Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ (…)
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou

Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la session de 2024 en début de matinée dans les écoles Centre de Dédougou. C’était en présence du Haut-commissaire de la province du Mouhoun et des Directeurs régionaux de l’Éducation préscolaire, primaire et non formelle, et de l’Enseignement post-primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun.

« Gardez votre sang-froid, évitez la tricherie et bonne chance à toutes et tous ». Ce sont entre autres les conseils prodigués aux candidats par les autorités régionales lors de la cérémonie conjointe de lancement.

Selon les statistiques, dans la région de la Boucle du Mouhoun, 24 023 candidats vont à l’assaut du CEP, soit 13 449 filles et de 10 574 garçons.

Pour ce qui concerne le BEPC, ils sont 15 972 candidats, soit 9 305 filles et 6 667 garçons. Au nombre de ces candidats, on dénombre 3 051 élèves déplacés internes, soit 1 679 filles et 1 373 garçons.

En ce qui concerne les examens techniques, ils sont au total 256 candidats, soit 60 filles et 196 garçons qui sont à la recherche du CAP et 534 pour le BEP, soit 165 filles et 369 garçons.

Le Directeur régional de l’Éducation préscolaire, primaire et non formelle, Philibert Hyacinthe COULIBALY, a rappelé les dispositions prises pour assurer le bon déroulement des examens, notamment en termes de sécurité, d’organisation logistique et de mobilisation des acteurs. Au regard de la particularité de la région de la Boucle du Mouhoun qui connaît une crise sécuritaire difficile, certains centres d’examen ont été délocalisés afin de garantir un bon déroulement de l’examen.

Au niveau secondaire, des centres ont été également délocalisés à cause de la situation sécuritaire. Ces centres délocalisés ont bénéficié de l’accompagnement nécessaire des premières autorités du ministère en charge de l’Éducation nationale afin que les candidats puissent composer dans de bonnes conditions.

Quant au Directeur régional des Enseignements post-primaire et secondaire, Dr Denis VIMBOUÉ, reconnaissant la dynamique de retour des populations dans certaines localités, il a souligné que cette année les examens se dérouleront dans la province des Banwa. Il faut noter que la session de 2023, les centres de cette province ont été tous délocalisés.

Il n’a pas manqué de saluer l’accompagnement sans faille des plus hautes autorités administratives du Burkina Faso et des Forces de défense et de sécurité qui œuvrent inlassablement pour la bonne tenue des examens.

Yves BARRO, Observateur Civitac, Dédougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité