Vous êtes ici: Accueil > Actualité > 11-Décembre 2023 : Bobo-Dioulasso commémore cette date dans la sobriété
11-Décembre 2023 : Bobo-Dioulasso commémore cette date dans la sobriété

Ce lundi 11 décembre 2023 marque le 63e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à l’indépendance. Dans la région des Hauts-Bassins, c’est dans une ambiance sobre et sous le thème : Engagement patriotique et participation citoyenne : fondamentaux pour le retour de la paix et la construction de l’État-Nation burkinabè que les autorités régionales ont commémoré cette date.

Devant le Gouvernorat de la région des Hauts-Bassins ce lundi 11 décembre 2023, les autorités de la région ont procédé à la commémoration du 63e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Célébrée sobrement, cette journée a permis de revisiter l’histoire du Burkina Faso et de faire un bilan des défis actuels que le pays rencontre. Placée sous le thème : Engagement patriotique et participation citoyenne : fondamentaux pour le retour de la paix et la construction de l’État-Nation burkinabè, cette journée a connu des temps forts, ponctués par la présentation de l’historique du Burkina Faso avant sa création jusqu’à nos jours, le discours de Mariama KONATÉ/GNANOU, Gouverneure de la région, et la remise des décorations aux fonctionnaires qui se sont surpassés dans leurs services. Au total, 19 personnes ont été élevées au rang d’officier de l’Ordre de l’Étalon, 46 personnes ont reçu les médailles de l’Ordre du Mérite burkinabè, 27 personnes ont reçu les médailles d’Honneur des Collectivités locales et 59 personnes ont reçu les médailles de l’Ordre du Mérite spécifique. L’innovation, cette année, est la confection de ces médailles et la décoration au pays des Hommes intègres.
Lire aussi : Centre-Sud : Célébration régionale du 63e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale

Madame la Gouverneure saluant le drapeau.

C’est le Maréchal des Logis (MDL) Nigan KOALA, élève de l’École nationale des sous-officiers de la Gendarmerie, qui a procédé à la présentation de l’historique complète du Burkina Faso, un pays où habite un peuple qui a toujours refusé la domination du Blanc et qui a, en ce sens, procédé à des révoltes en 1915 et en 1916, rébellions qui seront à l’origine de la création de la colonie de Haute-Volta le 1er mars 1919, avec pour objectif le contrôle des zones de rébellion, l’imposition de la domination des colons et l’utilisation de la force de travail de ces populations pour développer d’autres colonies.

Selon Mariama KONATÉ/GNANOU, « la célébration de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale m’offre le privilège de saluer la résilience et la bravoure de notre peuple et de m’incliner devant la mémoire des bâtisseurs de notre Nation, des martyrs et des héros nationaux ». À ces derniers, elle a fait observer une minute de silence et leur a rendu des hommages pour tous leurs efforts pour restaurer la paix au Burkina Faso.

Tout en rappelant la vision et les engagements du capitaine Ibrahim TRAORÉ, président de la Transition et chef de l’État, elle a ajouté : « J’en appelle à mon tour à l’engagement, au dévouement et au don de soi de vous, frères et sœurs, filles et fils de la région des Hauts-Bassins, car les défis restent encore nombreux. »

Aux récipiendaires, elle a adressé ces mots : « La reconnaissance de la Nation est une invite à la persévérance et à davantage d’investissement personnel et professionnel pour notre cher pays le Burkina Faso. »

Sa prise de parole s’est close avec une invite solennellement adressée à l’ensemble des filles et fils de la région à plus de solidarité, d’engagement et de détermination dans cette noble mission de reconquête du territoire national.

Lassané KAFANDO, Commissaire de la Brigade anticriminalité.

Lassané KAFANDO, commissaire de la Brigade anticriminalité, est l’un des récipiendaires qui a vu ses efforts récompensés. Il a dédié sa récompense à sa hiérarchie, à ses camarades et à sa famille. Il se réjouit et confie sa prière au Tout-Puissant : « Me donner davantage toutes les capacités et l’énergie nécessaires pour me mettre à la disposition de la Gendarmerie pour continuer à rendre au mieux les missions qui me seront confiées. » Il prie également pour que les actions qui sont menées de part et d’autre, de même que toutes les contributions de toutes sortes, puissent permettre de reconquérir tout le territoire national pour apporter la sécurité à tous les Burkinabè, une paix durable pour que nous puissions connaître un Burkina prospère.

La remise de l’enveloppe de soutien pour l’effort de paix.

Autre événement marquant, les récipiendaires ont remis une enveloppe de 567 000 F CFA à la Gouverneure comme effort pour la paix. Ce geste a été vivement salué par la première responsable de la région, qui a réitéré son appel à la solidarité et à l’union.

D. Mouniratou GOUMBANÉ, Observatrice Civitac, Bobo-Dioulasso

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité