Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Burkina/Centre-Nord : à Boussouma, la Délégation spéciale tient une journée (…)
Burkina/Centre-Nord : à Boussouma, la Délégation spéciale tient une journée de redevabilité pour rendre compte de sa gestion

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la commune rurale de Boussouma, dans la province du Sanmatenga, la Délégation spéciale a organisé, ce samedi 25 mai 2024, sous la présidence de Idrissa GAMSORÉ, Haut-commissaire de la province de Sanmatenga, une journée de redevabilité pour faire le bilan de la gestion au cours de l’année 2023.

La décentralisation est une priorité politique affichée par le Burkina Faso pour promouvoir la gouvernance locale. Sur les plans économique et financier, l’État permet aux collectivités territoriales d’assurer l’exercice de l’autorité économique, de disposer des ressources financières propres et d’une autonomie de gestion de ces ressources. Conformément à leurs missions, les structures décentralisées sont chargées de planifier et de mettre en œuvre des actions à travers des plans locaux de développement pour assurer la fourniture des services aux citoyens et la promotion du développement économique local.

A lire aussi : La gouvernance locale au Centre-Nord : journée de redevabilité et de contrôle citoyen à Kaya

Le présidium.

Conscient que la participation effective des citoyens dans le processus de développement local constitue un des défis majeurs pour l’instauration d’une culture de bonne gouvernance et de démocratie participative dans la commune de Boussouma, le Conseil municipal a inscrit dans son agenda l’organisation annuelle d’une journée de redevabilité pour rendre compte de sa gestion de la municipalité à la population et aux partenaires techniques et financiers de la commune. Ce, afin de susciter leur pleine participation au processus de développement de la cité. Conformément à l’article 11 du Code général des collectivités territoriales, les habitants des collectivités ont droit à l’information sur la gestion des affaires locales.

L’objectif de la ladite journée est donc de promouvoir la participation citoyenne dans le processus du développement local de la commune de Boussouma. En ce qui concerne l’année 2023, la commune de Boussouma a réalisé des activités dans plusieurs domaines : l’éducation, avec la construction des écoles ; la santé, avec la construction d’un CSPS. On peut ajouter l’aménagement de la voirie dans la ville de Boussouma. Avec la situation d’insécurité, des actions ont été menées dans ce sens. Les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie ont été accompagnés dans la lutte contre l’insécurité, a expliqué Madjoa LOMPO, président de la Délégation spéciale de la commune de Boussouma.

Plan de développement pour l’année 2024

Pour 2024, la Délégation spéciale de la commune de Boussouma prévoit des stratégies pour améliorer les conditions de vie de la population. Le PDS a laissé entendre que d’autres écoles vont être construites.

Les participants.

En plus, du matériel technique va être mis à la disposition des centres de santé. La commune envisage aussi l’aménagement d’autres routes. En effet, le budget pour l’année 2024 est prévu à un milliard de francs CFA pour la gestion de la commune. Au regard de la situation sécuritaire, la commune de Boussouma accueille les personnes déplacées internes. « Notre objectif est de travailler à ce que ces personnes puissent repartir chez elles une fois la paix retrouvée. Mais, en attendant, nous et nos partenaires les accompagnons sur place », explique le PDS.

Madjoa LOMPO indique que les difficultés majeures sont entre autres la crise sécuritaire, car il y a deux zones qui sont fréquemment en alerte, et la mise en place d’un circulaire qui interdit l’investissement sur fonds propres, ce qui ne favorise pas le développement.

Pour rappel, les partenaires de techniques et financiers sont entre autres le Laboratoire Citoyennetés - à travers le projet SOLIDèR, ENABEL, l’ONG Acted.

Pélagie TALO, Observatrice Civitac, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau-central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
La Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé le mercredi 17 juillet 2024 une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la (…) Lire la suite
Toute l'actualité