Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Développement local : la commune de Sapouy affine ses stratégies pour une (...)

Développement local : la commune de Sapouy affine ses stratégies pour une meilleure mobilisation des ressources financières

La commune urbaine de Sapouy, dans la région du centre-ouest a organisé le 20 août 2019, un cadre de concertation sur le thème : « Fiscalité locale et stratégie à mettre en œuvre pour le recouvrement des recettes communales ». Première du genre en cette année 2019, cette rencontre a été possible grâce à l’appui du Laboratoire Citoyennetés dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (DEPAC-2), lequel programme est financé par la Coopération suisse.

Promouvoir la participation des acteurs locaux dans la mobilisation et la gestion des ressources locales nécessaires pour l’autofinancement des investissements de la commune de Sapouy, tel est l’objectif qui a mobilisé les membres du Cadre de Concertation Communal de Sapouy (CCCo) pour la tenue de cette session. Ces membres sont issus des services déconcentrés, des élus, des CVD, des organisations socioprofessionnelles, des particuliers, des partenaires, des chefs coutumiers et religieux, et des représentants de projets et programmes.
Le maire Baoui NAMA, qui est en même temps le président du CCCo, a dans son discours d’ouverture, traduit sa reconnaissance au Laboratoire Citoyennetés qui a permis l’organisation de la session. La rencontre vise selon lui à apporter des solutions concrètes et durables aux problèmes de mobilisation des recettes locales dont souffre la commune. « C’est une agréable opportunité offerte à la commune, à ses acteurs et partenaires de développement de poser un regard introspectif sur la mobilisation des recettes locales, de tirer les leçons et de prendre les résolutions fortes et sincères pour une participation massive, accrue et permanente de l’ensemble des acteurs de la commune pour la collecte des recettes » , a expliqué monsieur le maire.


Le maire (à droite de la photo) et son 1er adjoint (à gauche)

Les recouvrements de recettes de la commune de 2016 à 2018
Avant de dégager des pistes de solutions qui vont permettre à la commune d’engranger dorénavant plus de recettes, le bilan des recettes des trois dernières années a été fait aux participants. Il ressort de ce bilan qu’en 2016, sur une prévision de quarante cinq millions huit cent trente cinq mille soixante et onze (45 835 071) FCFA, la commune a pu mobiliser cinquante millions sept cent six mille cinq cent quarante huit (50 706 548) FCFA, soit un taux de 110, 63%. Pour l’année 2017 par contre, l’on a enregistré un déficit par rapport à ce qui était prévu. En effet, sur une prévision de quarante six millions sept cent deux mille vingt sept (46 702 027) FCFA), la commune a pu recouvrer quarante six millions deux cent quatre vingt cinq mille trois cent cinquante un (46 285 351) FCFA, soit un taux de 99, 11%.

Si le taux de recouvrement de l’année 2017 n’a pas atteint ou dépassé les 100%, celui de 2018 l’a été encore moins. Prévues à soixante millions quatre cent quarante six mille cent neuf cent soixante dix-sept (60 446 977) FCFA, c’est finalement cinquante sept millions trois cent quatre vingt mille quarante quatre (57 380 044) FCFA de recettes qui ont été mobilisées, soit un taux de 94, 93%. Cette difficulté pour la commune de mobiliser les recettes escomptées s’explique par diverses raisons dont notamment le refus de certains citoyens à honorer les taxes et impôts à eux imposés. A cela s’ajoute aussi le fait que beaucoup, parce que n’ayant pas une assez bonne connaissance, voire pas du tout, de l’utilisation qui est faite des recettes collectées, sont réticents.

Les stratégies pour une meilleure mobilisation des ressources

A la suite de l’exposé de ces difficultés qui entravent la collecte des recettes pour la mise en œuvre des actions de développement, des pistes de solutions ont été dégagées. Ce sont donc des propositions fortes, comme l’a souhaité monsieur le maire dans son discours d’ouverture, qui ont été prises pour l’amélioration des recouvrements de la commune. Il s’agit entre autres de la sensibilisation des populations sur le civisme fiscal, la multiplication des sorties de recouvrement sur le terrain, l’implication des élus locaux dans les opérations de recouvrement, le remplacement des collecteurs défaillants, l’augmentation du nombre de collecteurs.

Il est aussi question de la création de nouvelles sources de revenus pour la commune, la mise en place d’un dispositif de gestion du matériel de la mairie, la mise à jour du fichier du contribuable, l’animation d’émissions radiophoniques par trimestre sur le civisme fiscal, la construction d’un parking au marché de Sapouy pour le stationnement des engins, la rétrocession de la collecte des taxes à un prestataire privé, la reconnaissance du mérite de ceux qui sont à jour de leurs taxes et impôts, l’instauration d’un laissez-passer pour chaque animal qui quitte la ville de Sapouy.

Ces différentes propositions, faites de manière participative, seront minutieusement examinées pour voir la faisabilité de chacune. Mais dore et déjà, le maire a tenu à interpeller l’ensemble de la population sur le paiement des taxes et impôts car, même si des efforts sont faits, beaucoup restent à faire pour la commune de Sapouy afin d’améliorer la mobilisation des ressources indispensables à la mise en œuvre des actions de développement pour l’amélioration des conditions de vie des populations. A l’issue des travaux, il est prévu la rédaction d’un rapport qui sera mis à la disposition des acteurs. La commune disposera également d’une feuille de route pour l’amélioration des performances de la recette municipale dans le recouvrement.

Romuald Windenonga OUEDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits