Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Burkina Faso : Le projet de réhabilitation économique et sociale des femmes (...)
Burkina Faso : Le projet de réhabilitation économique et sociale des femmes et jeunes filles déplacées internes opérationnel

La ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille, Nandy SOMÉ/DIALLO, a procédé, ce vendredi 6 octobre 2023 à Kaya, au lancement du Projet de réhabilitation économique et sociale des femmes et jeunes filles déplacées internes (PRES/PDI). Le PRES-PDI vise à renforcer la résilience socio-économique des femmes et des jeunes déplacée internes.

Ce projet intervient dans les domaines de l’autonomisation économique à travers l’amélioration de la résilience socio-économique des femmes et des jeunes filles PDI et leur relèvement économique.

La mise en œuvre du projet sera faite autour de trois composantes, à savoir renforcer les capacités des femmes et des jeunes filles PDI, financer leurs activités génératrices de revenus (AGR) et faire un suivi-évaluation et capitaliser des acquis du projet sur une durée de 24 mois.

Au regard de la situation sécuritaire qui affecte énormément la stabilité des activités génératrices de revenus des femmes dans plusieurs localités, la Directrice générale du FAARF a entrepris, depuis 2021, des sorties de sensibilisation dans les zones à fort défi sécuritaire pour encourager les femmes déplacées internes à la résilience et à dynamiser leurs activités à travers l’appui du FAARF.

Remise des chèques de microcrédit par le premier adjoint de la PDS.

Selon la ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille, le PRES-PDI est une réponse adéquate aux défis d’autonomisation de la femme PDI. « Face à la crise humanitaire, le gouvernement, avec l’appui de ses partenaires prennent en charge de façon holistique les personnes déplacées internes. Mais au-delà de cette prise en charge, nous ne voulons pas les maintenir dans l’assistance permanente, c’est dans ce sens que le projet a été initié. Nous voulons que les PDI puissent être autonomes et jouer leur pleine participation dans les actions de développement. »

Le FAARF, avec son projet PRES-PDI, octroie des microcrédits aux femmes qui possèdent déjà une petite activité. Il se donne pour tâche de les sensibiliser, de les former et de leur donner les crédits afin qu’elles puissent développer leurs activités génératrices de revenus. Les crédits sont fixés à 100 000 F CFA par femme et elles peuvent prendre un crédit supérieur à 100 000 F CFA à condition qu’elles remboursent le prêt à un délai raisonnable, a expliqué la Directrice générale du FAARF.

En effet, les activités de petits commerces, de transformation des produits locaux, de l’embouche bovine sont, entre autres, quelques échantillons d’activités menées par certaines femmes déplacées internes à Kaya.

L’exposition dans les stands.

Face cette résilience, la Directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF), Dr Ravigsida Dorcas TIENDREBÉOGO, et les collaborateurs, fidèles à leur engagement qui est d’accompagner les femmes burkinabè, ont ainsi initié et mis en œuvre le Projet de réhabilitation économique et sociale des femmes et jeunes filles déplacées internes (PRES/PDI). D’un montant de 3 milliards de francs CFA, il vise à soutenir la résilience économique de 8 000 femmes et filles déplacées internes de quatre régions pilotes : le Sahel, l’Est, la Boucle du Mouhoun et le Centre-Nord.

Madame la ministre a interpellé les bénéficiaires à une meilleure gestion des microcrédits, à respecter les échéances de remboursement et à suivre les séances de sensibilisation et de formation en entrepreneuriat, « pour qu’à l’évaluation nous puissions constater des impacts positifs du projet dans la vie économique des bénéficiaires ». Autrement dit, elles doivent pouvoir se passer d’une quelconque aide. Elle a également encouragé ces femmes PDI, qui se battent déjà, malgré leur situation difficile et la modestie de leurs moyens.

Pélagie TALO, Observatrice Civitac, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Sapouy : le lycée départemental tient sa Journée Culturelle 
Le bureau des élèves du lycée départemental de Sapouy ont tenu leur journée culturelle. C’était le 22 mai 2024 au sein du lycée. Cette célébration a pour objectif de permettre aux élèves de se recréer (...) Lire la suite
Finale du tournoi interclasses du proviseur du Lycée départemental de Sapouy : la 2de A4 s’impose face à la 3ᵉ B
Les élèves de la classe de 2de A4 remportent la finale du tournoi interclasses du proviseur du Lycée départemental de Sapouy. Ils se sont imposés face aux élèves de la classe de 3ᵉ B à la séance des (...) Lire la suite
Foire provinciale des groupes d’épargne du Kourittenga, session 2024 : 750 millions de francs CFA d’épargne cumulée
Une foire provinciale des groupes d’épargne du Kourittenga, organisée par l’ONG Plan International Burkina Faso, bureau du Centre-Est basé à Koupéla, s’est tenue le samedi 18 mai 2024 à Zaogo, dans la (...) Lire la suite
Toute l'actualité