Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Commune de Poa : la question foncière au cœur de la troisième session (...)

Commune de Poa : la question foncière au cœur de la troisième session ordinaire du conseil municipal

Le conseil municipal de Poa a tenu, ce 27 septembre dans la salle de réunions de la mairie, sa troisième session ordinaire de l’année 2019. Des points inscrits à l’ordre du jour, la question des parcelles loties dans la commune aura été celle à laquelle les élus locaux ont accordé une plus grande attention.

Pour cette troisième rencontre ordinaire de l’année entre élus de la commune de Poa, il a été décidé de se pencher sur quatre points essentiels. 1) Lecture et approbation du procès-verbal de la deuxième session ordinaire tenue les 25 et 26 juin dernier, 2) Communication sur les parcelles loties, 3) Communication sur la taxe de jouissance, et 4) Echanges sur la délimitation du terrain de sport et loisirs.

Le maire a d’abord tenu à remercier les chefs coutumiers et religieux, les commerçants, les présidents de CVD et les élus pour leur présence à la session, bien qu’ayant des programmes assez chargés. Il a émis le souhait que les fils et filles de Poa travaillent toujours et encore main dans la main, dans la tolérance, afin de bâtir la commune qui n’est autre que la leur.

Et pour cela, chacun, à son niveau, se doit de faire des sacrifices, selon lui. Le maire a également demandé une minute de silence pour les soldats tombés dans la défense de l’intégrité territoriale du Burkina Faso. Après cette première intervention de M. BAGUÉ, le 2e Adjoint a été invité à procéder à l’appel nominal des conseillers. Une fois celui-ci fait et la vérification de l’atteinte du quorum, la session proprement dite a démarré.

Le lotissement, ce casse-tête à Poa

Avant d’entamer la communication sur les parcelles loties, le conseiller Harouna NANA, par ailleurs secrétaire de séance, a été chargé de la lecture du procès-verbal de la deuxième session ordinaire 2019. Pour la question foncière, des techniciens du service domanial ont quitté Koudougou, à la demande de la mairie, afin d’expliquer la situation dans laquelle se trouve la commune en matière de lotissement. Ce diagnostic révèle d’énormes irrégularités. On a par exemple des attributions mal faites, le non-respect des espaces verts, le lotissement sur des sites qui, traditionnellement, est inconcevable (cimetière par exemple).

À la suite de cet exposé qui a permis aux conseillers de mieux comprendre la situation, il a été proposé une délibération portant autorisation d’un recensement général pour le lotissement à Poa. Les conseillers, étant déjà conscients de l’urgence d’une telle décision grâce en partie à la communication des techniciens, ne se sont pas fait prier pour donner leur accord à l’unanimité pour cette opération qui, sans nul doute, permettra de résoudre les problèmes que vivent les populations en matière de foncier.

Toujours dans le souci de venir à bout de cette situation, une feuille de route sera élaborée avec l’appui du service technique. Une feuille de route qui devra aller au-delà du mandat du présent conseil. La communication sur les parcelles loties a été suivie par celle sur la taxe de jouissance et des échanges sur la délimitation du terrain de sport et loisirs. C’est avec les divers que la session a été close.

Procès-verbal de la deuxième session ordinaire du conseil municipal de Poa

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits