Vous êtes ici: Accueil > Actualité > DEPAC-3 : les OSC de l’Est outillées sur la gestion axée sur les résultats (…)
DEPAC-3 : les OSC de l’Est outillées sur la gestion axée sur les résultats et les mécanismes de suivi-évaluation

Du 7 au 9 février 2024, dans la salle de réunions de la Délégation consulaire régionale (Chambre de commerce et d’industrie) de la région de l’Est, à Fada N’Gourma, les Organisations de la société civile ont bénéficié d’une formation sur la gestion axée sur les résultats et les mécanismes de suivi-évaluation. Cette formation, organisée par le Laboratoire Citoyennetés, s’inscrit dans le cadre de la phase 3 du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse.

Dans le but de renforcer les capacités de gestion et de suivi des organisations partenaires du programme DEPAC-3, le Laboratoire Citoyennetés a initié à leur profit une formation de trois jours sur la gestion axée sur les résultats et les mécanismes de suivi-évaluation dans le cadre du DEPAC-3. En effet, les OSC ont pour rôle d’assurer la veille citoyenne, de suivre les politiques au niveau local et d’interpeller les autorités pour la prise en compte des besoins de la population. « Déjà, nous avons les documents stratégiques que ces collectivités élaborent, et en tant qu’OSC, elles doivent pouvoir apprécier la qualité de ces documents pour voir s’ils sont des documents qui reflètent la réalité. Pour ce faire, il faut qu’elles-mêmes soient outillées sur comment élaborer ces documents pour pouvoir, au besoin, interpeller les autorités si toutefois la qualité n’y est pas », a confié Yvette BADINI, Coordonnatrice du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC-3) au Laboratoire Citoyennetés.

Yvette BADINI, Coordonnatrice du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC-3) au Laboratoire Citoyennetés.

Cette formation vise aussi à autonomiser les OSC partenaires en vue d’une meilleure prise en main des questions de planification et de suivi.

Au cours de la formation, au total cinq modules ont été construits et dispensés au bénéfice des participants. Le premier a porté sur les notions de planification, le deuxième annexe la gestion axée sur les résultats, le troisième module est axé sur le cadre logique, le quatrième module a porté sur la chaîne de résultats. Enfin, le dernier module s’est pensé sur le suivi-évaluation.

Selon Rasmané SANKARA, Directeur régional de l’économie et de la planification de l’Est, par ailleurs facilitateur de la formation, ces modules sont complémentaires pour permettre aux acteurs d’être cohérents dans l’élaboration de leur plan de travail, dans le suivi de mise en œuvre des programmes d’activité et dans l’établissement des rapports d’évaluation et de suivi.

Rasmané SANKARA, Directeur régional de l’économie et de la planification de l’Est, facilitateur de la formation.

D’une manière globale, les participants apprécient la formation. Raoul BALIMA, Coordonnateur de la cellule de production d’information et de formation (CPIF), dit de la formation être profitable aux collectivités territoriales ainsi qu’à sa structure. « Cette formation va certainement permettre à nous en tant que OSC de pouvoir suivre les politiques publiques de ces collectivités dans leur mise en œuvre au bénéfice des populations. Également, au niveau de notre structure, ça va nous permettre de faire des plans d’action potables qui répondent aux besoins des populations et collectivités », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Montandi NAMOANO, Responsable suivi-évaluation apprentissage redevabilité de l’Association Todi Yaba, pense que cette formation va non seulement contribuer à accroître leurs interventions en matière de suivi-évaluation, apprentissage et redevabilité, mais aussi ça les aidera à réviser encore les outils en ce qui concerne le cadre logique pour mieux répondre aux besoins actuels de leur localité.

Les participants répartis en groupes pour un exercice pratique.

En guise de pratique, un exercice d’application sur la commune de Bogandé a été soumis aux participants pour les aider à mieux comprendre et assimiler les différentes notions sur la Gestion axée sur les résultats.

Bernadette KAMBIRÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité