Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Projet EcoMédias : intéresser les médias burkinabè aux questions économiques et (...)

Projet EcoMédias : intéresser les médias burkinabè aux questions économiques et budgétaires

L’Union Nationale de l’Audiovisuel Libre du Faso (UNALFA) a procédé, ce lundi 28 janvier 2019, dans la salle de conférences de l’hôtel Royal Beach, au lancement de son projet dénommé EcoMédias. Fruit de la collaboration entre l’UNALFA et CFI-Développement Médias et financé par l’Union européenne à hauteur de 230 millions de francs CFA, ce projet entend intéresser davantage les journalistes burkinabè aux questions économiques et budgétaires.

Il est connu que les questions politiques et sociales occupent de façon prépondérante l’espace médiatique burkinabè au détriment de celles économiques. En effet, ces questions, qui n’en sont pas moins importantes, sont souvent délaissées par les journalistes car leur technicité rebute ceux qui voudraient s’y intéresser et l’inaccessibilité des informations y relatives freine souvent l’élan volontariste de ceux qui s’y intéressent déjà. Dans ce contexte, il s’avère difficile pour le citoyen d’avoir accès à l’information économique et budgétaire juste pour un suivi conséquent de l’action publique dans le domaine économique. C’est dire alors que le déficit de traitement de l’information économique et budgétaire dans les médias constitue une réelle entrave au contrôle citoyen de la gouvernance économique et financière au Burkina Faso qu’il faudrait lever pour plus de transparence dans la conduite de la res publica. Et c’est, du reste, sur la base de ce constat que le projet EcoMédias a été conçu et porté sur les fonts baptismaux.

L’objectif général de ce projet, selon ses concepteurs, est de « contribuer à la qualité du débat public et au renforcement du contrôle citoyen en matière de bonne gouvernance économique, grâce aux médias ». De façon plus spécifique, le projet EcoMédias entend, entre autres :
offrir une production médiatique relative aux finances publiques plus fournie et accessible au plus large public ;
promouvoir un dialogue constructif et transparent entre gouvernants et gouvernés en ce qui concerne le budget de l’Etat tant dans sa phase d’élaboration que d’exécution ;
impliquer les citoyens dans le processus budgétaire en vue d’une meilleure prise en compte de leurs besoins ;
promouvoir les meilleures pratiques en ce qui concerne la mobilisation et l’utilisation des ressources publiques ;
inciter les pouvoirs publics à rendre davantage compte de leur gestion des ressources publiques.

À terme, 38 localités du Burkina Faso seront concernées par ce projet, prévu, par ailleurs, pour durer trois ans. Et les bénéficiaires directs sont, notamment, une soixantaine de journalistes issus de 20 radios, 4 télévisions et 6 journaux de presse écrite ou en ligne diffusant dans les 38 localités cibles, une demi-douzaine d’OSC travaillant sur les questions de suivi-budgétaire, de transparence et de redevabilité et 400 citoyens impliqués dans les émissions et les focus groupes.

Au regard de l’envergure de ce projet et des nombreux résultats positifs qu’il laisse augurer en matière de bonne gouvernance économique, il pourra compter sur l’accompagnement de l’Etat burkinabè. En témoigne la présence, à cette cérémonie de lancement, du ministre de la Communication, M. Remis Fulgance DANDJINOU, et du président du Conseil supérieur de la Communication (CSC), M. Mathias TANKOANO, respectivement parrain et patron de la cérémonie. Tout en louant cette initiative à sa juste valeur, ils ont formulé le vœu qu’elle puisse susciter de nombreuses vocations de journalistes économiques avec des productions de qualité.

Anaïs Moné, Observatrice Civitac pour le Plateau central

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Cadre de concertation de la commune de Dapélogo

Vendredi 28 juin 2019 à 09 heures, dans la salle de réunions de la mairie.

Atelier de réflexion sur les mécanismes alternatifs de prévention et de gestion des conflits, organisé par le LC

Du 18 au 19 juin 2019, dans la nouvelle salle de la mairie de Ouahigouya.

Première session ordinaire 2019 du COPIL/PADL/projet minier KARMA SA

Mardi 18/06/2019 à la Direction de l’Économie et de la Planification du Nord à 10h.

2ème session ordinaire de l’année 2019 dans la commune de Toéghin

Le jeudi 13 juin 2019 à 09h00 dans la salle de réunions de la Mairie de Toéghin.

 

Visiteurs connectés

1 visiteurs en ce moment

Total visite: