Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Séminaire sur les défis de développement en période de crise : une école pour (...)

Séminaire sur les défis de développement en période de crise : une école pour tous les participants

Après les enrichissantes communications dont ont pu bénéficier les participants au premier jour du séminaire, les deuxième et dernier jours ont été principalement consacrés à un partage d’expérience de communes ayant enregistré ou continuent d’enregistrer des personnes déplacées internes. En rappel, ce séminaire, organisé par le Laboratoire Citoyennetés et conjointement animé par Helvétas et la CADEPAC, avait pour but de réfléchir sur comment intégrer les collectivités et les OSC dans le dispositif de prise en charge des personnes déplacées internes dans ce contexte d’insécurité que traverse le Burkina.

Au-delà des communes partenaires du programme DEPAC-2 ayant accueilli des personnes déplacées internes, à savoir Fada N’Gourma dans la région de l’Est, Ouahigouya dans la région du Nord, d’autres communes connaissant la même situation ont également été invitées, au cours de ce séminaire, à partager avec les autres leur expérience dans la gestion de la crise. C’est ainsi que l’on a pu écouter d’émouvants témoignages, comme celui du maire d’Arbinda dans la région du Sahel, ou encore celui de Barsalogo dans le Centre-Nord. Après ces autorités communales, il a été demandé aux représentants d’organisations de la société civile des différentes régions partenaires du programme DEPAC-2 (Sahel, Est, Nord et Centre-Ouest) de se prononcer sur les actions menées aux côtés des collectivités dans la résolution de ces crises.

À l’issue des deux jours de travaux, ce sont des participants très satisfaits des leçons apprises qui sont repartis dans leurs communes respectives, avec pour volonté de travailler pour une meilleure prise en charge des personnes déplacées internes. Abdoulaye PAFADNAM, maire de la commune de Barsalogo, juge le séminaire très enrichissant : « Nous avons entendu des expériences vécues dans d’autres communes. Il est très important qu’il y ait ce lien entre humanitaire et développement, parce que nous savons tous que dans nos communes rurales nous avons des difficultés pour faire bouger le développement. Aujourd’hui, beaucoup d’organismes sont en train de nous aider. Il y a lieu donc que les collectivités s’impliquent au maximum pour accompagner ces partenaires, mais aussi les orienter. Personne mieux que les collectivités pour savoir les besoins réels des populations. »

Le Haut-commissaire de la province du Lorum, Aïssata Angelina TRAORÉ, apprécie, quant à elle, les échanges menés au cours du séminaire. « Grâce aux échanges, on a vu le dispositif qui existe déjà au niveau national, ensuite, l’état des lieux dans nos différentes régions. Nous avons aussi pu entendre l’expérience des différentes communes, la prise en charge qu’elles ont pu déployer sur le terrain afin d’aider les personnes déplacées internes à se sentir dans des conditions assez acceptables. Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a des leçons que l’on a apprises. Nous, en tant qu’acteurs nationaux, avons noté beaucoup de choses. Je sais qu’une fois à Titao, il faut travailler à redynamiser le comité technique pour coordonner toutes les interventions parce que l’Etat reste le leader en matière de coordination de tous les acteurs. »

Avant la clôture du séminaire, le président du Laboratoire Citoyennetés, Raogo Antoine SAWADOGO, a tenu à remercier tous les partenaires pour leur constant accompagnement. Il s’agit, entre autres, de Help, Oxfam, Helvétas, la Coopération suisse et l’Etat à travers le ministère de l’Administration territoriale et celui de la Femme, qui ont bien voulu soutenir l’organisation du séminaire.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits