Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Centre-Sud/Manga : des membres de dix organes communautaires régionaux (...)
Centre-Sud/Manga : des membres de dix organes communautaires régionaux formés sur la prévention et la gestion des conflits

Le Secrétariat technique de la réconciliation nationale et du vivre-ensemble a tenu, du 7 au 8 novembre 2023 à Manga, région du Centre-Sud, une session de formation sur la prévention et la gestion des conflits, la cohésion sociale, la prévention de la radicalisation et la lutte contre l’extrémisme violent.

Le Burkina Faso fait face, depuis quelques années, à une crise multidimensionnelle exacerbée par des attaques terroristes et la montée de l’extrémisme violent. Cette situation a favorisé l’intolérance, la haine, la division, la défiance de l’autorité de l’État et le développement des conflits communautaires. Ainsi, dans l‘optique de contribuer au retour et au maintien de la paix et de la cohésion sociale, le Secrétariat technique de la réconciliation nationale et du vivre-ensemble a organisé, du 7 au 8 novembre 2023, à Manga, une session de formation qui a regroupé les organes communautaires des régions du Centre-Sud, du Centre, du Centre-Est et de l’Est.

Le présidium, composé de Madame le Gouverneur au milieu et deux cadres du ministère.

Les stratégies nationales de la cohésion sociale, de la prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent et son plan d’action 2021-2025 - dont la vision est de promouvoir un Burkina Faso uni, solidaire et prospère où tous les fils et filles travaillent à promouvoir et consolider la cohésion sociale et l’unité nationale pour un développement durable - ont été présentées aux acteurs communautaires. Les techniques de gestion des conflits communautaires et les mécanismes traditionnels et endogènes ou les modèles alternatifs de prévention et de gestion des conflits ont également été exposés.

Yvette NACOULMA/SANOU, Gouverneure de la région du Centre-Sud, qui a présidé la session de formation, a tenu à rappeler aux acteurs communautaires le contexte et le choix de cette approche. « Une réconciliation sincère et véritable signifie une réconciliation qui tient compte de nos réalités, de nos vécus quotidiens et de nos valeurs sociales. En d’autres termes, c’est une réconciliation en cohérence avec les valeurs socioculturelles de nos communautés. Ce qui requiert une meilleure implication des leaders communautaires que vous êtes », a-t-elle indiqué.

Les participants concentrés sur l’exposé.

Les acteurs communautaires, dont le principal rôle est de renforcer la prévention et la gestion des conflits communautaires qui tendent à s’exacerber et qui alimentent les crises, se disent satisfaits de cette formation. Pour eux, les thématiques abordées à cette session viennent leur donner un nouveau regard sur la crise, mais surtout de nouveaux outils dans l’exercice de leur travail.

Wilfried Hugues ZONGO, Observateur Civitac, Manga

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité