Vous êtes ici: Accueil > Actualité > DEPAC-3 : vers la création d’un cadre unique de mesure de la performance des (…)
DEPAC-3 : vers la création d’un cadre unique de mesure de la performance des collectivités

La Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) du ministère en charge de la Décentralisation a tenu, du 3 au 7 juin 2024, à Koudougou, un atelier d’élaboration d’un cadre unique de mesure de la performance des collectivités territoriales. L’objectif est d’aboutir à l’harmonisation des indicateurs/critères de mesure de la performance des collectivités territoriales. L’activité s’est tenu avec l’appui du Consortium GAC (GEDES-ACADE-CAGECT), dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne, phase 3 (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse.

Diverses stratégies ont été développées dans le but de stimuler une saine émulation entre les communes actuelles ; cela afin de les transformer en communes modèles et performantes. Au nombre de ces stratégies, il y a le Suivi de la performance municipale (SUPERMUN), qui est un système de suivi annuel des performances des municipalités du Burkina Faso, et l’initiative Commune modèle (ICM), qui est un modèle de gestion implémenté et visant à aboutir à la mise en place d’un programme de promotion de communes modèles au Burkina Faso.

Le présidium de la cérémonie d’ouverture.

Au-delà, d’autres stratégies ont été développées par l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT), le Secrétariat permanent de la Conférence nationale de la Décentralisation (SP/CONAD), et le Consortium GAC (GEDES-ACADE-CAGECT), dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la Décentralisation et Participation citoyenne (DEPAC), financé par la Coopération suisse.

Chaque stratégie développée a ses indicateurs qui lui sont propres, mais sont de même nature à certains niveaux. C’est donc dans le souci de définir un cadre unique de mesure de la performance des collectivités territoriales que l’atelier de Koudougou s’est tenu du 3 au 7 juin 2024.

Lire aussi :Initiative « communes modèles » : la CADEPAC associée à l’élaboration des outils de mise en œuvre

Aïcha Jeannine TCHIOMBIANO/YARA, chargée de programme Gouvernance et démocratie à la Coopération suisse.

« Le constat est que sur le terrain chaque acteur a ses indicateurs qui lui sont propres. Ces actions isolées et singulières rendent la tâche difficile aux collectivités territoriales auprès desquelles ces indicateurs sont renseignés ; mais aussi aboutissent à des résultats quelques fois disparates et susceptibles de confusion », a relevé Saïdou SANKARA, chargé de mission du ministre en charge de la Décentralisation. Pour lui, il était donc judicieux d’agir en synergie pour définir un cadre unique de mesure des performances des collectivités territoriales.

Pour sa part, la Coopération suisse dit voir plusieurs enjeux dans cette initiative. « Les enjeux sont en lien avec la prise en compte des approches et des indicateurs de l’ensemble des acteurs de la décentralisation, la contribution de chaque acteur au fonctionnement du cadre institutionnel unique de mesure des performances, et la prise d’un texte national encadrant la mesure des performances des collectivités territoriales, si besoin en était », a relevé Aïcha Jeannine TCHIOMBIANO/YARA, chargée de programme Gouvernance et démocratie à la Coopération suisse.

Les participants présents à l’atelier.

Cette rencontre de Koudougou a regroupé une quarantaine de participants, à savoir des agents de directions du ministère en charge de la Décentralisation, des partenaires techniques et financiers, des représentants de collectivités territoriales, entre autres. Pendant cet atelier, les participants ont procédé à une analyse des critères proposés ou utilisés par les différents acteurs, et assisté à une présentation des résultats de l’étude sur la cartographie des outils des partenaires techniques et financiers en lien avec la mesure des performances des collectivités.

Au sortir de ces travaux, Mme YARA dit attendre la mise en place d’une feuille de route qui définira la suite dudit atelier, de sorte à avoir une visibilité sur l’ensemble des activités prévues.

L’atelier a été organisé avec l’appui du Consortium GAC (GEDES-ACADE-CAGECT), dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne, phase 3 (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse.

Abdoul Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Koudougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité