Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Le panel du Projet d’appui à la redevabilité sociale de Ouahigouya : les (...)

Le panel du Projet d’appui à la redevabilité sociale de Ouahigouya : les membres outillés sur le contrôle citoyen

Le Laboratoire Citoyennetés, dans le cadre du Projet d’appui à la redevabilité sociale en faveur de l’accès aux services sociaux de base dans 35 communes du Burkina Faso (PReSS), a organisé un atelier de formation qui s’est tenu du 9 au 10 décembre 2019, au Centre Monseigneur-Louis-DURRIER de Ouahigouya. Portant sur le contrôle citoyen et la redevabilité sociale, l’atelier a réuni l’ensemble des membres du panel de Ouahigouya. L’objectif visé est de concevoir un outil de suivi citoyen et de finalisation des programmes d’activité.

La participation citoyenne peut se définir comme le devoir pour le citoyen de prendre part activement à la gestion de la chose publique. Elle peut se manifester à travers un contrôle, ou une interpellation. La participation citoyenne est garantie dans la Constitution que notre pays a adoptée le 2 juin 1991. En son article 12, il est dit ceci : « Tous les Burkinabè, sans distinction aucune, ont le droit de participer à la gestion des affaires de l’Etat et de la société. » C’est dans ce sens que le Laboratoire Citoyennetés encourage et accompagne la mise en place des panels de contrôle et de suivi citoyen dans les collectivités territoriales. La formation des membres du panel de Ouahigouya s’est tenue dans le but de les doter de rudiments nécessaires pour le contrôle citoyen.

Durant les deux jours de formation, les participants se sont essayés à la conception d’un outil de suivi et de finalisation des programmes d’activité. Les différents secteurs clés ciblés sont l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement. Dans le domaine de l’éducation il était question d’identifier les difficultés majeures qui minent le bon fonctionnement du secteur dans la ville de Ouahigouya. Il s’est ensuite agi d’identifier des personnes ressources auprès desquelles les membres du panel pourront aller discuter afin de recueillir leurs avis sur le fonctionnement de leur structure. Il en va de même pour les autres secteurs : santé, eau et assainissement. Pour plus d’efficacité sur le terrain, trois groupes de cinq personnes ont été formés. Chaque groupe s’occupera d’un secteur bien précis.

Pour le formateur du jour, Ousmane ZANGO, chargé de programme au Laboratoire Citoyennetés, « l’objectif de cette activité était de se rappeler les missions du panel sur le contrôle citoyen et comment est-ce que le travail doit se mener. Au deuxième jour de la formation nous avons finalisé les programmes d’activité et nous avons arrêté un plan d’action dans chaque domaine donné. Nous attendons que le panel puisse respecter ce plan d’action 2019 afin qu’on puisse engager une autre phase de concertation au titre de l’année 2020 ».

Le rapporteur du panel, Becaye OUÉDRAOGO, ajoute que « cette activité s’inscrit dans le cadre de PReSS. C’est un projet qui prend en compte les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’assainissement. Le panel doit mener des actions de contrôle citoyen afin de juger de la qualité des prestations au niveau de ces trois secteurs. Nous allons identifier les difficultés et à l’issue de cela faire des propositions de solutions. Nos activités seront essentiellement des entretiens, des visites terrain auprès des services techniques déconcentrés ».

En rappel, le Projet d’appui à la redevabilité sociale en faveur de l’accès aux services sociaux de base, mis en œuvre par le Laboratoire Citoyennetés, est financé par l’Unicef. Ses activités sont orientées sur les secteurs de l’éducation, la santé, l’eau potable et l’assainissement dans 35 communes urbaines et rurales réparties dans les régions du Centre-Ouest, du Centre-Sud, du Nord, de la Boucle du Mouhoun et des Cascades. Ce projet a été initié pour répondre aux besoins des populations en matière d’information sur les affaires locales et appuyer l’émergence d’un espace de participation citoyenne favorable à la redevabilité sociale des décideurs locaux. L’ambition du Laboratoire Citoyennetés est d’amener les Organisations de la société civile à développer des processus de veille et de contrôle citoyen afin d’inciter les exécutifs locaux à mettre en place des mécanismes de redevabilité sociale dans les secteurs eau potable et assainissement, santé, éducation.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation des membres des réseaux d’OSC et radios locales partenaires sur les techniques d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi d’une note de plaidoyer et d’interpellation au niveau local

Les 16 et 17 Juillet 2020 à Ziniaré, dans la salle de réunions de la mairie.

Journées de dialogue intercommunautaire pour la paix de la commune de Fada N’Gourma

13 et 14 juillet 2020 à Fada sur le thème : Quelle contribution des communautés et des acteurs institutionnels au renforcement de la cohésion sociale ?

Renforcement des capacités de la commission ad hoc chargée de l’élaboration du PCD 2020-2024 de la commune de Diapangou

17 et 18 juillet 2020 à Diapangou. Thème : Prise en compte de la durabilité dans l’élaboration des plans communaux de développement.

 

Visiteurs connectés

0 visiteurs en ce moment

Total visite: