Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Activités sportives et culturelles de la CEB de Djigouè : un facteur de (…)
Activités sportives et culturelles de la CEB de Djigouè : un facteur de cohésion sociale et de résilience

Le samedi 25 mai 2024 à Kampti, la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Djigouè a célébré la clôture de ses activités sportives et culturelles, marquée par un match de football entre les équipes de Djigouè A et Djigouè C sur le terrain des Écoles catholiques de Kampti. Sous le parrainage d’Adama OUÉDRAOGO, commerçant à Kampti, l’événement a rassemblé élèves, parents, enseignants, encadreurs et autorités autour du thème ‘’Sport et culture à l’école primaire : facteurs d’intégration et de cohésion sociale’’.

Le match final, notamment le Maracaña, a tenu toutes ses promesses. L’équipe de Djigouè C a ouvert le score durant la première période avant de doubler la mise en seconde mi-temps, remportant ainsi le trophée. À la fin du match, les équipes ont été félicitées et récompensées. Djigouè C a reçu un jeu de maillots, un ballon, le trophée et une enveloppe contenant une somme de 20 000 F CFA. Djigouè A, arrivée en deuxième position, a également reçu un jeu de maillots, un ballon et une enveloppe. La troisième place a été attribuée à l’équipe de Djigouè Espoir.

Des activités sportives pour l’esprit d’équipe et la cohésion sociale
Karim SAWADOGO, Inspecteur de l’Enseignement primaire et de l’éducation non formelle et chef de la Circonscription d’éducation de base de Djigouè, a souligné l’importance de ces activités : « Ces activités sont organisées pour former les enfants à l’esprit d’équipe et à l’acceptation mutuelle. Le football, par exemple, est une occasion pour les enfants de se connaître et de d’interagir. Il faut reconnaître que le sport est un facteur de promotion et de formation sociale. Il aide les enfants à avoir un esprit sain dans un corps sain. »

Karim SAWADOGO, Inspecteur de l’Enseignement primaire et de l’éducation non formelle et chef de la Circonscription d’éducation de base de Djigouè.

Un contexte d’insécurité et d’espoir
En raison de l’insécurité liée au terrorisme, les écoles de Djigouè ont été fermées depuis 2022, obligeant la délocalisation des services éducatifs à Kampti. « Nous avons ouvert des écoles pilotes sur des Établissements temporaires d’apprentissage à Kampti. Nous espérons pouvoir organiser ces activités l’année prochaine à Djigouè, car la quiétude commence à s’y installer », a expliqué Karim SAWADOGO.

Hermann BAZAMÉ, Préfet et président de la Délégation spéciale de Djigouè, a exprimé sa joie : « Aujourd’hui, c’est une joie pour nous d’assister à cette finale. Nous sommes très heureux de constater que les enfants sont dans la joie, car nous connaissons leur situation difficile. »

Hermann BAZAMÉ, Préfet et président de la Délégation spéciale de Djigouè.

Satisfaction et encouragements
Évrard SAWADOGO, représentant le parrain de l’activité, a partagé sa satisfaction : « En tant que représentant du parrain, je suis satisfait de l’organisation et de ce que les enfants ont montré comme jeu. J’encourage les enseignants et tous ceux qui sont dans le système éducatif à continuer dans cette direction avec ces activités culturelles et sportives, qui aident vraiment les enfants dans leur formation. Les activités physiques et sportives sont importantes pour le développement physique et intellectuel des enfants. »

Évrard SAWADOGO, représentant le parrain de l’activité : « Les activités physiques et sportives sont importantes pour le développement physique et intellectuel des enfants. »

La clôture des activités sportives et culturelles de la CEB de Djigouè à Kampti a démontré le rôle crucial du sport et de la culture dans la promotion de la cohésion sociale et de la résilience, particulièrement dans des contextes marqués par l’insécurité. En encourageant les enfants à s’engager dans des activités collectives, ces initiatives renforcent leur esprit d’équipe, leur intégration sociale et leur développement global.

Bernadette KAMBIRÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité