Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Quatrième session ordinaire du conseil municipal de Koudougou de l’année (...)

Quatrième session ordinaire du conseil municipal de Koudougou de l’année 2019

Le budget primitif, gestion 2020, de la commune de Koudougou est adopté en équilibre pour un montant d’un milliard quatre cent six millions deux cent quatre-vingt-cinq mille cinq cent quatre-vingt-seize (1 406 285 596) francs CFA.

La 4e session ordinaire du conseil municipal de Koudougou de l’année 2019 s’est tenue les 28, 29 et 30 octobre 2019. La journée du 28 a été consacrée aux travaux en commission. La session a été présidée par Maurice Mocktar Zongo, maire de la commune, assisté de Salifou KIEMDÉ et Adama RAMDÉ, qui ont assuré le secrétariat de la session.

La session du conseil municipal de Koudougou a débuté par la vérification du quorum. Sur 74 conseillers en exercice, 71 étaient présents, 2 absents et 1 procuration. Le quorum étant largement atteint, le maire a soumis à l’attention des conseillers municipaux l’ordre du jour pour adoption. Après l’adopté de l’ordre du jour, les conseillers municipaux se sont retrouvés dans leurs commissions respectives pour les travaux de la journée du 28 octobre. C’est ainsi que les membres de la commission affaires économiques et financières (CAEF), sur invitation du maire, ont examiné l’avant-projet du budget 2020 et apprécié à sa juste valeur le budget dans ses différents aspects pour relever les défis de l’année 2020. Sibiri ZERBO, DAF de la mairie, a présenté de façon détaillée le budget tant en recettes de fonctionnement qu’en dépenses de fonctionnement, tant en recettes d’investissement qu’en dépenses d’investissement. Selon Philippe N’DO, rapporteur de la CAEF, leur commission a suivi avec attention et intérêt le budget, exercice 2020, et a tenu à apporter des amendements à certaines rubriques. Entre autres, la commission a proposé le réajustement des montants alloués aux fournitures de voirie et à la location de la voiture funéraire, une annulation de la budgétisation de la location du mobilier. Selon Cyriaque YAMÉOGO, président de la CAEF, après examen, la commission a confirmé un équilibre du budget entre les recettes et les dépenses de fonctionnement qui se chiffrent à 1 073 155 798 F d’une part, et, d’autre part, entre les recettes et les dépenses d’investissement qui se chiffrent à 326 911 558 F. Ainsi, la commission notifie que le budget 2020 est sincère et a invité par conséquent le conseil municipal à l’adopter afin de permettre à l’organe exécutif de la commune d’accomplir les missions assignées.

Les travaux de la journée du 29 ont porté sur la présentation et l’adoption du budget primitif et 6 délibérations. Le quatrième trimestre de l’année constitue la dernière ligne droite dans l’exécution du budget, gestion 2019, de la commune de Koudougou et ouvre la voie à l’élaboration, suivie de l’adoption de son budget primitif, gestion 2020. Pour le maire, le budget de la commune de Koudougou est un instrument essentiel de mise en œuvre de sa politique de développement. Il décrit l’ensemble des recettes et des dépenses de l’année. C’est un outil de pilotage annuel. Pour ce faire, le conseil municipal est sollicité pour apprécier et voter le projet de budget primitif, gestion 2020, qui lui est soumis. Il est adopté en équilibre, le budget primitif, gestion 2020, pour un montant d’un milliard quatre cent six millions deux cent quatre-vingt-cinq mille cinq cent quatre-vingt-seize (1 406 285 596) francs CFA présenté comme suit : pour ce qui est du fonctionnement, en recettes nous avons la somme de 1 073 155 798 F CFA et en dépenses, la somme de 1 073 155 798 F CFA. En ce qui concerne l’investissement, nous avons la somme de 466 561 558 F CFA en recettes et en dépenses, le même montant. Quitus a été donné à l’ordonnateur du budget et au receveur municipal, qui sont chargés chacun en ce qui les concerne, de l’exécution de la délibération.

La 2e délibération porte sur une autorisation à conclure des contrats par convention pour l’acquisition des vivres pour les cantines scolaires et préscolaires dans la commune de Koudougou. Dans le cadre des transferts des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales, la commune de Koudougou a bénéficié de subventions pour l’acquisition de vivres pour les cantines scolaires et préscolaires. Le conseil a autorisé le maire à conclure des contrats par convention pour l’acquisition de vivres pour les cantines scolaires et préscolaires.

La 3e délibération a porté sur l’autorisation accordée au maire de l’utilisation du droit de tirage 2020 du Fonds minier de développement local pour la construction de deux (02) salles de classe plus un magasin au CEG de Doulou. La commune de Koudougou bénéficie, dans le cadre du Fonds minier de développement local, des ressources financières pour financer son Plan de développement communal. Le conseil a autorisé le maire à affecter lesdites ressources pour la construction de 2 salles de classe plus 1 magasin au CEG de Doulou.

La 4e délibération autorise l’utilisation du droit de tirage 2020 du Fonds permanent pour le développement de collectivités territoriales (FPDCT) pour l’affectation de ladite somme pour la construction d’un CSPS dans le village de Toèga. Le FPDCT, à travers son droit de tirage, apporte une contribution financière au profit de la commune de Koudougou. Cette somme sera allouée pour la construction dudit CSPS.

Le Programme d’appui aux collectivités territoriales PACT apporte une contribution financière d’un montant prévisionnel de cent millions (100 000 000) de francs CFA au profit de la commune de Koudougou à travers un droit de tirage. Le conseil municipal a délibéré pour l’affectation de ladite somme aux dépenses ci-après : en fonctionnement, former les membres des CVD et les conseillers municipaux sur la collaboration entre CVD et le conseil municipal, d’un montant de six millions cinq cent mille (6 500 000) francs, organiser une journée de redevabilité à un million (1 000 000) de francs, former le personnel en charge du protocole sur le protocole de protection des personnalités à cinq cent mille (500 000) francs. En investissement, acquérir un véhicule pick-up simple cabine à vingt-cinq millions huit cent mille (25 800 000) francs, construire un bâtiment pour l’état civil à cinquante millions (50 000 000) de francs. Pour les études architecturales du bâtiment de l’état civil, il est prévu la somme de cinq millions (5 000 000) de nos francs, l’acquisition de logiciel de traitement administratif et salarial du personnel à six millions (6 000 000) de francs, l’équipement du bâtiment de l’état civil à cinq millions deux cent mille (5 200 000) francs.

Etant donné que les défis de développement sont immenses et les ressources limitées, la commune de Koudougou a répertorié certaines actions prioritaires dans un plan annuel d’investissement (PAI). Pour l’année 2020, les prévisions d’investissement sont estimées à plus d’un milliard de francs CFA. Pour la mise en œuvre de ces projets, le conseil municipal a adopté le PAI par une délibération.

Le maire a présenté au conseil un document dénommé rapport de l’ordonnateur. Selon ce rapport, le budget de la collectivité territoriale de Koudougou est un instrument essentiel de mise en œuvre de sa politique de développement. De ce fait, son élaboration nécessite une attention particulière aux fins de concourir aux objectifs de développement auquel aspire la population. Ce rapport donne une présentation de la commune, un aperçu de ses potentialités économiques, le contexte socio-économique et politique de l’élaboration de son budget, le bilan des initiatives prises en 2019 pour accroître les recettes, maîtriser les charges de fonctionnement au profit de l’investissement, les perspectives pour 2020, les mesures nouvelles, les variations de recettes et de dépenses par rapport aux prévisions antérieures et, enfin, l’état d’exécution budgétaire des trois dernières années et de la gestion en cours ainsi que le fonctionnement du comité de suivi budgétaire et de trésorerie.

Michel Yaméogo, Point focal Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

4 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits