Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Infrastructures : Bientôt un pont de franchissement à Falagountou
Infrastructures : Bientôt un pont de franchissement à Falagountou

Une rencontre de cadrage relative à l’étude de faisabilité technico-environnementale d’un ouvrage de franchissement dans la commune de Falagountou s’est tenue le 13 février 2019 au Conseil régional du Sahel. Elle a regroupé les membres des quatre catégories d’acteurs, à savoir le Conseil régional, la mairie de Falagountou, la mine d’Essakane SA et l’Agence d’Etudes d’Ingénierie et de Maître d’œuvre (AGEIM).

Le principal objet de cette séance de travail a été de permettre à l’AGEIM de dévoiler aux différentes parties les études de faisabilité technico-environnementales des études techniques détaillées et d’élaboration du dossier d’appel d’offres pour les travaux de construction d’ouvrages de franchissement dans la commune de Falagountou. Le projet se donne pour objectif de contribuer au désenclavement de cette commune qui, faut-il le souligner, constitue l’une des plus importantes localités de la région du Sahel de par son rôle de carrefour entre les communes de Gorom-Gorom et de Dori. Cette position lui offre d’énormes atouts d’échange avec les grands centres urbains de la région.

Les impacts positifs du projet

En termes d’impacts positifs du projet une fois réalisé, on devrait assister à l’amélioration du niveau de sécurité des populations, et ce grâce à la construction de nouveaux ouvrages respectant les normes. La possibilité de circulation en toute saison et en tout temps sur le tronçon de route, la facilitation de la circulation des populations locales et des usagers du tronçon, la facilitation des évacuations sanitaires d’une rive à une autre en tout temps, la facilitation des déplacements des forces de l’ordre d’une rive à l’autre en tout temps pour la gestion des questions sécuritaires sont aussi des résultats attendus de la réalisation de ces infrastructures. A cela s’ajoutent la création d’emplois - due au recrutement de la main-d’œuvre - et à l’acquisition de matériaux de construction, entraînant une amélioration des conditions de vie des populations.

La commune opte pour le pont

Pour s’acquitter de son devoir de responsabilité sociale en tant qu’entreprise exploitant dans la localité, Essakane SA a décidé d’appuyer son hôte dans la réalisation d’ouvrages pour le bonheur des populations locales. Les résultats des études de faisabilité du bureau d’études donnaient le choix entre la construction de dalots et celle d’un pont. C’est finalement sur le pont que les premiers responsables de la commune concernée ont porté leur choix. « Du point de vue technique, c’est meilleur, parce que, pour nous, c’est une voie qui doit être bitumée jusqu’à la frontière du Niger. Si on fait des dalots, cela pourra poser des problèmes après pour le bitumage, ce qui ne sera pas techniquement très sensé. Nous pensons que c’est la meilleure proposition sur le plan technique et financier qui puisse nous permettre d’aller de l’avant », a dit le bourgmestre de Falagountou, Saïdou MAÏGA.

Selon toujours le maire, cet ouvrage va faire en sorte que la commune soit plus accessible en période d’hivernage et les échanges commerciaux qui se font beaucoup sur les routes se dérouleront bien. S’il a dit être satisfait de cette première étape, il espère que la société minière accompagnera sa commune pour la suite, qui est la construction du pont en question.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Dori

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité