Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Centre-Nord/Kaya : l’Association pour la promotion de l’éducation et le (...)
Centre-Nord/Kaya : l’Association pour la promotion de l’éducation et le développement s’engage pour la promotion de la cohésion sociale

L’Association pour la promotion de l’éducation et le développement (APRED) a organisé, le jeudi 23 novembre 2023, une journée communautaire pour promouvoir la cohésion sociale à travers une valeur endogène, la parenté à plaisanterie, dans la commune de Kaya.

Le Burkina Faso traverse, depuis quelques années, une crise sécuritaire qui affecte parfois le vivre-ensemble. Plusieurs solutions sont envisagées pour venir à bout de cette crise et renforcer les liens entre les communautés. De ces solutions, la parenté à plaisanterie est en bonne place. D’où la tenue par l’Association pour la promotion de l’éducation et le développement (APRED) d’une journée communautaire pour promouvoir la cohésion sociale à travers la parenté à plaisanterie.

Les chefs coutumiers et les autorités administratives locales.

Ainsi, cette activité se veut une manière pour valoriser la culture africaine à travers les valeurs endogènes, afin de permettre à différentes communautés de s’accepter mutuellement dans la convivialité. La parenté à plaisanterie est un outil qui favorise la cohésion sociale, admet le représentant du Naaba Koom. « À Kaya, c’est la parenté à plaisanterie qui maintient la commune contre la crise. »
A lire aussi : Centre-Nord/Kaya : l’APRED mobilise les communautés autour du développement socio-économique et le renforcement de la cohésion sociale

Cette activité a rassemblé les chefs coutumiers, les autorités locales administratives, les personnes déplacées, la communauté hôte et les ONG partenaires, qui sont venus soutenir cette activité au regard de sa pertinence. Plusieurs communautés ont pris part à cette journée culturelle : les Mossé, les Yaana, les Fulsé, les Maansi et les Groulol. Cela a permis de se côtoyer et de se connaître. Le représentant du Naaba Koom a fait sortir des pas de danse au son de la musique des Fulsé et des Yaana, qui traduit un signe de paix et de cohésion sociale.

Cet événement a été marqué par les manifestations de la parenté à plaisanterie à travers des taquineries. Chaque communauté a fait l’historique de ses origines et les mets des différents groupes ethniques ont été exposés.

A lire aussi : Lutte contre le terrorisme au Burkina : l’insertion socioprofessionnelle des repentis

Parmi les exposants figuraient les jeunes filles formées par APRED en conception de pagne tissé et en cuisine. La visite des stands a été une occasion de faire la promotion de leurs différentes activités. Toutes les actions menées lors de cette journée étaient une manière de mettre en valeur l’identité culturelle.

Le Centre culturel communal de Kaya a été inauguré à l’occasion de cette journée communautaire.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du « Projet d’appui au développement socio-économique et de renforcement de la cohésion sociale dans la commune de Kaya » (PADRCS-Kaya), financé par Expertise-France. En effet, l’APRED milite non seulement en faveur de la promotion de la cohésion sociale, mais aussi en faveur du renforcement des capacités des jeunes dans les métiers.

Pour rappel, le Centre culturel communal de Kaya a été inauguré à cette même occasion. La réhabilitation de ce Centre entre dans le cadre du « Projet de renforcement de la cohésion sociale dans la commune de Kaya » (PRCS-Kaya). La clôture du Centre, le restaurant semi-moderne et six boutiques de rue ont été réalisés par l’APRED.

Pélagie TALO, Observatrice Civitac, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité