.

L’objectif de cet atelier est de permettre aux journalistes et les acteurs de la société civile de savoir ce qui est fait en matière d’intégration et de partager leurs expériences. Le ministère a besoin du regard des journalistes et des acteurs de la société civile tout comme eux également ont besoin des orientations du ministère pour qu’ensemble nous puissions relever ce défi », a-t-il expliqué.

Pour le Président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Manga, Maurice Y. DABILGOU, la thématique traduit une prise de conscience des peuples de l’importance de l’intégration au regard des liens historiques qui lient les peuples de la sous-région. Il ajoute, par ailleurs, qu’il faut une bonne appropriation des participants du Centre-Sud pour être des relais communautaires.

Les participants à l’atelier.

Au nombre des bilans engrangés dans la politique d’intégration sous-régionale, selon la Direction générale de l’intégration africaine (DGIA), on a, entre autres, la suppression des visas, la libre circulation des personnes et des biens, le droit de s’établir dans l’un des pays membres. Toutefois, les panelistes reconnaissent que ces acquis sont entachés d’imperfections qui reviennent de plus en plus dans le débat public. A cet effet, ils ont invité les médias à jouer un rôle avant-gardiste, à montrer les exemples de réussites de l’intégration à travers des reportages thématiques, mais également de veiller à l’application des textes en dénonçant les manquements. Au ministère des Affaires étrangères, les panelistes ont recommandé de vulgariser les textes, les politiques publiques et les accords de coopération sur l’intégration. Au titre des OSC, les panelistes ont recommandé de leur accorder des appuis techniques et financiers.

Wilfried Hugues ZONGO, Observateur Civitac, Manga

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité