Vous êtes ica: Accueil > Actualité > La commune de Zorgho et ses manifestations culturelles

La commune de Zorgho et ses manifestations culturelles

Chef-lieu de la province du Ganzourgou, région du Plateau-central, la commune urbaine de Zorgho est située à environ 110 km de Ouagadougou sur la Route nationale N°4. Elle couvre une superficie de 453,481km², soit 10,87% de la superficie totale de la province et 5,33% de la région du Plateau central. En tant que collectivité territoriale, la commune est subdivisée en six (06) secteurs et trente-quatre (34) villages administratifs. Facile d’accès, la route étant entièrement bitumée, Zorgho, qui relie Ouagadougou aux régions du Centre-Est et de l’Est, est une commune riche en manifestations culturelles. Cela se traduit par une panoplie d’activités culturelles, notamment les festivals qui s’y déroulent périodiquement.

Outre sa valeur intrinsèque, la culture apporte de précieux avantages sur les plans social et économique. Les activités culturelles sont des occasions de se réunir, de se divertir, d’apprendre et de partager des expériences avec les autres. Les musées, les scènes de théâtre, les spectacles de danse, etc. procurent ce bien-être, tout comme les festivals, à des périodes fixes et récurrentes.

Généralement conçus autour de thèmes et objectifs bien précis, certains festivals se veulent un cadre qui offre l’opportunité aux festivaliers de nourrir leur esprit et de découvrir davantage leur identité culturelle. C’est ce genre de festivals que nous retrouvons le plus souvent dans la commune de Zorgho à des périodes bien déterminées.

En effet, la commune de Zorgho regorge d’énormes potentialités culturelles et touristiques qui contribuent à faire d’elle une ville attrayante. Le secteur culturel tient son dynamisme d’abord de l’existence de grandes manifestations culturelles annuelles qui ont acquis une renommée nationale et internationale, à savoir le Nabasga du chef de Zorgho, le festival Warba et le Festival international des rites et traditions etc. Ce sont généralement les ressortissants de la commune qui sont les promoteurs de ces manifestations.

Pour exemple, le « Nabasga » est une fête coutumière dédiée au roi de Zorgho. Elle est célébrée chaque année et a toujours drainé un grand monde. Cette fête est devenue depuis un certain temps un grand moment de retrouvailles pour les filles et fils de la province. Elle est également l’occasion pour les commerçants de faire de bonnes affaires. Ainsi, « le village du Baasga » est un festival de rue qui se déroule autour des festivités du « Nabasga ». Ce festival, qui a commencé il y a sept (07) ans, a grandi au fil des années grâce au courage et à la détermination de l’équipe d’organisation et de son promoteur Luc KABORÉ.

Il y a également le festival international des rythmes et traditions dénommé Pengd Wendé, qui se déroule à Zorgho tous les deux (02) ans. Il est à sa troisième édition. Le promoteur de ce festival, Issiaka OUÉDRAOGO, plus connu sous le pseudonyme Zougnazagmda, est considéré aujourd’hui comme le pilier et la figure emblématique de la musique traditionnelle burkinabè. Ce festival se veut un canal privilégié de la promotion de la vitalité de la musique traditionnelle burkinabè et veut faire d’elle un vecteur de cohésion nationale et un outil d’information et de sensibilisation aux actions de développement du Burkina Faso.
Les activités prévues généralement au cours de ce rendez-vous culturel et artistique sont : les nuits musicales « rythmes et traditions », la foire commerciale et artisanale, le temps de contes, l’espace d’initiation des enfants, les rencontres sous l’arbre à palabre et les distinctions.

Par ailleurs il existe le festival Warba du Ganzourgou, initié par l’Association « Génération Montante pour le développement du Ganzourgou » depuis 1999. Cette association entend promouvoir, à travers ce festival, la danse traditionnelle warba, la sauvegarder et la magnifier dans toute sa splendeur. A l’agenda de cet évènement sont inscrites les activités suivantes : la danse warba en compétition, un concours Miss warba, une rue marchande, une conférence publique avec un thème bien défini. En rappel, le thème de la conférence de la précédente édition portait sur « Jeunesse et acculturation : quel repère pour l’avenir ». Le festival warba se tient tous les 2 ans dans la commune de Zorgho et a connu sa cinquième édition en décembre 2018.

La commune de Zorgho a également abrité, en novembre 2018, la deuxième édition du Festival des solidarités de la région du Plateau central au Burkina Faso, organisée par le Réseau Zoodo Action Solisarité (ReZAS). Cette action s’inscrit dans le cadre d’un partenariat établi avec le RADSI Nouvelle-Aquitaine, la maison des Droits de l’Homme, Kurioz (Poitiers) et le Collectif Actions Solidaires (La Rochelle) afin de s’investir dans une dynamique d’échanges et de mutualisation des pratiques en matière d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale. Les activités qui constituent désormais la marque de fabrique de ce festival version burkinabè sont : Conférences sur le dialogue entre les élus et les citoyens, le dialogue religieux - ou encore le dialogue intergénérationnel -, les théâtres fora, une émission radio interactive et une nuit culturelle.

Anaïs MONÉ, Observatrice Civitac, Plateau central

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

1 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits