Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Un cadre de dialogue installé pour la restauration de la paix dans la région (...)

Un cadre de dialogue installé pour la restauration de la paix dans la région du Nord

L’association IQRA a organisé, le 29 janvier 2019, un atelier de concertation avec les acteurs de la région du Nord. Cet atelier vise à mettre en place un cadre de dialogue pour la promotion de l’éducation et de l’inclusion sociale dans la région du Nord. Placée sous la présidence du Gouverneur - qui s’est fait représenter par son conseiller technique -, cette rencontre s’est tenue dans la salle de réunions du Centre ECLA.
L’association IQRA fait partie d’un consortium d’ONG et d’associations qui sont des partenaires de mise en œuvre avec l’ONG Diakonia dans le cadre du programme de protection des jeunes dans les zones à risque au Burkina Faso. IQRA intervient donc dans le projet d’amélioration de l’inclusion sociale des apprenants des foyers coraniques par l’éducation et le Dialogue, en abrégé « Dialogue Social ». Selon GUIRA Awa, coordonnatrice de IQRA, l’association, créée en 2010 et reconnue officiellement en 2013, œuvre, depuis 2015, dans le milieu des foyers coraniques dans plusieurs régions du Burkina et dans une partie du Niger. C’est d’ailleurs pour cela que, dans le consortium, IQRA a pour mission d’installer et d’animer des instances de dialogue dans les communautés pour le suivi de l’éducation et des questions sociales.
Le cadre de dialogue permet de mettre en synergie tous les acteurs et toutes les religions pour réfléchir sur l’éducation des enfants marginalisés, notamment les talibés ; il permet également d’impliquer tous les acteurs dans l’éducation des enfants pour promouvoir la cohésion sociale, afin d’éviter la radicalisation, et de favoriser leur insertion socioprofessionnelle.
Pour le représentant du Gouverneur, l’installation de ce cadre de dialogue communautaire est d’une nécessité capitale dans la région, compte tenu du contexte sécuritaire. Il a par ailleurs traduit la disponibilité du Gouverneur à l’accompagner.
Pour la mise en place de ce cadre, les participants ont tous donné leurs points de vue. Ainsi, des travaux de groupe ont été organisés en fonction de thèmes bien précis, à savoir : comment faire pour insérer les talibés et les groupes marginalisés après leur formation ? comment faciliter une cohésion sociale de ces derniers ? comment assurer la sécurité des talibés et des personnes marginalisées ?
Il s’est agi pour chaque groupe de répondre aux questions en proposant des activités. Les activités proposées par les différents groupes seront compilées et constitueront donc la feuille de route du nouveau cadre.
Deux instances annuelles ont été proposées par les participants avant de composer le bureau exécutif : le cadre aura une assemblée générale trois fois dans l’année et le bureau exécutif aura des rencontres 6 fois dans l’année.
A main levée, le bureau exécutif, fort de 7 membres, a été constitué et c’est désormais à Nacanbo Locman de coordonner les activités de ce cadre en tant que président. Le bureau est composé d’un président, un secrétaire général et son adjoint, un trésorier, deux responsables à l’organisation et un chargé à l’information. IQRA travaillera donc avec ce cadre régional pour l’atteinte des résultats du projet et pour promouvoir la paix et l’épanouissement à travers l’éducation dans la région du Nord.

Boris Wend-La-Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits