Vous êtes ica: Accueil > Actualité > L’Agence de l’Eau du Liptako pour une meilleure gestion des ressources en (...)

L’Agence de l’Eau du Liptako pour une meilleure gestion des ressources en eau

Dans la salle des fêtes de la mairie de Seytenga a été procédé, ce 12 février 2019, à l’installation officielle du bureau exécutif du Comité Local de l’Eau (CLE) du sous-bassin de Dargol amont nord par le Haut-commissaire de la province du Séno, M. Inoussa KABORÉ. Ledit sous-bassin couvre partiellement les communes de Dori et de Sampelga et totalement la commune de Seytenga.

Créée le 31 décembre 2011 à Dori, l’Agence de l’Eau du Liptako (AEL) est un groupement d’intérêt public dont la convention constitutive a été conclue entre l’Etat et les collectivités, ayant en partage son espace de compétence. Elle se donne pour objet de valoriser le bassin hydrographique, cadre approprié de planification et de gestion de la ressource en eau par la coordination des actions y relatives et par la concertation. C’est ainsi que l’on retrouve parmi les quatre organes de gestion de l’AEL les CLE. Les trois autres organes étant le Comité de Bassin, le Conseil d’Administration et la Direction Générale. Les CLE sont constitués de trois collèges d’acteurs que sont l’administration, les collectivités territoriales et les usagers de l’eau.

L’installation du CLE du sous-bassin de Dargol amont nord est l’aboutissement d’un processus enclenché en novembre 2018 par l’AEL. Pour arriver à ce stade, plusieurs étapes ont été franchies, et ce avec une parfaite inclusion de tous les acteurs. Ce sont, entre autres, le diagnostic conjoint, la mobilisation des acteurs et l’assemblée générale. Cette dernière, tenue le 7 février 2019 à Seytenga, a permis d’élire les membres du bureau exécutif du CLE ainsi que ceux de la cellule de contrôle. Le bureau exécutif est composé de douze (12) membres, dont une femme, pour un mandat de trois ans renouvelable une fois. Quant à la cellule de contrôle, elle est composée de trois (03) membres.

Une lueur d’espoir pour la bonne gestion de l’eau

L’eau est une ressource vitale mais assez rare, surtout dans cette partie du Burkina Faso qu’est le Sahel. La situation dans laquelle se trouvent la plupart des points d’eau (barrages, boulis, mares, lacs, etc.) dans cette contrée est loin d’être des plus reluisantes. Et même si la nature est pointée du doigt dans cette situation quelque peu « chaotique », sa seule responsabilité ne saurait être engagée, car l’homme, à travers plusieurs de ses actions, y est grandement pour quelque chose également. La création de ce CLE, comme tous les autres déjà existants ou à venir, traduit le ferme engagement de l’AEL à faire de la gestion des ressources en eau une réalité au niveau local.

Le Haut-commissaire de la province du Séno, pour qui la mise en place du comité constitue déjà un acquis, a félicité et encouragé les membres du bureau avant de les inviter à remplir au mieux leur mission. Le président du nouveau bureau, M. Abdoulaye CISSÉ, a, pour sa part, exprimé ses sentiments de satisfaction car, selon lui, « il y a très longtemps que la lutte pour que cette instance voie le jour est menée ». Pour que les objectifs soient atteints, l’accompagnement de tous ne sera pas de trop. Et ce dernier de demander à chaque membre de jouer pleinement son rôle parce que c’est sur la base d’une confiance qu’ils ont été élus et ils se doivent de ne pas la trahir.

Un comité qui pourra compter sur l’AEL

Une chose est de mettre en place un comité, une autre est de lui permettre d’atteindre ses objectifs. L’Agence de l’eau du Liptako a pris cette problématique de l’accompagnement à bras le corps. Sur le sujet, M. B. Constantin NIKIЀMA, représentant le Directeur général de l’AEL, a laissé entendre que « Cela va sans dire que l’Agence, pour les premières années, consentira des efforts pour appuyer non seulement techniquement, mais également financièrement pour la mise en œuvre des activités du CLE, et ce en attendant qu’il bénéficie des appuis d’autres partenaires techniques et financiers ».

M. B. Constantin NIKIEMA, représentant du directeur général de l’’AEL.
Et comme pour respecter cet engagement, les membres du tout nouveau bureau du comité ont, juste après leur installation, reçu une formation sur leurs rôles et responsabilités, le concept et les principes de la GIRE, la gestion administrative et financière, et sur les causes et conséquences du mauvais état des ouvrages de mobilisation d’eau, et comment bien évidemment mettre un terme à cette situation. Ce renforcement de capacités devra permettre au comité de mener à bien sa mission, qui est la promotion de la gestion intégrée des ressources en eau. D’autres renforcements seront organisés au fil du temps.

Après l’installation du CLE Dargol amont nord, le nombre de comités dans l’espace de compétence du Liptako passe à quatre. Les trois autres sont le CLE du sous-bassin Béli aval sud mis en place en 2018, le CLE Gorouol, le CLE Faga aval nord-est. Ces comités tirent leurs appellations des différents cours d’eau qui traversent l’espace de l’AEL, à savoir la Faga, le Béli, le Gorouol et le Dargol.


Photo de famille à la fin des travaux.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Dori

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits