Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Enjeux de la décentralisation au Burkina : Le SP/CONAD sollicite (...)
Enjeux de la décentralisation au Burkina : Le SP/CONAD sollicite l’accompagnement du Laboratoire Citoyennetés

Deux représentants du Secrétariat permanent de la Conférence nationale de la Décentralisation (SP-CONAD) ont rendu une visite de courtoisie au Laboratoire Citoyennetés ce vendredi 19 janvier 2024 à Ouagadougou. Il s’agit de solliciter l’accompagnement du Laboratoire Citoyennetés sur les enjeux de la décentralisation au Burkina Faso.
Le Secrétaire permanent du Laboratoire Citoyennetés, Armand Joseph KABORÉ, a salué la démarche et la disponibilité des représentants du SP-CONAD et surtout l’intérêt porté à sa structure pour cette audience.

Prenant la parole, le chef de département de la communication de soutien à la décentralisation, Juste Victorien KINI, a indiqué que l’objectif de cette visite de courtoisie vise à traduire la reconnaissance du SP-CONAD à l’endroit du Laboratoire Citoyennetés pour avoir bénéficié de sa part d’un accompagnement financier pour la validation et la finalisation de leur plan de communication. « Je tiens à vous remercier pour votre appui à travers la validation et la finalisation du plan de communication. Ces deux activités ont été rendues possibles grâce à votre soutien financier et technique », a-t-il souligné.

Juste Victorien KINI, chef de département de la communication de soutien à la décentralisation du SP-CONAD.

M. KINI a également exprimé le souhait d’avoir un appui financier et technique pour la réalisation des différentes missions du SP-CONAD. Ces missions sont entre autres :
• Vulgariser les différents rapports du Centre national de suivi-évaluation et de la documentation
• Rendre fonctionnelle la base de données
• Former les utilisateurs à comprendre la base de données
• Renforcer les capacités des nouveaux membres
• Redynamiser le Centre.
Il termine en disant : « Nous souhaitons un accompagnement technique et financier pour réaliser des activités stratégiques dans la mise en œuvre des référentiels de la décentralisation. » Des référentiels qui veulent que chaque acteur joue sa partition en termes de de participation citoyenne.

Armand Joseph KABORÉ, Secrétaire permanent du Laboratoire Citoyennetés.

Pour le Secrétaire permanent du Laboratoire Citoyennetés, Armand Joseph KABORÉ, les différents points évoqués sont « très pertinents ». Il a apprécié les actions de communications qui sont entreprises en ce sens que les citoyens à la base doivent être mieux informés et mieux outillés sur la décentralisation. En ce qui concerne le Centre national de suivi-évaluation et de la documentation, M. KABORÉ trouve que « c’est quelque chose de très important dans la mesure où nous avons besoins des données de l’Etat ».
Dans les échanges, il est ressorti le cas d’un guide PPP (partenariat public-privé) pour permettre aux collectivités de contracter des PPP. Le SP-CONAD souhaite également l’accompagnement du Laboratoire Citoyennetés pour vulgariser ce guide auprès des collectivités territoriales. A ce propos aussi, Armand Joseph KABORÉ a rassuré ses interlocuteurs. « On peut avoir plusieurs pistes, plusieurs possibilités pour le vulgariser », a-t-il précisé.

Else Marie Béréniice BAZIÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité