Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Les réseaux du Programme d’appui au renforcement de la démocratie locale et de (...)

Les réseaux du Programme d’appui au renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne dans le Plateau central

« Appui au renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne dans le Plateau central » est un programme mis en œuvre par le Laboratoire Citoyennetés à travers l’accompagnement financier de Solidar Suisse. Le Laboratoire Citoyennetés, qui a en charge la coordination et l’exécution du programme, accompagne les réseaux associatifs partenaires dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur plan de plaidoyer et d’interpellation au niveau communal. Ce sont huit (08) communes qui sont concernées par ce programme : Ziniaré, Loumbila, Zorgho, Boudry, Dapélogo, Toéghin, Boussé et Méguet.

Renforcer les capacités des acteurs de la société civile à développer un discours argumenté à même d’influencer positivement les politiques publiques locales et les pratiques quotidiennes des citoyens/citoyennes en vue d’une meilleure gouvernance locale, tel est l’objectif global de la mise en place des réseaux dans les communes sus-citées. Pour ce faire, ces réseaux ont pour mission, entre autres, de concevoir des questionnaires d’enquête, de collecter et d’analyser des données, de faire la restitution des résultats de ces enquêtes en plénière, de rechercher des informations complémentaires et, enfin, d’organiser des rencontres de plaidoyer avec le conseil municipal, les leaders d’opinion et les médias.

Les actions des réseaux dans les huit communes du Plateau central
Les réseaux du Programme d’appui au renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne dans le Plateau central sont une coalition de plusieurs associations qui se mettent ensemble pour conduire les activités inscrites dans leur plan de plaidoyer préalablement établi de commun accord.
Le Regroupement des OSC de Dapélogo pour la Promotion de la Citoyenneté (ROProCi/D) est constitué de trois (03) associations (Association pour le Développement Economique et Social de Dapélogo (ADESD), « Association RATAMANEGRE », Association Zoramb Naagtaaba de Guiè (AZN)) et de la Coordination Communale des Mouvements et Associations de Jeunesse de Dapélogo (COCOMAJD). Au regard de la baisse du taux de paiement des taxes dans la commune, les activités du ROProCi/D se sont focalisées sur l’incivisme fiscal. Cela s’est matérialisé par un atelier communal de réflexion sur l’incivisme fiscal, des séances de sensibilisation des commerçants et de la population sur l’importance des impôts et taxes pour le développement de la commune et l’accompagnement du conseil municipal dans sa collaboration avec le service des impôts pour la prise de mesures sur le recouvrement efficient des taxes dans la commune.

A Zorgho, le réseau Comité d’Action Citoyenne (CAC) de Zorgho est composé de l’Association Compagnie Théâtrale le Baobab, l’Association Béoog-Neeré du Ganzourgou, l’Association pour la Promotion des Femmes du Ganzourgou, l’Association ANTEBA et l’association COMAJ/G. L’insécurité routière a été le centre d’intérêt des activités du CAC durant l’année 2019, en vue d’amener l’autorité communale de Zorgho à saisir officiellement les services de sécurité pour le déploiement d’une équipe sur le tronçon qui mène au CMA pour la régulation de la circulation et la sensibilisation des usagers.

Le réseau d’Action de Veille Citoyenne (AVC), de la commune de Toèghin, quant à lui, a décidé de porter ses actions sur le fonctionnement des services publics et de la gestion des infrastructures publiques dans la commune. Cela a consisté, entre autres, en la visite et au contrôle citoyen des infrastructures et services publics, en une enquête et un sondage auprès des usagers des services publics, en une analyse et au traitement des données ; en la restitution des résultats suivie de recommandations assorties de propositions de prise de décision au conseil municipal, puis en l’organisation d’une journée de redevabilité en vue de rendre compte à la population. Le réseau AVC est composé de l’Association Wend-rab de Toéghin, l’Association Relwendé de Zipèlin, l’Association Sougrinoma des femmes de Toéghin et la Jeunesse Unie pour le Développement de Toéghin.

Renforcer les compétences des CVD et conseillers municipaux afin qu’ils travaillent en tandem pour le développement de leur village, c’est autour de cette thématique que le réseau Coalition des OSC pour la Promotion de la Démocratie de Méguet (COPDM) a mené ses activités en 2019. Il est composé des associations Wend La Panga, Solidarité pour un développement communautaire, Neb Noompa et Song Taaba Yennega de la commune de Méguet.

La Fédération Venegre des Associations pour l’Action Citoyenne (FEVAAC) est une organisation de veille citoyenne qui regroupe quatre associations majeures de la commune rurale de Boudry : l’Association Gad-Taaba pour la Solidarité et le Développement, l’Association Beog-Neere, l’Association Champ des Femmes et l’Association Agir pour la Défense et la Protection de l’Environnement. Durant l’année 2019, le plan stratégique de ce réseau visait à promouvoir un développement humain et social durable dans la commune de Boudry.

Dans la commune de Ziniaré, le réseau dénommé Action Communale pour la Gouvernance Locale (ACGL) regroupe quatre (04) associations : l’Appui aux Initiatives de Développement dans l’Equité au Burkina (AIDE/Burkina), l’Association des Jeunes pour le Développement Durable (AJDD), l’Association pour la Promotion et l’Epanouissement des Femmes de Ziniaré (APEFZ) et l’Association TIKIMTO. Pour l’année 2019, les actions de ce réseau se sont essentiellement centrées sur le plaidoyer pour l’accès et la qualité de l’offre de formation professionnelle dans la commune, ce dans le but d’amener le conseil municipal de Ziniaré et les acteurs des structures de formation professionnelle à évaluer leur partenariat afin de situer les responsabilités pour un meilleur accès à la formation professionnelle des populations de la commune.

Dans la commune de Loumbila, le Cadre d’Initiative Citoyenne (CIC) s’est fixé pour objectif, en 2019, de mesurer l’ampleur de la pratique des abattages clandestins des animaux à Loumbila et le problème d’hygiène des marchés en vue d’interpeller les autorités sur la nécessité d’entreprendre des actions pour mettre fin à cette pratique. Ce réseau est composé de l’association Manegdbzanga, l’association pour la promotion et l’épanouissement des femmes de Ziniaré, l’association Teel-taaba de Pusghin et l’association Embouche pour le développement de Donsin.

Quant au comité de veille citoyenne de Boussé, il regroupe huit (08) associations : l’Association Tind-Talgré (ATY), l’Association pour la Promotion et le Développement du Paysan Kog-liyan (APDPK), l’Association Nabouibzanga pour le Développement Intégré (ANDI), l’Association de Développement Intégré des jeunes du Kourwéogo (ADIJ/K), l’Association Vim-Yingré de Boussé (AVYB), l’Association Segb-Noma des Transformatrices du Kourwéogo (ASTK), l’Association d’Entraide pour la Promotion de la Femme Burkinabè (AEPFB) et l’Association Songui Kamba (ASK). Les actions majeures de ce réseau en 2019 ont porté sur la contribution à l’amélioration du cadre de vie de la population de la commune de Boussé.

Anaïs MONÉ, Observatrice Civitac, Plateau central

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de redevabilité de la commune de Boussé

Le samedi 24 octobre 2020 à l’École A.

Atelier de présentation de la plateforme Civitac aux collectivités terrotoriales de la région du Centre-Est en collaboration avec la Coopération Belge (ENABEL)

16 Octobre 2020 à Tenkodogo

Concertation sur l’augmentation des ressources budgétaires au profit des secteurs de la santé, de l’AEPA et de l’agriculture

Le vendredi 09 octobre 2020 à Ouagadougou.

 

Visiteurs connectés

4 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits