Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Commune de Koudougou : une rencontre de concertation pour mieux expliquer (…)
Commune de Koudougou : une rencontre de concertation pour mieux expliquer l’approche Gestion-Entretien-Maintenance

La commune de Koudougou a organisé, le jeudi 15 février 2024, une rencontre de concertation avec les acteurs de l’éducation, de la santé, des équipements marchands et de l’eau potable pour la mise en œuvre de la Gestion-Entretien-Maintenance (GEM). L’activité a été organisée grâce à l’appui de la Cellule d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (CADEPAC) dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne, phase 3 (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse.

Pour assurer les entretiens périodiques, courants et les grosses réparations dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau potable et des équipements marchands, la commune de Koudougou s’est dotée d’un Plan d’Entretien Consolidé (PEC), un outil de planification qui couvre la période de 2021-2025. Ce qui a prévalu à la mise en place, par arrêté communal en novembre 2017, d’un CoGEM (Comité Gestion-Entretien-Maintenance) de la commune de Koudougou. C’est donc à l’effet de garantir un meilleur entretien des réalisations que cette rencontre de concertation avec les acteurs de l’éducation, de la santé, des équipements marchands et de l’eau potable pour la mise en œuvre de la Gestion-Entretien-Maintenance (GEM) dans la commune de Koudougou s’est tenue le jeudi 15 février 2024.

La rencontre de concertation a regroupé une trentaine de participants issus de secteurs de l’éducation, la santé, les équipements marchands et l’eau potable.

Benjamin KAFANDO, Secrétaire général de la mairie de Koudougou, dans sa présentation de la GEM, a fait savoir qu’elle fait partie des approches développées par la Cellule d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (CADEPAC) dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC). La GEM vise à sauvegarder durablement les investissements d’une collectivité territoriale dans un bon état de fonctionnement en vue de la préservation - voire de l’amélioration - de la qualité du service public. M. KAFANDO a expliqué que l’implémentation de la GEM leur a commandé de faire l’inventaire des réalisations de la commune en termes d’écoles, de centres de santé, de boutiques de rue, de forages, entre autres. Il a ajouté plus loin qu’à l’issue de l’inventaire, la commune était alors mieux située sur le coût de l’entretien. L’inventaire a révélé que le coût global de la réhabilitation des infrastructures dégradées (2021-2025) s’élève à 1 144 105 564 F CFA.

Benjamin KAFANDO (debout) explique le concept de la GEM aux participants.

Benjamin KAFANDO, en revenant sur l’élaboration du PEC, a expliqué que la commune de Koudougou, avec l’accompagnement de la Coopération suisse à travers la CADEPAC dans l’implémentation de l’approche GEM, a élaboré de façon participative et inclusive un PEC. Cet outil, à son sens, permet à la collectivité et aux différents acteurs des quatre domaines - éducation, santé, équipements marchands, eau potable - de bien gérer les infrastructures et de les sauvegarder dans le cadre de l’intérêt général.

L’élaboration de ce plan témoigne de l’intérêt et de l’engagement des autorités pour doter la commune d’un outil de planification dans la gestion du patrimoine communal sur la période, ont reconnu les participants. Cette rencontre fut aussi le lieu pour l’équipe du comité du CoGEM de la commune de Koudougou d’échanger avec les participants pour susciter leur implication et participation à la gestion et l’entretien des infrastructures éducatives, sanitaires, hydrauliques et marchandes. Le comité GEM est composé de 5 membres, à savoir 2 élus, le Secrétaire général, le comptable de la mairie et une représentante des Organisations de la société civile (OSC).

La rencontre de concertation a regroupé une trentaine de participants issus des secteurs de l’éducation, de la santé, des équipements marchands et de l’eau potable. L’activité a été organisée grâce à l’appui de la Cellule d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (CADEPAC) dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne, phase 3 (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse.

Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Koudougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité