Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Renforcement de la paix et de la cohésion sociale en milieu scolaire : une (…)
Renforcement de la paix et de la cohésion sociale en milieu scolaire : une initiative pionnière au Lycée Wend Yam de Koupéla

Le 25 mai 2024 restera une date marquante pour la communauté éducative du Lycée Wend Yam de Koupéla. En marge de la clôture des activités pédagogiques, une initiative singulière a été menée par la Commission Paix et Justice de la Conférence épiscopale Burkina-Niger. Axée sur la promotion de la paix et de la cohésion sociale en milieu scolaire, cette action innovante visait à instaurer une culture de la communication non violente et du civisme parmi les élèves du diocèse de Koupéla.

Une vue des autorités.

Un programme ambitieux et inclusif
Les activités orchestrées par l’Initiative Paix au Sahel Burkina Faso étaient variées et engageantes. Parmi elles, une émission radiophonique a abordé des thèmes cruciaux tels que le civisme, la paix et la citoyenneté en milieu scolaire.

En complément, des panels sur la communication non violente, animés par les élèves eux-mêmes, ont permis des échanges constructifs et éducatifs.

Ces discussions ont été suivies par des représentations théâtrales axées sur le civisme et la communication non violente, renforçant ainsi les messages clés à travers l’art et la performance.

La journée s’est conclue par un repas fraternel, symbole fort de solidarité et de tolérance, partagé entre les élèves pour cimenter les liens de convivialité et de respect mutuel.

Une vue des élèves.

Des acteurs engagés pour un avenir meilleur
Madame le Haut-Commissaire de la province du Kourittenga a salué cette initiative, soulignant l’importance de l’éducation par les pairs. « Les élèves eux-mêmes ont conduit les débats et les conférences. Ce qui contribue à construire des leaders de demain, conscients de la nécessité du vivre-ensemble. Félicitations à la Commission Paix et Justice de l’Église catholique pour cette belle initiative », a-t-elle déclaré.

Aïssata Angelina TRAORÉ, Haut Commissaire de la province du Kourittenga.

L’Abbé Émile SAWADOGO, aumônier des lycées, collèges et de la jeunesse du diocèse de Koupéla, a exprimé la vision derrière cette initiative. « Dans un contexte difficile pour le Burkina Faso, cette initiative vise à créer un monde de paix en inculquant aux jeunes les valeurs fondamentales de notre société », a-t-il affirmé, insistant sur l’importance de cibler la jeunesse à la base pour un impact durable.

Narcisse TOUGMA, proviseur du Lycée Wend Yam de Koupéla, a également exprimé sa gratitude. « Cette initiative visait à renforcer la paix à travers la communication non violente et à inculquer les valeurs du civisme et de la citoyenneté aux élèves. Nous avons accueilli cette initiative avec une grande joie et remercions la Commission Justice et Paix pour le choix de notre établissement », a-t-il déclaré.

Un modèle pour l’avenir
L’initiative s’est clôturée sur une note de fraternité et de convivialité, illustrant de manière concrète les valeurs prônées tout au long de la journée.

Ce type de programme représente un modèle à suivre pour d’autres institutions éducatives du pays, démontrant qu’il est possible de renforcer la cohésion sociale et la paix dès le plus jeune âge par l’éducation et l’engagement communautaire.

En somme, l’événement du 25 mai 2024 au Lycée Wend Yam de Koupéla constitue une lueur d’espoir dans un contexte national souvent marqué par des tensions. Il rappelle l’importance cruciale de l’éducation dans la construction d’une société harmonieuse et pacifique.

Les initiatives telles que celle de la Commission Paix et Justice de la Conférence épiscopale Burkina-Niger sont des exemples inspirants qui méritent d’être multipliés et soutenus à tous les niveaux.

W. Augustin SANDWIDI, Observateur Civitac, Koupéla

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité