Vous êtes ici: Accueil > Actualité > FASOVEIL : la Fondation Hirondelle renforce les capacités de 80 femmes en (…)
FASOVEIL : la Fondation Hirondelle renforce les capacités de 80 femmes en prise de parole en public

La Fondation Hirondelle organise, du 13 novembre au 5 décembre 2023, des sessions de formation en prise de parole en public et dans les médias au profit d’au moins 80 femmes issues des OSC partenaires de FASOVEIL (projet co-financé par la Coopération suisse et l’Union européenne au Burkina). L’objectif est de renforcer la participation féminine dans les médias et en public, de contribuer au renforcement du leadership féminin et de booster la participation des femmes dans les actions de suivi des politiques publiques. Les 23 et 24 novembre 2023, c’était au tour des femmes du REN-LAC d’être formées. Else Marie Bérénice BAZIÉ du Laboratoire Citoyennetés a pris part à cette formation à Loumbila, dans l’Oubritenga, région du Plateau central.

Une vue des participantes.

Débutée depuis le 13 novembre 2023, cette session de formation vise à permettre aux femmes d’acquérir des compétences et connaissances sur la prise de parole en public et dans les médias. Elle a pour finalité d’amener les participantes à pouvoir intervenir aisément en public et dans les médias, plus précisément dans les programmes du Studio Yafa et ses radios partenaires, de mieux s’exprimer sur les thématiques de FASOVEIL et de contribuer au suivi des politiques publiques. « Cette session de formation devrait amener les participantes à reprendre confiance en elles, à avoir cette force de prendre la parole en public désormais, mais aussi à pouvoir s’exprimer aisément non seulement dans leur travail quotidien, mais aussi dans les médias sur des sujets où elles ont des compétences, pour permettre d’éclairer la population et toutes les personnes qui sont dans le besoin », a justifié Koudoussou LAOUSSOU, coordonnateur du Studio Yafa de la Fondation Hirondelle au Burkina Faso.

Des groupes très participatifs
Pendant les deux jours de formation au profit des femmes du REN-LAC, du 23 au 24 novembre 2023, Stéphanie ZONGO, formatrice en prise de parole, a initié les bénéficiaires sur la prise de parole en public et dans les médias, et comment gérer son trac. Tout cela a été suivi de cas pratiques pour permettre à chacune des participantes de s’exprimer aisément et de ne plus avoir à fuir les médias lorsqu’on veut les interviewer. « Chaque groupe a été très participatif. Il y avait des femmes qui étaient intéressées par la thématique et certaines qui n’étaient pas à l’aise face à une caméra ou un micro et qui avaient besoin de s’outiller parce qu’elles ont des choses intéressantes à dire. Quand les participantes arrivent en général avec cet état d’esprit, tout se passe très bien », a apprécié la formatrice Stéphanie ZONGO.

Cas pratiques de prise de parole.

Des zones d’ombre éclairées
Marie Esther KOBANKA est participante et représentante du Syndicat national des transporteurs du Burkina (CNTB). Elle a jugé sa participation à cette formation très bénéfique, car elle avait des difficultés à prendre la parole en public ou dans les médias. Elle ajoute que « certaines zones d’ombre ont été éclairées par la formatrice pour leur permettre désormais de prendre la parole en public et de ne plus paniquer lorsqu’elles doivent prendre la parole grâce aux exercices pratiques qui ont été faits durant la formation ».

Pour Elsa Doriane BADO, membre du REN-LAC, la formation va lui permettre d’améliorer sa diction, sa manière de parler, mais également d’avoir la maîtrise de soi et de gérer son stress face à un public ou devant les médias.

Else Marie Bérénice BAZIÉ, Stagiaire au Laboratoire Citoyennetés

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité