Vous êtes ica: Accueil > Actualité > SRC Léo 2019 : Les représentants de la région du Centre-Ouest à la SNC Bobo (...)

SRC Léo 2019 : Les représentants de la région du Centre-Ouest à la SNC Bobo 2020 connus après deux jours de compétition

La ville de Léo, chef-lieu de la province de la Sissili, a vibré, du 16 au 18 décembre 2019, aux rythmes de la Semaine régionale de la culture (SRC). Deux jours ont permis à des centaines d’artistes venus des quatre provinces de la région du Centre-Ouest, de concourir dans des disciplines telles que l’art culinaire, le tir à l’arc, la lutte traditionnelle, la danse traditionnelle, l’orchestre, le chœur populaire, le slam, la musique traditionnelle instrumentale, ou encore le ballet. Et du talent, les populations de Léo ayant effectué le déplacement de la maison des jeunes en ont eu plein les yeux. La cérémonie de clôture, qui est intervenue dans la matinée du 18 décembre, a été l’occasion de dévoiler les noms de ceux et celles qui représenteront la région à la 20e édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC), qui se tiendra du 28 mars au 4 avril 2020 à Bobo-Dioulasso.

C’est au total 34 vedettes et ensemble artistiques, 7 candidats à l’art culinaire, 18 archers pour le tir à l’arc et 17 lutteurs pour la lutte traditionnelle que cette édition de la SRC a mobilisés en compétition dans la belle ville de Léo. Les compétitions se sont déroulées sur quatre sites différents. Il s’agit du stade municipal pour le tir à l’arc, de la place Zéni pour la lutte traditionnelle, de la maison de la femme pour l’art culinaire et celle des jeunes pour les arts du spectacle, qui ont surtout connu un véritable engouement des habitants de Léo.


Les représentants de la région à la SNC 2020 à l’issue des compétitions.

À cette édition de la SRC, il y avait trois jurys, à savoir celui de la catégorie art culinaire, ceux des sports traditionnels et arts du spectacle. En art culinaire, l’on avait 7 candidats, dont un homme et 6 femmes venus des quatre provinces de la région. Ils ont présenté 11 mets, dont 3 plats légers, 4 plats lourds, 2 desserts et 2 boissons. Le jury a apprécié les mets selon quatre critères que sont : l’hygiène (corporelle, vestimentaire, alimentation, les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication), les qualités organoleptiques (la saveur, la couleur, l’odeur, la présence de corps étrangers et le goût), la valeur nutritionnelle (l’équilibre nutritionnel, l’originalité, l’utilisation de denrée locale), la présentation du plat, qui prend en compte la décoration, le récipient et le couvert utilisé. A la suite de cela, il ressort que les qualifiés pour continuer la compétition à Bobo sont les suivants :
- En plat léger : Adjaratou ZIO, province de la Sissili, avec sa salade de patate douce ;
- En plat lourd : Sylvestre ZOMA, avec son poulet du Sanguié aux légumes, province du Sanguié ;

- En dessert : Lizèta MINOUGOU, avec son deguè de sabriyama, province de la Sissili ;
- En boisson : Talato KABORÉ, avec son jus de pain de singe enrichi à l’arachide et aux graines de moringa, province du Ziro.

Concernant les sports traditionnels, l’on note que sur 47 lutteurs annoncés, 17 ont pu être validés à la pesée. Pour le tir à l’arc, sur 21 annoncés, on avait 18. Au regard des performances réalisées et les dispositions du règlement intérieur des sports traditionnels, le jury a retenu 11 lutteurs et 3 archers. Les lutteurs sont les suivants :
- Poule jeune fille 41 à 50 kg : Samira BADIEL du Sanguié ;
- Poule jeune fille 51 à 55 kg : Félicité BAKOUAN du Sanguié et Rosa Natacha YAMBA du Boulkiemdé ;
- Poule jeune garçon 41 à 45 kg : Alligra BAKO du Sanguié ;
- Poule jeune garçon 46 à 50 kg : Aristide Méda YAMBA du Boulkiemdé ;
- Poule adulte homme 65 à 75 kg : Michel BADÉMA, Ilyassa BADO, tous du Sanguié, et Urbain KI du Boulkiemdé ;
- Poule adulte 76 à 85 kg : Ghislain KI, Bonaventure KI, tous du Boulkiemdé, et Karim BAZONGO du Sanguié.

Les 3 archers retenus sont Beloi BADOLO, Zakaria BANON et Beyaguoé BADOLO, tous du Sanguié. Par ailleurs, deux lutteurs qualifiés, à savoir KI Urbain et KI Bonaventure, sous sanction disciplinaire de la fédération burkinabè de lutte, pourraient être disqualifiés si toutefois la décision de justice les concernant ne leur est pas favorable.

Le jury de la catégorie arts du spectacle, quant à lui, s’est réjoui de la qualité des spectacles offerts par les troupes. Il a précisé que seules les troupes classées premières et ayant obtenu au moins 13,20 de moyenne sont qualifiées pour les phases finales. Par conséquent, sont autorisés à prendre part à la SNC 2020 :
- Danse traditionnelle poule jeune : Troupe A Doua Wiè de Boura, province de la Sissili ;
- Danse traditionnelle poule adulte : Troupe Yinéziou de Goundi, province du Sanguié ;
- Vedette de la chanson traditionnelle : Harmonie Gourizéni, province de la Sissili ;
- Chœur populaire : Troupe Teegawendé de Nabadogo, province du Boulkiemdé ;
- Musique traditionnelle instrumentale : Troupe Wend Panga de Nazoanga, province du Boulkiemdé ;
- Orchestre : Cavalier culture, province du Boulkiemdé ;
- Slam : Honorat Judicaël ZONGO, province du Boulkiemdé ;
- Ballet : les Héritiers de l’art, province du Boulkiemdé.
Exceptionnellement, les troupes dont les noms suivent sont proposées en animation :
- Danse traditionnelle poule adulte : troupe Lanzerbo de Boso, province de la Sissili ;
- Vedette de la chanson traditionnelle : troupe Beog-Neré, province du Boulkiemdé ;
- Chœur populaire : troupe Pengwendé de Nanoro, province du Boulkiemdé.

Une édition qui a eu de quoi ravir les principaux acteurs
Le Directeur général de la SNC, Bamassa OUATRARA, s’est réjoui de la qualité du spectacle que les uns et les autres ont donné à voir. Tout en félicitant les qualifiés, il leur a fait comprendre que la qualification n’est pas synonyme de réussite totale parce que le plus dur reste à venir. Il les a par conséquent exhortés à redoubler d’ardeur car la phase finale ne sera pas de tout repos. Aux artistes et à l’ensemble des troupes qui ne sont pas qualifiés, il les a encouragés à se préparer davantage pour les éditions prochaines de la SNC. Pour terminer, M. OUATRARA a invité l’ensemble des collectivités, surtout les communes, à s’investir davantage pour que la culture triomphe, pour que l’encadrement technique sur les troupes puisse être relevé comme défi.

Le président du Conseil régional, pour sa part, a remercié toutes les personnes physiques et morales qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué à la réussite de cette édition de la SRC. Il a aussi dit qu’en organisant pour la seconde fois la SRC, le Conseil régional du Centre-Ouest se sent conforté dans l’un de ses rôles régaliens, à savoir celui de soutenir et promouvoir les activités culturelles, artistiques et touristiques, c’est-à-dire la culture dans le sens holistique du terme et qui se situe en bonne place des matières transférées. Il a rassuré que dès la fin de la SNC 2020, le Conseil régional se mobilisera pour l’organisation de la prochaine édition, et ce en parfaite harmonie avec les communes. « Au-delà des victoires immédiates que nous attendons avec impatience, je vous invite à vous donner davantage pour que notre culture soit en bonne place, aussi bien au niveau national qu’international », a-t-il conclu.

À noter que chaque qualifié a reçu une prime afin de permettre à chacun de se préparer pour les phases finales.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

6 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits