Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Région du Centre-Est : « Les investissements du PUDTR profitent à toute la (...)
Région du Centre-Est : « Les investissements du PUDTR profitent à toute la communauté », dixit Kiswendsida Audrey ZONGO

Du 4 au 9 décembre 2023, les Organisations de la société (OSC) des communes partenaires de l’Est et du Centre-Est du du Programme d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR) ont bénéficié de formation sur le contrôle citoyen des réalisations du programme. A cette occasion, le Directeur régional de l’économie et de la planification du Centre-Est, Kiswendsida Audrey ZONGO, a accordé une interview à Civitac. Elle a porté essentiellement sur les réalisations du PUDTR dans la région du Centre-Est.

Quel est le rôle de la Direction régionale de l’économie et de la planification (DREP) dans le dispositif de mise en œuvre du PUDTR ?
Le PUDTR intervient dans plusieurs régions du Burkina Faso. En ce qui me concerne, il s’agit de la région du Centre-Est. Pour cette région, nous, en tant que DREP, nous sommes chargé de la coordination et de la mise en œuvre du programme au niveau de ladite région.

Comment appréciez-vous la collaboration entre les différents intervenants du PUDTR ?
Actuellement, nous sommes au début de la mise en œuvre du programme dans notre région. Pour le moment, tous les acteurs vont dans le même sens. La collaboration est assez bonne. Les gens sont disponibles pour accompagner le PUDTR pour l’atteinte de ses objectifs. Ce sont des investissements qui profitent à toute la communauté et aux communes. Tous les acteurs sont impliqués dans sa mise en œuvre.

Kiswendsida Audrey ZONGO, Directeur régional de l’économie et de la planification du Centre-Est.

Quelles sont les grandes tendances socio-économiques de la région du Centre-Est ?
A l’instar de la majeure partie des régions du pays, notre région est beaucoup plus agricole. Les populations exercent beaucoup dans l’agriculture et l’élevage. Aussi, étant une région frontalière, le commerce y est également assez développé. Le secteur informel est aussi beaucoup plus développé dans la région.

Lire aussi : Projet d’urgence de développement territorial et de résilience : formation des OSC des communes partenaires de l’Est et du Centre-Est

Quel est l’état des investissements du PUDTR ?
Au niveau de la commune de Bagré, des actions résiduelles qui avaient été entreprises par BAGREPOLE ont été achevées grâce au PUDTR. En ce qui concerne les infrastructures routières, elles sont assez développées dans cette commune. Pour les 3 autres communes (Koupéla, Yargo, Pouyetenga), nous sommes dans la phase d’identification des investissements. Les investissements sont déjà consignés dans les documents. Nous attendons que la décision soit prise au niveau du programme pour que nous puissions aller dans la mise en œuvre. Donc pour le moment, il est difficile d’évaluer le volume des investissements dans la région.

Quelles sont les principales difficultés auxquelles le projet fait face dans votre région ?
Les difficultés sont notamment la compréhension que les populations des communes ont du projet. En matière de développement, il y a eu beaucoup d’intervenants dans la région. Les gens peuvent continuer dans les mauvaises habitudes. C’est ça qui peut être une entrave. Sinon pour le moment, on n’a pas encore constaté de difficultés, mais c’est une manière de percevoir ce qui peut arriver par la suite.

Propos recueillis par Bernadette KAMBIRÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité