Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Projet d’amélioration du système d’enregistrement des faits d’état civil dans (...)

Projet d’amélioration du système d’enregistrement des faits d’état civil dans la région de l’Est

Les 29 et 30 octobre derniers s’est tenu un atelier sur le lancement du Projet d’amélioration du système d’enregistrement des faits d’état civil, en particulier des naissances, dans les régions du Centre-Nord, de l’Est et du Centre-Est du Burkina Faso. C’est une initiative de l’ONG Christian Children’s Fund of Canada, désormais connue sous le nom de Children Believe. Présenter le projet et favoriser son appropriation aux parties prenantes étaient les objectifs souhaités afin de faire de l’enregistrement des naissances une réalité dans la région du Soleil-Levant.

Au Burkina Faso, l’enregistrement des faits d’état civil est encore incomplet, entravant ainsi la production de données fiables sur les naissances, les décès et leurs causes, et constitue en même temps un frein pour assurer le suivi et l’évaluation des Objectifs de développement durable. Selon l’Enquête Multisectorielle Continue/Enquête Démographique et de Santé 2015, la proportion d’enfants de moins de 5 ans enregistrés à l’état civil au Burkina Faso est de 78,5% pour les filles et 77% pour les garçons. Dans la région de l’Est, le taux est à 59%. Les efforts de l’Etat et ses partenaires ont permis une augmentation de 9 points du taux d’enregistrement des naissances en moins d’une décennie. Cependant, des goulots d’étranglement, comme l’insuffisance de coordination entre les acteurs, l’insuffisance d’intérêt des parents pour l’enregistrement civil, une certaine faiblesse capacitaire des acteurs de l’état civil, empêchent l’atteinte de l’enregistrement universel des faits d’état civil.

C’est pour pallier ces insuffisances que le Projet d’amélioration du système d’enregistrement des faits d’état civil, en particulier des naissances, dans les régions du Centre-Nord, de l’Est et du Centre-Est a vu le jour. Dans la région de l’Est, il concerne les provinces du Gourma, de la Tapoa, de la Komondjari, de la Gnagna et de la Kompienga, soit un total de 27 communes. Christelle KALHOULÉ, la Directrice régionale Afrique de l’Ouest de Children Believe, dans son allocution, affirme qu’il s’agit de contribuer à rendre l’enregistrement des naissances universel dans la région de l’Est, en rendant l’environnement plus favorable, les services plus accessibles à la population avec une interopérabilité renforcée avec la santé, y compris pour le rapportage des données statistiques avec mHealth-état civil. Le Projet vise également à impliquer les leaders communautaires pour accroître la demande et renforcer la redevabilité.

Avec un budget de 334 896 050 F CFA, le Projet va s’étendre sur 18 mois et plusieurs activités sont prévues pour son exécution. A l’instar du présent atelier de mise en place du cadre régional de pilotage des activités d’état civil et de finalisation des Plans d’action régionaux/plaidoyer pour la généralisation des Centres d’état civil secondaires (CECS) dans les CSPS, la formation des agents officiers et officiers délégués de l’état civil à l’enregistrement des naissances et à l’utilisation de mHealth sur les statistiques de l’état civil est aussi prévue. Il est également prévu le suivi, la mise en place et le fonctionnement des équipes mobiles d’enregistrement des naissances. Le renforcement de capacités des réseaux communaux de protection des enfants, à savoir les leaders coutumiers, religieux et les autres leaders locaux pour leur engagement renforcé en faveur de l’état civil sont en outre des activités à mener.

Ainsi, d’ici à décembre 2020, la gouvernance de l’état civil dans la région de l’Est sera renforcée, les centres d’état civil secondaires, y compris ceux dans tous les CSPS, seront fonctionnels, pour assurer l’enregistrement des naissances. Les leaders communautaires, quant à eux, seront bien engagés pour une utilisation renforcée des services d’état civil.

Au sortir de ces deux jours de réflexion, les différents acteurs se sont félicités de la participation et de l’engagement de tous pour rendre l’enregistrement des naissances universel au Burkina Faso et en particulier dans la région de l’Est.

Fanta DRABO, Observatrice Civitac, Fada N’Gourma

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Symposium régional de Ouagadougou sur la "Cohésion sociale et le vivre-ensemble"

Du 21 au 24 novembre 2019, à Ouagadougou.

Panel de haut niveau organisé par l AFD sur ’’La consolidation de la paix par et pour les populations"

Le 21 novembre 2019, à Paris.

Séminaire sur le thème "Connecter l’action humanitaire aux dynamiques locales de développement : rôle des collectivités territoriales et des organes de veille citoyenne", organisé par le Laboratoire Citoyennetés.

Les 28 et 29 novembre 2019 à Ouagadougou.

 

Visiteurs connectés

5 visiteurs en ce moment

Total visite: