Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Des Ecoles de paix pour préparer de futurs citoyens responsables

Des Ecoles de paix pour préparer de futurs citoyens responsables

L’Association ARCAN a organisé une session de formation sur le civisme et la citoyenneté à l’endroit des membres des Ecoles de paix de la ville de Ouahigouya. Ces 48 heures de formation se sont déroulées dans la salle de réunions de la Fédération nationale des groupements Naam de Ouahigouya les 13 et 14 avril 2019.


Dans sa mission de promouvoir la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso à Dans sa mission de promouvoir la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso à travers la culture, l’association ARCAN a initié un projet dénommé « Ecole de paix » pour combattre le problème d’incivisme dès la base. Ce projet, selon le Directeur de ARCAN, Germain R. OUÉDRAOGO, constitue un ensemble de cellules ou de clubs, ou encore de groupes assez légers, qui opèrent au sein des écoles secondaires. Ainsi une Ecole de paix est une cellule composée de 15 membres sans distinction aucune. Les Ecoles de paix choisissent librement un bureau de 3 membres, à savoir un coordonnateur, un chargé à l’information et à l’organisation et un chargé à la gestion financière. Une Ecole de paix est une cellule créée par les élèves et pour les élèves. Chaque cellule a pour but de promouvoir la paix, le dialogue social, la cohésion sociale, et aussi de lutter contre l’extrémisme violent. Pour le directeur d’ARCAN, ce projet compte couvrir toutes les écoles de la région, mais pour un début il couvre 15 écoles secondaires de la ville de Ouahigouya.

Les Ecoles de paix, des relais de communication
Ce projet, qui intervient dans un contexte où le Burkina Faso a besoin de l’union de tous ses fils, entend user de la culture sous toutes ses formes pour que le pays des Hommes intègres retrouve sa quiétude d’antan. C’est pourquoi il cible les élèves, qui constituent de véritables vecteurs d’information à même de contribuer de façon dynamique à la conscientisation des masses populaires. Ces Ecoles de paix constituent donc des relais de communication. C’est du reste ce qui motive ARCAN à les outiller, à leur donner des rudiments nécessaires sur le civisme et la citoyenneté afin de les rendre plus efficaces pour sensibiliser leurs pairs. C’est pour cela que deux membres de chaque cellule sont conviés à ces 48 heures de renforcement de capacités.

Trois communications brillamment présentées par des experts du domaine ont permis aux participants de mieux comprendre la notion de civisme, l’importance du dialogue social et la résilience à l’extrémisme violent, et aussi et surtout de mieux connaître le rôle et les missions des Ecoles de paix. La qualité des échanges qui ont suivi les communications témoigne de l’intérêt accordé aux différentes thématiques - qui sont d’actualité et très pertinentes. Pour Rachidatou OUÉDRAOGO, du Lycée communal de Ouahigouya et membre de l’Ecole de paix, « être membre de cette Ecole est une chance, car c’est une opportunité qu’ARCAN nous offre de mieux nous préparer avec des outils adéquats pour être des citoyens de demain, et de contribuer à sensibiliser nos camarades élèves à poser des actions citoyennes ». Quant à Mamadou PORGO, élève de la classe de 1re D au Lycée Sabil El Nadja et membre de l’Ecole de paix, cette formation est très importante car elle va leur permettre de mieux s’outiller afin d’être des porteurs de message de paix dans leur milieu de vie et de pouvoir convaincre facilement leurs camarades. Pour le directeur, c’est une réussite de pouvoir réunir 30 membres pour renforcer leurs capacités en matière de civisme et de citoyenneté.

L’objectif de la formation est atteint au vu de la qualité des échanges et des conclusions tirées. En rappel, ce projet est soutenu par la Coopération suisse à travers son programme DEPAC.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

4ème édition du forum des forces vives de la commune de Loumbila

Le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits