Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Session d’information sur l’appel à projets du Fonds commun Genre : Diakonia (...)

Session d’information sur l’appel à projets du Fonds commun Genre : Diakonia sur le terrain

Une délégation de Diakonia a tenu une rencontre avec les responsables d’association et des acteurs des secteurs privés de la région du Nord, le 23 septembre 2019, dans la salle de réunions de la Maison de la femme de Ouahigouya. Cette rencontre a eu pour objectif de mettre à disposition toutes les informations concernant l’appel à projets du Fonds commun Genre, dont le gestionnaire est Diakonia. Cette rencontre d’information, qui a été publique, a été présidée par le Directeur régional de la femme de la région du Nord.

Contribuer à la mise en œuvre d’actions pertinentes et efficaces de réduction des inégalités de genre au niveau national par les Organisations de la société civile, les acteurs privés, les partenaires techniques et financiers et les autorités étatiques, tel est l’objectif que s’est fixé le Fonds communs Genre. Selon Marie Madeleine POUYA, chargée de programme Fonds commun Genre Diakonia, le Fonds communs Genre (FCG) est né d’une volonté de coordination des efforts des PTF pour soutenir les actions de promotion du genre au Burkina Faso. Il constitue un mécanisme de financement conjoint mis en place depuis 2005. Afin de rendre plus efficace le Fonds, les membres sont convenus d’externaliser sa gestion en la confiant à Diakonia, et ce depuis 2012. Cette gestion est cependant faite avec le soutien d’un chef de file représentant des membres. Au terme de la mise en œuvre de son plan d’action 2015-2017, prorogé jusqu’à fin 2018, le FCG a procédé à des réflexions stratégiques en vue d’obtenir plus d’impacts dans ses interventions. C’est ainsi qu’un plan stratégique quinquennal couvrant la période de 2019-2023 a été élaboré et Diakonia a été recruté comme nouveau gestionnaire.

Des sessions d’information pour donner la chance à toutes les structures

Pour le renforcement de l’impact de ses interventions, le Fonds commun Genre, à travers son gestionnaire, a lancé un appel à projets en vue de sélectionner des projets à financer pour l’opérationnalisation de son plan d’action triennal issu de son plan stratégique quinquennal. Au regard de l’enveloppe disponible, une quinzaine de projets sera financée pour une période de 24 mois à compter du 1er janvier 2020. Pour donner la chance à toutes les structures qui voudraient postuler cet appel à projets, Diakonia organise des sessions d’information dans les différentes régions afin d’apporter les informations nécessaires sur le Fonds communs Genre et de permettre aux intéressés de pouvoir poser des questions concernant le projet et aussi sur le remplissage des canevas. Dans les échanges, la chargée de programme a cité les institutions éligibles. Ainsi, nous avons les structures gouvernementales ; les Organisations de la Société civile (associations féminines, associations de jeunesse et autres OSC engagées dans la gouvernance et la promotion de l’égalité de droits hommes-femmes) ou des réseaux/fédérations/consortium/coalition d’associations féminines ; les ONG ; les collectivités territoriales intervenant au Burkina Faso. Les institutions éligibles doivent être en règle avec les textes en vigueur en matière de vie associative. Elle a également insisté sur les axes que le projet doit prendre en compte. Ce sont :
Axe1 : Renforcement des actions de promotion de l’abandon des VBG
Axe2 : Autonomisation économique et politique des femmes et des jeunes
Axe3 : Renforcement de la transversalité du Genre dans l’élaboration et le suivi des politiques publiques, des projets et programmes
Axe4 : Implication des femmes et des jeunes dans la gestion des questions sécuritaires

Une démarche salutaire
Le Directeur régional de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire a apprécié cette démarche de Diakonia qui, selon lui, permettra aux femmes de la région et aux associations et ONG intervenant dans le domaine de la promotion de l’égalité du genre de mieux comprendre les documents de l’appel à projets, ses axes, afin de mieux renseigner le canevas de projet. Quant à la coordonnatrice provinciale des femmes, Adja Djénèba SODRÉ, c’est tout un honneur pour elles d’accueillir dans la capitale de la région du Nord cette mission de Diakonia venue s’entretenir avec elles sur l’appel à projets du Fonds commun Genre. Elle a par ailleurs remercié le Fonds commun Genre à travers Diakonia, qui travaille à réduire l’inégalité du genre au Burkina Faso.

En rappel, la dotation financière du FCG est aujourd’hui assurée par cinq PTF que sont l’Ambassade de Suède, l’Ambassade Royale du Danemark, le Bureau de la Coopération suisse, l’UNFPA et l’UNICEF. Le montant alloué aux partenaires est d’environ 1 800 000 000 F CFA.

Les termes de référence de l’appel à projets peuvent être téléchargés sur le site de Diakonia. Quant à la réception des dossiers, elle se fera les 9, 10 et 11 septembre au secrétariat du bureau pays de Diakonia au Burkina Faso.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

4ème édition du forum des forces vives de la commune de Loumbila

Le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits