Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Redevabilité : le 1er magistrat de la commune de Koudougou se prête à (...)

Redevabilité : le 1er magistrat de la commune de Koudougou se prête à l’exercice à Siguinvussé

Le Code général des collectivités territoriales, ce document considéré comme la bible de tous les maires du Burkina Faso, consacre la journée de redevabilité comme une exigence pour tout responsable de collectivité. Et ce en vue de promouvoir la bonne gouvernance, l’un des gages d’un développement local. C’est cet exercice que Maurice Mocktar ZONGO, maire de la commune de Koudougou, s’est livré ce 6 décembre 2019 avec les populations du village de Siguinvussé. Une tournée qui a permis non seulement au premier responsable de faire le bilan des réalisations du conseil municipal, mais aussi d’échanger sur les préoccupations majeures des habitants de ce village.

Arrivé à la tête de la commune de Koudougou à l’issue des élections municipales de 2016, c’est la troisième fois que le conseil municipal remplit son devoir de redevabilité vis-à-vis des populations qui lui ont fait confiance. En effet, après le premier exercice fait à la première année de gestion, un deuxième s’en était suivi à la mi-mandat. Ce troisième exercice, qui intervient à la veille de la fin du mandat, se veut tout aussi une manière de montrer patte blanche sur la gestion de la commune.

« Le conseil municipal a décidé d’effectuer des sorties dans les 22 villages et les 10 secteurs de la commune pour rendre compte de notre action à la tête de la collectivité territoriale.

C’est l’occasion aussi d’échanger directement avec les populations qui nous ont élus pour qu’ensemble nous puissions davantage connaître leurs difficultés, leurs préoccupations, et voir ensemble comment nous pouvons orienter l’action municipale. Il ne faut pas se contenter des rapports et écrits que nous recevons dans nos bureaux. Il faut sortir pour toucher du doigt les réalités »
, justifie le maire sur les motivations d’une telle démarche.

Une opportunité d’échange sur les préoccupations des populations
C’est par une forte mobilisation que les habitants de Siguinvussé ont réservé un accueil digne du statut de l’hôte du jour. Après les salutations d’usage, les échanges n’ont pas tardé à commencer. Avant qu’un aperçu des réalisations du conseil municipal ne soit donné, des représentants des femmes et des jeunes du village ont eu droit à la parole pour exposer au bourgmestre et à toute son équipe leurs principales préoccupations. La représentante des femmes, prenant la parole, a salué l’initiative du conseil municipal qui, par cette sortie, veut se rapprocher davantage des populations. Selon cette dernière, les femmes du village rencontrent d’énormes difficultés. Il s’agit, entre autres, de l’utilisation de tricycles en lieu et place d’ambulance au CSPS, le manque de places également pour les malades et les femmes enceintes qui s’y rendent pour les accouchements. Toujours sur la question sanitaire, elle a déploré le mauvais état du logement du personnel. Les questions de places au marché et d’emploi pour les jeunes de Siguinvussé ont été également soulevées.

À la suite de la représentante des femmes, c’est le porte-parole des jeunes qui s’est adressé au maire et à sa délégation. La principale préoccupation des jeunes évoquée concerne l’appui de la mairie pour la construction d’une maison des jeunes de Siguinvussé.

Après le résumé de toutes ces préoccupations des populations, le maire a pris la parole afin d’apporter des éléments de réponse. Il a surtout promis que le conseil municipal ne manquera pas de se pencher sur les différents besoins exprimés afin que des solutions soient trouvées.

Ce que l’on peut retenir des réalisations du conseil municipal
S’exprimant sur les réalisations faites au cours de son mandat, le maire a laissé entendre que beaucoup de choses ont été prises en compte tant sur le plan de l’éducation, des infrastructures que de l’eau et de l’assainissement. Vingt (20) écoles construites sur les vingt-six (26) sous paillote au début du mandat, sept réparées sur les 13 endommagées au début du mandat, des salles de classe de plus construites, tel est résumé ce que l’on peut noter concernant les efforts du conseil municipal en faveur de l’éducation. Concernant la santé, du matériel a été octroyé à des CSPS. Quant aux infrastructures, l’on a la construction de barrages, l’aménagement de routes, la construction de onze (11) forages et la réparation de forages, six (6) au total.

Après le point fait par le premier responsable de la commune, des échanges ont été menés entre ce dernier et les populations. L’occasion pour les uns et les autres de revenir sur d’autres questions qui leur tiennent à cœur.

Du côté de la délégation municipale, c’est un sentiment de satisfaction qui se dégageait à l’issue de la rencontre. Le maire, qui a expliqué que les préoccupations restent les mêmes dans les villages déjà visités, a déclaré que cela signifie qu’ils ont encore du chemin à parcourir pour le développement de la commune. Et d’ajouter : « En cinq ans, il va sans dire qu’avec les ressources dont nous disposons, l’on ne peut faire face à tous ces besoins. Il faut donc une meilleure planification du développement, une meilleure orientation de nos ressources, et aussi une meilleure planification du recouvrement de nos recettes propres. Il faut d’abord compter sur ses propres ressources avant d’attendre l’aide des partenaires. » L’étape de Siguinvussé vient étendre le nombre de villages visités à 10 villages. Douze (12) villages et les 10 secteurs de la commune restent dans le viseur du maire et de son équipe pour boucler la boucle.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

4ème édition du forum des forces vives de la commune de Loumbila

Le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits