Vous êtes ica: Accueil > Actualité > A la découverte de la commune de Ziniaré

A la découverte de la commune de Ziniaré

La région du Plateau central, l’une des 13 régions administratives du Burkina Faso, est située au centre du pays. Elle comprend trois (03) provinces : les provinces de l’Oubritenga, du Ganzourgou et du Kourwéogo ; trois (03) communes urbaines : Ziniaré, Zorgho et Boussé ; dix-sept (17) communes rurales, vingt (20) départements et cinq cent quarante-quatre (544) villages. La commune de Ziniaré est le chef-lieu de la région du Plateau central. A la faveur d’un atelier organisé par le Laboratoire Citoyennetés à Ziniaré, nous avons approché quelques acteurs de la commune pour avoir leurs appréciations sur les potentialités de la région, ses contraintes, l’état de la gouvernance, etc.

Une ville émergente aux portes de Ouagadougou
Ziniaré est le chef-lieu de région le plus proche de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Avec une superficie de 526 km2, soit 18,51% de la superficie totale de la province de l’Oubritenga, et une population estimée à 81 180 habitants en 2016, Ziniaré est située à 35 km de Ouagadougou. Avec ses cinq (05) secteurs et cinquante-trois (53) villages, la commune est limitée au nord par les communes de Zitenga et de Korsimoro ; à l’ouest par les communes de Dapelogo et de Loumbila ; au sud par les communes de Nagréongo et de Saaba ; et à l’est par la commune d’Absouya. Le centre-ville abrite plusieurs administrations (Gouvernorat, Haut-commissariat), des services déconcentrés (Hôpital, impôts, etc.) et des commerces. Les campagnes qui s’étendent tout autour demeurent des zones de production agro-sylvo-pastorale ou d’artisanat. Le climat qui s’y trouve est de type soudano-sahélien, caractérisé par une pluviométrie irrégulière et insuffisante.

Une commune cosmopolite à fort potentiel culturel
Au plan social, la commune de Ziniaré est composée de plusieurs groupes ethniques, à savoir les Mossé, qui représentent 81,20% de la population, les Bwaba (4,20%), les Samo (3,40%) et d’autres minorités ethniques comme les Peulh, les Bobo, les Gourounsi, etc. La présence de ces différentes entités ethniques favorise un brassage culturel qui contribue à la promotion de la cohésion sociale.

Par ailleurs, à propos des potentialités culturelles de la commune de Ziniaré, il est important de souligner que les femmes jouent un rôle important dans le domaine du tissage des pagnes traditionnels (faso dan fani), plus précisément dans les villages de Soulgo et de Kuila. Cette production artistique des femmes est reconnue autant sur le plan national que international. En plus de l’artisanat, il y a la poterie.

La commune de Ziniaré abrite également de grandes manifestations, notamment le festival « Ciné village », qui a lieu durant une semaine au village de Kuila, un marché annuel dénommé « Le marché de Noël », qui est une sorte de fête foraine qui enregistre un nombre important d’invités et de visiteurs.

Une partie du potentiel économique de la commune repose également sur les bénéfices liés aux sites touristiques, à savoir le mausolée de Naba Oubri, le site de Rabons-Tanghin, le parc animalier, qui servent en même temps de potentiel culturel de la commune.

En outre, la commune possède une grande salle de spectacles fonctionnelle avec une capacité de 525 places assises. La mairie travaille à renforcer les commodités afin de satisfaire les besoins des utilisateurs.

Un conseil municipal à la tâche…
Suite aux élections de mai 2016, le conseil municipal de Ziniaré est présidé par Pascal COMPAORÉ. La commune compte cent dix-sept (117) conseillers, dont vingt-cinq (25) femmes. En outre, le bureau du conseil municipal est composé de sept (07) conseillers, dont le maire et ses deux (02) adjoints et les quatre (04) présidents de commissions permanentes.

Dans l’exercice de ses fonctions, la mairie de Ziniaré bénéficie de plusieurs partenariats aussi bien au niveau local, national et international. On peut citer, entre autres, au plan local, les ONG locales, les services techniques déconcentrés et les OSC ; au plan national, des organes de presse écrite et numérique, ainsi que des radios locales ; au plan international, la commune a déjà signé des conventions avec une commune italienne (la commune de Bistagno), une commune belge (commune de Flobèk), un syndicat français du nom de Evolis 23 et une région française, la Nouvelle-Aquitaine.

Conformément au Plan communal de développement (PCD), la principale priorité de la commune est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de la commune. Pour y parvenir, il s’agira de :
• développer des secteurs de production ;
• développer des secteurs de soutien à la production ;
• développer le capital humain ;
• renforcer la gouvernance locale.

Anaïs MONÉ, Observatrice Civitac, Plateau central

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits