Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Culture au Burkina : le FITO célèbre la diversité culturelle et l’unité (…)
Culture au Burkina : le FITO célèbre la diversité culturelle et l’unité nationale

La deuxième édition du Festival international des instruments et danses traditionnels à Ouagadougou (FITO) a ouvert ses rideaux ce vendredi 24 mai 2024 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence du ministre d’État, ministre en charge de la Culture, Jean Emmanuel OUÉDRAOGO, représenté par son chef de mission, Pascal Yemboini THOMBIANO.

Placée sous le thème ‘’Diversité culturelle et unité nationale’’, la deuxième édition du Festival international des instruments et danses traditionnels à Ouagadougou (FITO) s’est tenue du 24 au 26 mai 2024 au Musée national.

A en croire Marc KOUSSOUBÉ, promoteur du FITO, « ce festival est une scène dédiée à la préservation, la promotion et la célébration des instruments et danses traditionnels du Burkina Faso et d’Afrique dans un contexte de mondialisation ».

Marc KOUSSOUBÉ, le promoteur du Festival international des instruments et danses traditionnels à Ouagadougou 2024.

Le vivre-ensemble, la cohésion sociale, la tolérance, la parenté à plaisanterie sont entre autres des thèmes qui ont marqué cette édition du FITO. La communauté Kal-Tamasheq a été désignée invitée d’honneur pour cette édition.

Elle a exprimé sa joie et sa reconnaissance à travers la voix de Ibrahim ATTAHIR : « Aujourd’hui c’est une grande joie pour nous de pouvoir montrer notre culture, d’expliquer aux populations du Burkina Faso ce que c’est que les Kal-Tamasheq. On nous confond très souvent aux Peulhs, alors qu’il y a une très grande différence », a-t-il expliqué.

Plusieurs activités ont meublé ces 72h du FITO. Il s’agit notamment des prestations de troupes de danse traditionnelles, des conférences publiques, des expositions, des ateliers d’immersion dans la fabrication et la connaissance des instruments de musique traditionnels.

Pendant 3 jours, les troupes ont dansé et chanté au rythme du tambour, du bendré, du djembé, du balafon, de la kora, des castagnettes, de la calebasse, de l’arc musical, du Kundé, de la cithare, des flûtes, de la Takamba, etc. Ce sont ainsi plus de 20 troupes de danse traditionnelles issues de différentes communautés du Burkina Faso et instrumentistes, dont 5 troupes de la communauté Kal-Tamasheq, qui ont presté lors de cette deuxième édition du FITO.

La communauté Kal-Tamasheq fortement représentée.

Pascal Yemboini THIOMBIANO, chargé de mission et représentant du ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, n’a pas manqué de saluer le projet FITO ainsi que la forte mobilisation de la communauté Kal-Tamasheq.

Pour lui, c’est « un acte fort qui nous réconcilie véritablement avec ce qui constitue la quintessence de notre humanité : la culture. Au-delà d’être un cadre d’expression de nos instruments traditionnels, le FITO est un espace de dialogue et de cohésion sociale car la culture est un instrument de paix et de développement durable. Voir des jeunes s’intéresser à la promotion de la culture est à encourager. Cette initiative est en droite ligne des objectifs du ministère de la Culture, qui est de promouvoir, valoriser et sauvegarder nos identités culturelles ».

Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité