Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Veille citoyenne : le Laboratoire Citoyennetés valide les plans d’action 2020 (...)

Veille citoyenne : le Laboratoire Citoyennetés valide les plans d’action 2020 des panels de Kordié et de Réo

Le Laboratoire Citoyennetés, à travers son chargé de programme Guillaume KIÉMA, a rencontré, les 9 et 10 décembre 2019, à Koudougou, les panels de Kordié et de Réo pour la validation de leurs plans d’action qui couvrent la période de décembre 2019 à décembre 2020. Ces plans d’action entrent en droite ligne de la mise en œuvre du projet d’Appui à la gouvernance économique dans sept (07) collectivités territoriales du Burkina Faso (AGECol), dont le Conseil régional du Nord, les communes de Titao, de Thiou, de Kordié, de Réo, de Boromo et de Oursi. Le Laboratoire Citoyennetés accompagne les panels de ces communes dans la conduite d’actions de veille et d’interpellation citoyennes en matière de gouvernance économique. AGECol est financé par l’Union européenne.

S’il est vrai que les organisations de la société civile, à travers la sensibilisation des populations, le renforcement des capacités d’un certain nombre d’acteurs, jouent un rôle dans le développement local, il n’en demeure pas moins que cette façon de faire ne garantit pas forcément l’amélioration de la gouvernance au niveau de la collectivité. Du reste, c’est ce que pense le Laboratoire Citoyennetés. D’où la mise en place des panels, dont le rôle est de jouer les "gendarmes" afin d’inciter les autorités municipales à améliorer leur gouvernance.

Les domaines d’intervention du plan d’action
Ces plans d’action, qui se veulent en harmonie avec les actions du conseil municipal, se proposent d’intervenir dans des domaines tels l’information budgétaire, la redevabilité budgétaire, les marchés publics et la mobilisation des ressources. Concernant le premier domaine, à savoir l’information budgétaire, il s’agit notamment de se pencher sur le processus d’élaboration des documents budgétaires, l’accessibilité desdits documents et la publicité autour de ceux-ci. Quant à la redevabilité budgétaire, il est question de travailler à la mise en place d’un cadre formel de redevabilité budgétaire, et de s’assurer de sa fonctionnalité et de la régularité du compte de gestion (budget supplémentaire). Pour le troisième domaine qui porte sur les marchés publics, il est demandé la connaissance des textes sur la commande publique et le processus d’attribution, de suivi de l’exécution des marchés et de réception des ouvrages et des livrables. Pour le quatrième et dernier domaine d’intervention du plan d’action qui concerne la mobilisation des ressources, il s’agit de voir la stratégie et le processus élaborés à cet effet, et les infrastructures marchandes existantes.

La séance de travail avec les membres du panel de Kordié
Pour y arriver, les membres des panels devront mener un certain nombre d’actions en fonction du domaine. Il s’agira par exemple de rencontres avec les acteurs concernés, à savoir le maire, le secrétaire général, le comptable, le régisseur, les collecteurs, les services techniques déconcentrés, les organisations de la société civile, les comités villageois de développement, mais aussi les contribuables. La revue documentaire (plan de mobilisation, quittances de paiement, les états de recouvrement, etc.), la constatation terrain (vérifier l’exécution des marchés, participer à la réception), la participation à la session d’adoption du budget supplémentaire (constater la présentation du compte de gestion) constituent également des actions à mener.

L’opérationnalisation des plans d’action des deux panels va nécessiter l’organisation de deux rencontres par mois, soit une première pour élaborer les différents outils de travail, le programme d’activité et répartir les groupes de travail. La deuxième rencontre consistera à faire la synthèse des sorties terrain et formuler la note de plaidoyer à transmettre à l’autorité.

La séance de travail avec les membres du panel de Réo
Il est également recommandé la conduite des différentes activités sur le terrain selon les différentes périodes ; le suivi régulier de la mise en œuvre des différentes recommandations par les personnes ou structures concernées ; la tenue d’une rencontre finale de synthèse des résultats issus de la mise en œuvre des activités ; et la tenue d’une rencontre bilan avec l’ensemble des acteurs sur les résultats de la mise en œuvre du plan d’action et le niveau de mise en œuvre des recommandations.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

1 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits