Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Gouvernance locale au Burkina : Les Délégations spéciales de la région du (…)
Gouvernance locale au Burkina : Les Délégations spéciales de la région du Nord, partenaires de DEPAC-3, s’approprient le nouveau guide de redevabilité

Le Laboratoire Citoyennetés en collaboration avec la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) a organisé du 06 au 07 juin 2024, à Ouahigouya, un atelier de renforcement des capacités des membres des Délégations spéciales des communes partenaires de DEPAC-3. Cet atelier qui porte principalement sur l’appropriation du nouveau guide de redevabilité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Ax1 du Programme d’appui à la Décentralisation et à la participation citoyenne phase-3 (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse.

Cette formation au profit des Délégations spéciales des collectivités territoriales de la région du Nord, partenaires de DEPAC-3, intervient 08 mois après la tenue de l’atelier de renforcement des capacités des acteurs locaux des communes partenaires sur le processus de concertation et de redevabilité. Cela témoigne de la prépondérance du Laboratoire Citoyennetés et ses partenaires dans les communes en appui à l’État sur le processus de redevabilité et de décentralisation.

Lire aussi : Burkina Faso : des acteurs locaux des collectivités territoriales des régions du Nord et du Sahel formés sur le processus de concertation et de redevabilité auprès des citoyens

Le Code général des collectivités territoriales (CGCT) en ses articles 11, 171 et 250 prescrit, en effet, l’obligation pour les présidents de Conseils de collectivités territoriales de rendre compte aux citoyens. À ce titre et dans le but de permettre aux autorités locales de mettre en œuvre efficacement cette obligation, le ministère en charge de la Décentralisation avait élaboré en 2020, un guide sur l’exercice de la redevabilité. Courant 2023, ledit ministère, avec l’appui technique et financier du Programme d’appui à la Décentralisation et à la participation citoyenne phase 3 (DEPAC-3) a procédé à la révision de ce guide afin de prendre en compte non seulement la nouvelle donne juridique de la question en cours d’adoption à travers le nouveau CGCT mais également d’harmoniser les pratiques en la matière. Ce nouveau guide qui a été validé en janvier 2024, introduit des innovations dans la conduite de L’exercice de la redevabilité.

Une vue des participants en pleine séance.

Pour Yvette BADINI, Coordonnatrice du programme DEPAC au Laboratoire Citoyennetés, c’est de ce fait et pour permettre aux présidents des Délégations spéciales des communes partenaires de DEPAC-3 de s’approprier le contenu du guide que le Laboratoire Citoyennetés en collaboration avec la Direction générale des collectivités territoriales a envisagé renforcer leur capacité à l’utilisation dudit guide à travers l’organisation d’ateliers régionaux de formation.

Lire aussi : DEPAC-3 : les délégations spéciales partenaires du Centre-Ouest formées sur le processus de concertation et de redevabilité

L’objectif global de cet atelier est donc de renforcer les capacités des membres des Délégations spéciales des collectivités territoires de la région du Nord, partenaires de DEPAC-3 à l’utilisation du guide pour l’exercice de redevabilité pour rendre compte de la gestion des Collectivités territoriales à la population. De façon spécifique, il s’agit de permettre aux participants de maîtriser le contenu du guide pour l’exercice de redevabilité ; de s’approprier des outils (canevas, grille, fiche) annexés et de prendre connaissance des critères d’évaluation de la tenue d’une journée de redevabilité.
L’activité a ainsi réuni les préfets, présidents des Délégations spéciales communales ; les secrétaires généraux et des membres de la Délégation spéciale régionale Nord, partenaires de DEPAC-3. C’est au moins une vingtaine de participants qui a pris part à cette formation.

Les participants en plénière pour évaluer le nouveau guide.

La cérémonie a été présidée par le Secrétaire général de la région du Nord, Kuilga Albert ZONGO, représentant le Gouverneur. Dans son mot d’ouverture, il a souligné l’importance de cette activité avant de féliciter les initiateurs.
Après les mots introductifs de la part des responsables du projet et des autorités régionales, une équipe de la DGCT a pris place pour dérouler les communications. Cette équipe, dirigée par René OUÉDRAOGO, Directeur de la gouvernance locale à la DGCT, a d’abord fait la présentation du guide. Ensuite, il a procédé à la présentation des outils annexés du guide.
De plus, les communicateurs ont présenté des indicateurs d’une bonne redevabilité. Ces différentes communications sont suivies d’échanges. Plusieurs interventions de la part des participants sont enregistrées. Ces interventions sont soit des apports ou des questions d’éclaircissement.
Dans l’exercice de redevabilité, le nouveau guide a prévu plusieurs étapes (préopératoire de la journée, la journée elle-même et la post-journée) pour l’aboutissement de la journée, puis son évaluation. Ces différentes étapes contiennent des règles et principes de base à suivre pour la tenue d’une bonne journée de redevabilité.
Des travaux de groupe pour relever les points forts et ceux à améliorer du guide ont mis fin aux travaux de deux jours.

Photo de famille des participants à l’atelier d’appropriation du nouveau guide de redevabilité.

Lire aussi : Devoir de redevabilité/Région du Nord : la Délégation spéciale de la commune de Tangaye rend compte de sa gestion à sa population

Pour René OUÉDRAOGO, le guide sur l’exercice de redevabilité est proposé pour orienter les Conseils de collectivités territoriales dans leur obligation de rendre compte de la gestion des affaires locales aux populations locales. Il fournit des informations nécessaires à la compréhension de l’obligation de reddition de comptes et donne également des orientations pour faciliter l’exercice de redevabilité.
Ces orientations ne sont pas contraires aux textes en vigueur en matière de redevabilité. L’essentiel des textes qui encadrent la matière y sont énumérés. « Les informations contenues dans ce guide ne sauraient se substituer aux textes qui définissent les fondements juridiques de la redevabilité. Elles ne sont pas non plus suffisantes pour administrer les Conseils de collectivité territoriale ni appréhender l’ensemble des préceptes de la décentralisation », a -t-il indiqué.

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité