Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Commerce de poisson d’eau douce à Dédougou : à la découverte de "Chez Marie (...)
Commerce de poisson d’eau douce à Dédougou : à la découverte de "Chez Marie Poisson"

Marie SAVADOGO est une vendeuse de poisson frais à Dédougou. Depuis 1985, elle s’active dans l’achat, la vente et la transformation de poissons d’eau douce. Installée au secteur 5 de la ville, son commerce à domicile est connu sous le nom de "Chez Marie Poisson". Assistée par sa fille Rose OUÉDRAOGO, c’est elle qui nous dévoile les coulisses du métier de sa mère.

‘’Chez Marie Poisson’’, une variété de poissons tels que les capitaines, le poisson cheval, la carpe, le silure, l’anguille, les macarons, les concordes et bien d’autres est proposée, provenant du fleuve Mouhoun et de la rivière Sourou.

Les clients, principalement des revendeurs et des restaurateurs, louent l’accueil chaleureux et la qualité des produits. « Il y a longtemps que j’achète le poisson ici. C’est parce qu’ils le font très bien que je viens ici. Sinon on peut en trouver dans plusieurs autres coins de la ville. Cela vaut 20 ans que j’achète ici », déclare Korotimi ILY, une cliente fidèle.

Photo de quelques variétés de poissons dans un plat.

Selon Rose OUÉDRAOGO, la vente de poisson rapporte des bénéfices qui permettent à la famille de subvenir à ses besoins essentiels tels que la nourriture, l’éducation des enfants et les soins de santé.

Malgré les bénéfices rapportés par la vente de poisson, des défis persistent. Rose OUÉDRAOGO évoque les fluctuations des stocks, les pannes d’équipement et les coûts élevés d’électricité occasionnant des pertes. Elle souligne également les difficultés liées à l’insécurité qui rend les voies d’approvisionnement moins sûres, et à la chaleur affectant la conservation du poisson.

Rose OUÉDRAOGO, la fille de Marie SAVADOGO, pesant du poisson pour un client.

Le commerce de poisson frais est une activité saisonnière. Yacouba ZOUON, pêcheur et fournisseur, explique que la disponibilité du poisson varie selon les saisons, avec une abondance pendant la saison pluvieuse.

Amanda BOMBIRI/NACRO est une cliente de ‘’Chez Marie Poisson’’. Elle fait savoir qu’« il n’y a pas de poissons, sinon souvent on peut prendre pour 40 000 F CFA et même 50 000 F CFA. Actuellement on n’en trouve pas beaucoup et il y a beaucoup de clients aussi. Aujourd’hui, j’ai juste eu pour 30 000 F CFA ».

Les clients autour du poisson pour faire leur choix.

En dépit des obstacles, notamment la crise sécuritaire, Marie et sa fille continuent à fournir à leur clientèle des produits de qualité tout en jonglant avec les aléas du métier. ‘’Chez Marie Poisson’’ reste un pilier de la communauté, nourrissant les familles et contribuant à l’économie locale.

Bernadette KAMBIRÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Gestion des collectivités : formation des membres de la Délégation spéciale du Centre-Sud
La Délégation spéciale régionale du Centre-Sud, dirigée par Massadalo Yvette NACOULMA/SANOU, a organisé un atelier de formation pour ses membres les 4 et 5 juillet 2024 à Pô, chef-lieu de la province (...) Lire la suite
Première session extraordinaire de la Délégation spéciale de Sapouy : la commune présente un taux d’hygiène de 26,2%
La commune de Sapouy présente un taux d’hygiène de 26,2%. C’est ce qui est ressorti lors de la première session extraordinaire de l’année 2024 de la Délégation spéciale. C’était le 12 juillet 2024, dans (...) Lire la suite
Le Fonds minier de développement local : un levier pour le développement local, expliqué aux acteurs du Centre-Sud
Le lundi 8 juillet 2024, Manga, chef-lieu de la région du Centre-Sud, a accueilli un atelier régional dédié à la vulgarisation du guide d’utilisation du Fonds minier de développement local (FDML). (...) Lire la suite
Toute l'actualité