Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Commune de Sapouy : des acteurs du développement formés sur la gestion des (...)

Commune de Sapouy : des acteurs du développement formés sur la gestion des conflits et des plaintes

La commune de Sapouy a organisé, du 19 au 20 décembre 2019, un atelier de formation à l’endroit des acteurs du développement sur la gestion des conflits et des plaintes. Ces acteurs, composés entre autres d’hommes de médias, d’organisations de la société civile, de services techniques déconcentrés, de chefs coutumiers et religieux, ont été outillés sur les paramètres à prendre en compte dans la résolution des conflits qui viendraient à faire irruption dans leurs milieux respectifs. La formation a été financée par la Coopération suisse dans le cadre du programme DEPAC-2, mis en œuvre par le Laboratoire Citoyennetés.

La commune de Sapouy, comme toutes les autres communes du Burkina Faso, enregistre des conflits et des plaintes. Si le conflit le plus récurrent à Sapouy demeure celui sur le foncier, au niveau des plaintes c’est le service public qui remporte la palme d’or. Malheureusement, très souvent, l’on ne sait que faire face à ces problèmes qui se posent. Certes, les acteurs locaux ont développé des mécanismes pour les résoudre, cependant il n’en demeure pas moins que certains paramètres entrant en droite ligne de la résolution effective des conflits restent méconnus.

Lors de cette formation, il s’est agi d’inviter les participants à comprendre les composantes de la dynamique conflictuelle et la problématique de sa gestion dans un cadre organisationnel. La formation s’est alors axée sur la notion même de conflit, les types de conflits (conflits latents, conflits intergroupe, conflits intragroupe), le processus d’évolution du conflit (causes et conséquences), les dimensions du conflit (le pré-conflit, la confrontation, la crise), les attitudes face aux conflits et les mécanismes pour les résoudre.

Des mécanismes de gestion des conflits, on peut retenir, entre autres, l’arbitrage et la médiation. L’arbitrage se veut le recours à une personne ou une institution neutre pour aider dans la prise d’une décision parfois cruciale d’un commun accord avec les différents acteurs impliqués dans le conflit. C’est par exemple le recours à l’institution judiciaire pour appliquer la loi dans le cadre de la résolution d’un conflit. La médiation, quant à elle, est la facilitation par une tierce personne d’un processus de négociation entre différentes parties en conflit par la proposition d’une solution. Il amène les personnes ou groupes en conflit à déclencher un dialogue favorable à la résolution du conflit. La médiation intervient le plus souvent lorsque les parties ne se parlent plus et sollicitent préserver leurs relations. Elle intervient également en cas de conflit entre acteurs qui ont des intérêts communs. Le médiateur doit cependant avoir un certain nombre de qualités, comme la franchise, l’impartialité, l’attachement à la paix, la tolérance, la maîtrise de soi, la discrétion, l’esprit de discernement, la patience et la disponibilité.

À côté de cette formation sur la gestion des conflits et des plaintes, il y avait également celle sur le rôle des présidents des Comités villageois de développement (CVD), dont la mission est de contribuer au développement local. Dans la commune de Sapouy, le mandat des bureaux des CVD a fait l’objet de renouvellement en 2017.

C’est dans ce sens qu’il a paru important de renforcer les capacités des responsables de ces structures de développement afin de leur permettre de jouer leur partition dans le développement communal. La commune de Sapouy a obtenu le financement de cet atelier à travers le programme DEPAC. L’occasion pour le maire de traduire la reconnaissance de la commune au Bureau de la Coopération suisse et au Laboratoire Citoyennetés pour leurs appuis financier et technique.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation des membres des réseaux d’OSC et radios locales partenaires sur les techniques d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi d’une note de plaidoyer et d’interpellation au niveau local

Les 16 et 17 Juillet 2020 à Ziniaré, dans la salle de réunions de la mairie.

Journées de dialogue intercommunautaire pour la paix de la commune de Fada N’Gourma

13 et 14 juillet 2020 à Fada sur le thème : Quelle contribution des communautés et des acteurs institutionnels au renforcement de la cohésion sociale ?

Renforcement des capacités de la commission ad hoc chargée de l’élaboration du PCD 2020-2024 de la commune de Diapangou

17 et 18 juillet 2020 à Diapangou. Thème : Prise en compte de la durabilité dans l’élaboration des plans communaux de développement.

 

Visiteurs connectés

6 visiteurs en ce moment

Total visite: