Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Prévention et gestion des conflits communautaires : le MDHPC sur le (...)

Prévention et gestion des conflits communautaires : le MDHPC sur le terrain

Le ministère des Droits humains et de la Promotion civique a organisé un atelier d’échange avec les forces vives de la région du Nord le vendredi 15 novembre 2019. Cette rencontre d’échange et d’information s’est tenue dans la salle de conférences du conseil régional du Nord. Le Haut-commissaire de la province du Yatenga a présidé la rencontre au nom du gouverneur.

Cette rencontre d’information entre dans le cadre de la tournée d’échange de la ministre des Droits humains et de la Promotion civique, laquelle est prévue pour se dérouler dans les 13 régions du Burkina. Dans la région du Nord, compte tenu de son calendrier chargé, la ministre s’est fait représenter par son conseiller technique, Paulin ZOMBRÉ, et sa délégation, accompagnée par la secrétaire permanente de l’Observatoire national de prévention et de gestion de conflits communautaires (ONAPREGECC), Louise Anne GO. Mme GO a présenté l’état des lieux des conflits communautaires dans la région du Nord et du Burkina en général. Elle a surtout insisté sur le rôle, les objectifs et les missions de l’Observatoire afin de permettre aux acteurs locaux de mieux connaître leur place dans le maintien de la paix et la prévention des conflits dans la région.

Pour le maire Basile Boureima OUÉDRAOGO, cette rencontre est d’une importance capitale et d’un intérêt très particulier. En effet, poursuit-il, « notre pays est confronté à de nombreux défis à relever, dont celui de la préservation de la paix et de la cohésion sociale ». Face à cette situation, il est donc impérieux que les populations conjuguent leurs efforts et travaillent main dans la main pour contribuer à faire du Burkina un havre de paix, de sécurité et de cohésion sociale. Le conseiller technique, lui, pense que « le gouvernement du Burkina Faso, dans sa dynamique de quête de paix pour les citoyens, a entrepris et mis en place un Observatoire national pour aider à résoudre les conflits qui sont déjà ouverts, mais surtout à les prévenir ». L’ONAPREGECC vise de ce fait la résolution de tous ces conflits, et surtout leur prévention.

Cette tournée de travail vise donc à mettre les deux pôles d’acteurs en communication permanente pour qu’ensemble les populations puissent aider à prévenir et à résoudre tous les conflits. Au niveau régional le ministère veut mettre en relation les responsables locaux et nationaux de façon que les informations puissent remonter en temps réel, permettre une bonne analyse des problèmes et, en même temps, dans la conjugaison des efforts, aider à les prévenir et à les résoudre.

936 000 F CFA pour ATL, seule association de la région du Nord bénéficiaire de l’appel à projets 2019 du MDHPC
Pour Madi GUIRO, gestionnaire de l’association Atelier Théâtre du Lorum (ATL), structure bénéficiaire de l’appel à projets du ministère des Droits humains et de la Promotion civique, c’est une joie de participer à cette rencontre d’échange, qui sera très importante dans la mise en œuvre de leurs activités. En effet, poursuit-il, « nous avons reçu un prix de 936 000 F CFA dans le cadre d’un appel à projets du ministère auquel l’association a postulé et a d’ailleurs été sélectionnée dans la région du Nord. Le projet s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et surtout l’enrôlement des enfants dans les groupes radicalisés au niveau de la province du Lorum ». Concrètement, comme le nom de l’association l’indique, « nous menons des activités théâtrales. Dans ce projet nous avons conçu une pièce théâtrale sur la cohésion sociale et la lutte contre l’extrémisme violent ». Au-delà de cela, ATL compte accompagner les élèves dans l’acquisition des actes de naissance. Cela permettra de résoudre un problème sérieux de la province : « Par exemple, précise-t-il, si nous prenons le cas du village de Windigui, l’an passé il y a au moins 83 élèves qui n’ont pas pu participer aux examens faute d’acte de naissance ». Dans ce projet il est également prévu une journée porte ouverte de l’État civil au profit des parents d’élèves, les élèves eux-mêmes, l’autorité communale et la population tout entière. Cela permettra aux populations de mieux se rapprocher des services d’état civil afin de connaître les mécanismes et les procédures d’établissement des documents d’identité. Il y a également une journée d’échange entre les leaders coutumiers et religieux et les autres associations prévue pour développer les thématiques de la paix et la cohésion sociale.

A la fin de cette rencontre, les participants disent mieux comprendre le rôle de l’ONAPREGECC et ses missions en tant que membre.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

0 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits