Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Cybersécurité : l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (…)
Cybersécurité : l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information forme des agents de presse à Bobo-Dioulasso

Ce mercredi 6 décembre 2023, une vingtaine d’agents de presse ont reçu une formation à la cyberprudence avec l’ANSSI. Cette formation a été le lieu pour cette agence gouvernementale de se faire connaître et de sensibiliser les hommes de médias.

Dans la Salle Jean-Modeste-OUÉDRAOGO de la RTB Hauts-Bassins, une représentation de l’ANSSI, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information, a tenu une formation au profit d’une vingtaine d’agents de presse. Animée par une équipe de cinq personnes, cette session a permis aux participants de prendre conscience des risques liés au cyber, de découvrir les cybermenaces les plus courantes ainsi que leurs conséquences. Enfin, cette sensibilisation a pris fin avec une liste de bons réflexes et de règles de cyberprudence faisant partie du guide de sensibilisation à la cyberprudence de l’ANSSI. Les formateurs ont également fait la promotion de leurs différentes ressources en ligne, dont le guide de sécurité numérique, le quiz cyber, le driver cyber, la stratégie nationale de cybersécurité au Burkina Faso, le référentiel général de sécurité des systèmes d’information et le guide d’intégration de la sécurité des systèmes d’information dans le cycle de vie des projets. Cette formation se tient en marge d’un séminaire de sensibilisation sur la cyberprudence au Conseil régional des Hauts-Bassins.
Lire aussi : L’ère du numérique : l’Association DEWRAN-Dori outille les jeunes du Sahel sur l’application KoboCollect

Un aperçu des participants.

Pour Touobom Évelyne DABIRÉ, Directrice régionale de la RTB Hauts-Bassins, « l’objectif de cette formation était déjà de montrer les dangers auxquels on s’expose quand on se met sur la toile, et de montrer que les agents peuvent se protéger en amont avant qu’il y ait un souci pour lequel ils pourraient aller se plaindre ». Elle a en outre invité les participants à prendre en compte les recommandations qui ont été données et à être des relais auprès de leurs connaissances.

Touobom Éveline DABIRÉ, Directrice régionale de la RTB Hauts-Bassins.

Tout comme Mme DABIRÉ, Alain Cornélius OUATTARA, analyste en sécurité des systèmes d’information à l’ANSSI, a rappelé que dans une chaîne le maillon le plus faible est égal à la faiblesse de la chaîne. Pour lui, sans sensibilisation, nous constituons tous une faille, une vulnérabilité par laquelle un individu mal intentionné pourrait passer pour nuire à nos institutions et même à notre pays. Il est donc toujours mieux de se protéger en amont. Il a ajouté également que « la cybersécurité c’est l’affaire de tous. Il serait bien qu’ensemble nous puissions adopter des attitudes de cyberprudence parce qu’il y va de la sécurité du système d’information sur le plan national ». Enfin, il estime que si chacun, à son niveau, arrive à adopter des attitudes de cyberprudence, aussi bien dans le cadre personnel que professionnel, nous pourrons sécuriser le pays.

L’un des formateurs, Alain Cornélius OUATTARA, analyste en sécurité des systèmes d’information à l’ANSSI.

Pour rappel, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information est chargée de réduire la vulnérabilité du cyberespace national, de renforcer la culture de cybersécurité, de gérer les incidents de sécurité, de veiller à l’exécution des orientations nationales en matière de sécurité des systèmes d’information et d’établir des normes spécifiques à la sécurité des systèmes d’information. Elle intervient également dans l’élaboration des guides techniques et des référentiels, accrédite les auditeurs de sécurité des systèmes d’information, assure la veille technologique dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information et veille à l’application de la réglementation relative à l’obligation de l’audit périodique de la sécurité des systèmes d’information. Enfin, cette structure est habilitée à délivrer les agréments aux dispositifs et mécanismes de sécurité destinés à protéger les systèmes d’information et participe à la consolidation de la formation et du renforcement des capacités dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information.

D. Mouniratou GOUMBANÉ, Observatrice Civitac, Bobo-Dioulasso

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité