Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Journée de plaidoyer et de dialogue citoyen : les résultats du panel de (...)
Journée de plaidoyer et de dialogue citoyen : les résultats du panel de contrôle citoyen présentés aux autorités de la commune Sapouy

Le Laboratoire Citoyennetés, en collaboration avec le bureau de la Coopération suisse, a organisé dans la matinée du mardi 23 janvier 2024, à la mairie de Sapouy, une journée du dialogue citoyen pour une meilleure amélioration de l’offre du service public de la commune de Sapouy.

L’objectif de cet atelier est de créer un espace public de dialogue, de partage, afin d’améliorer les conditions de vie de la population de Sapouy. Se voulant un cadre d’échange franc et de partage, cet atelier a réuni les acteurs de la société civile, les services techniques déconcentrés et les collectivités territoriales. Une lettre de plaidoyer sera remise aux autorités communales à la fin de cette rencontre. Cette lettre a pour titre : « Faire de Sapouy une commune plus soucieuse de l’amélioration des services sociaux de base (eau potable, état civil et cantine scolaire, pour le bien-être de sa population. »

Les membres du panel de Sapouy.

Cette rencontre d’échange s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC). C’est dans ce sens que le Laboratoire Citoyennetés, à travers le programme DEPAC-3 financé par la Coopération suisse, a facilité la mise en place des groupes de veille et de contrôle dénommés « Panel de contrôle citoyen » dans 26 communes. En effet, ce programme comporte plusieurs volets, mais le volet qui a fait l’objet de cette rencontre est l’axe 1 du programme. Cet axe s’articule autour de l’accompagnement et du soutien à l’État burkinabè dans le processus de décentralisation, où l’accent est mis sur la bonne gouvernance locale et la participation citoyenne.

Photo de famille.

Lire aussi : Sapouy : une délégation du Panel de veille et de contrôle citoyen de Sapouy se présente au Haut-Commissariat

François KABORÉ, président de la Délégation spéciale de la commune de Sapouy, a, dans son mot de bienvenue, remercié le Laboratoire Citoyennetés pour le travail d’encadrement et d’accompagnement des acteurs de mise en œuvre de la décentralisation et les acteurs des Organisations de la société civile qui se battent au quotidien pour une amélioration des conditions de vie et de travail des populations des collectivités partenaires.

François KABORÉ, président de la Délégation spéciale de la commune de Sapouy.

Après M. KABORÉ, Mme BADINI/SAVADOGO Yvette, coordinatrice de l’axe 1 de DEPAC-3, dira : « Notre objectif est de propulser ce panel de contrôle citoyen qui regroupe des associations qui travaillent à assurer la veille citoyenne dans les collectivités. Le panel de Sapouy a orienté sa veille sur la cantine scolaire, l’état civil et l’eau. Les résultats du panel de Sapouy ont permis de toucher les insuffisances dans les domaines ciblés. Ces insuffisances relevées feront l’objet de plaidoyer, de recommandations et d’engagement qui seront soumis à l’autorité pour une prise en compte pour le bien-être des populations de la collectivité. »

BADINI/SAVADOGO Yvette, Coordinatrice de l’axe 1 de DEPAC-3.

Des recommandations

On peut retenir quelques recommandations du panel :
• En ce qui concerne l’état civil, il faut doter l’état civil de matériels nécessaires pour le travail, recruter du personnel complémentaire pour renforcer l’équipe, impliquer le personnel d’état civil dans le choix du matériel à acquérir et réfectionner la toiture du bâtiment ;
• Au niveau du Programme annuel d’investissement (PAI) il faut impliquer davantage les acteurs locaux, notamment les CVD et autres représentants, dès le projet d’élaboration du PAI, organiser des fora pour recueillir les nouveaux besoins des populations à prendre en compte dans le PAI, organiser régulièrement des rencontres sur les activités du PAI, tenir des journées de redevabilité et faire un bilan annuel des activités du PAI ;
• Pour ce qui est de l’accès à l’eau potable ONEA, il faut augmenter la capacité de production de l’ONEA pour l’alimentation en eau, renforcer la qualité de l’équipement de pompage, communiquer davantage sur les conditions d’accès aux ouvrages d’eau potable, informer ou impliquer davantage les propriétaires terriens sur le choix des sites de forage ;
• Pour la cantine scolaire, il faut impliquer les APE, les AME, les COGES dans l’acquisition des vivres des cantines scolaires, augmenter les quantités pour couvrir l’année scolaire, améliorer la qualité des vivres et enfin accélérer le processus de distribution des vivres pour éviter de les stocker longtemps en magasin.

Il convient de noter que les présentes recommandations du panel de Sapouy vont dans le sens de l’amélioration des services sociaux de base dans la commune par une meilleure implication des acteurs concernés.

Après les échanges, les contributions des participants et la lecture de la lettre de plaidoyer, le modérateur du panel a remis officiellement la lettre de plaidoyer aux autorités de la commune de Sapouy.

Les membres du panel remettant la lettre de plaidoyer au président de la Délégation spéciale de la commune de Sapouy.

Else Marie Béréniice BAZIÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité