Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Consolidation de la paix au Sahel : une journée de parenté à plaisanterie (…)
Consolidation de la paix au Sahel : une journée de parenté à plaisanterie pour contrer l’extrémisme

Dans un effort concerté visant à promouvoir la paix et à contrer l’extrémisme violent dans la région du Sahel, l’Association Sahel résilience (ASR) et l’Association Jeunesse pour le développement du Sahel (AJDS) ont organisé une journée de parenté à plaisanterie. Cette activité a eu lieu le samedi 25 novembre 2023 à Dori.

La parenté à plaisanterie est une pratique dans certaines cultures où deux personnes se considèrent comme "parents" à des fins de plaisanterie ou de camaraderie, bien qu’elles ne partagent aucun lien de parenté biologique. Cela peut créer une relation ludique ou amicale entre elles.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du projet PREVI (Prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent), avait pour but principal de renforcer les liens intercommunautaires et de promouvoir le vivre-ensemble. L’événement visait également à sensibiliser et à mobiliser les jeunes contre les idéologies extrémistes qui menacent la stabilité de la région.
Lire aussi : Sahel : journée de danse traditionnelle à Dori, symbole d’une consolidation du vivre-ensemble

La journée a été marquée par une série d’activités engageantes et éducatives. Une conférence réunissant des experts de divers domaines a été animée pour discuter des mécanismes de prévention de la radicalisation et des voies pour renforcer la cohésion sociale.

La prestation artistique traditionnelle.

Les prestations artistiques mettant en valeur la richesse culturelle et traditionnelle du Sahel ont captivé l’attention des participants, démontrant ainsi la force de l’expression artistique dans la promotion de la diversité et de l’unité.

Des échanges fructueux ont eu lieu entre les différentes communautés présentes, offrant un espace propice au partage d’expériences et à la construction de ponts entre les cultures.

Un aspect remarquable de cette journée a été le port des tenues traditionnelles par les participants, symbolisant la fierté de leurs héritages culturels respectifs tout en célébrant l’unité au sein de la diversité.

Vue des participants.

L’ASR et l’AJDS ont souligné l’importance de telles initiatives dans la lutte contre l’extrémisme. Elles ont exprimé leur engagement continu à organiser des événements similaires, renforçant ainsi le tissu social et favorisant un environnement propice à la paix et à la prospérité dans la région.

La journée de parenté à plaisanterie à Dori a représenté une étape significative vers la consolidation de la paix et du vivre-ensemble au Sahel. Cet événement a non seulement rassemblé les communautés, mais a également jeté les bases d’un avenir résilient, prometteur et harmonieux pour la région.

Roland DOAMBA, Observateur Civitac, Dori

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité