Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Assemblée générale ordinaire : ODJ/Yatenga sonne la mobilisation de ses (...)

Assemblée générale ordinaire : ODJ/Yatenga sonne la mobilisation de ses militants et sympathisants

L’Organisation démocratique de la jeunesse, section Yatenga, a organisé son Assemblée générale annuelle ordinaire le samedi 25 janvier 2020 au siège de l’EDP/Yatenga. Cette AG annuelle avait trois points à l’ordre du jour : il s’agissait essentiellement de faire le bilan des activités de l’année 2019, pour amendement et validation, de présenter le programme d’activité de l’année 2020 pour validation, avant de clore avec les divers.

L’ODJ est une organisation de jeunes Burkinabè ayant pour objectif, entre autres, de promouvoir et défendre les libertés démocratiques de la jeunesse, de promouvoir, défendre et protéger les droits démocratiques de la jeunesse, de participer activement à la lutte du peuple burkinabè pour la justice, la liberté, la démocratie et le progrès véritable. C’est du reste ce qu’a laissé entendre Issouf BADINI, président de l’ODJ, section Yatenga, à l’entame de son propos. L’ODJ est par ailleurs une organisation qui a des démembrements appelés sections dans les différentes provinces du Burkina. Ainsi, dans la province du Yatenga, ODJ est représentée par une section très dynamique de par les activités réalisées sur le terrain.

Comme toute bonne organisation, la section Yatenga, à la fin de chaque année, fait le bilan des activités de l’année, relève les insuffisances, formule des perspectives pour une bonne mise en œuvre des activités, et propose un programme d’activité pour la nouvelle année. La section ODJ/Yatenga compte cinq sous-sections que sont : les sous-sections de Séguénega, de Kossouka, de Rambo, de Koumbri et de Kalsaka. Elle dispose de comités dans les villages (Rim, secteur 8 de Ouahigouya, Rikou). Il y a également des comités d’initiative dans le village de Boudri, au secteur 10 de Ouahigouya, de Tougsagué, de Namissiguima et au secteur 13.

Élévation du niveau de conscience politique
Au cours de cette AG il s’est agi de faire la présentation des activités de l’année 2019, qui, selon le président, s’est déroulée dans un contexte toujours marqué par l’insécurité qui continue d’endeuiller des milliers de familles, entraînant ainsi des milliers de déplacés à l’intérieur du pays. Pour lui, la situation au niveau local n’est pas différente de la situation au niveau national, car elle reste également marquée par des attaques terroristes, des déplacements intérieurs du pays, la cherté de la vie due à la baisse du pouvoir d’achat des populations. Malgré le contexte sécuritaire difficile, l’ODJ/section Yatenga a pu, au cours de l’année 2019, mener à bien des activités de sensibilisation et d’élévation du niveau de conscience politique, des activités citoyennes à l’endroit de ses militants et des populations de la province. En effet, elle a pu adopter un programme d’activité en février 2019. Ces activités s’articulaient autour du renforcement des capacités organisationnelles de la structure, de l’élévation du niveau de conscience politique et idéologique des militants, de la contribution à la promotion des citoyennetés.

En 2019, ODJ a engrangé des acquis ; en effet, elle a bénéficié de la confiance des populations malgré les campagnes organisées contre elle. Elle a vu l’adhésion de plusieurs membres. Cependant, elle a aussi connu des insuffisances, notamment le faible recouvrement des cotisations annuelles des membres, et la non-mise en place de certaines sous-sections. La présente assemblée nationale a vu la formulation des perspectives qui sont prises en compte dans le nouveau programme de 2020, qui a été adopté à l’unanimité.

Un bon accompagnement du Laboratoire Citoyennetés et de la Coopération suisse

La mobilisation des militants de l’ODJ, selon son président, reste toujours faible, mais, dit-il, « nous avons pu mener effectivement beaucoup d’activités grâce à la contribution de notre partenaire le Laboratoire Citoyennetés, qui a contribué en grande partie à la réalisation de certaines activités au niveau du programme de l’ODJ » . « Quand nous prenons par exemple les activités comme la conférence publique, le séminaire de formation, la journée de salubrité, les vidéos-débats et les thés-débats, ce sont les activités soutenues entièrement par le Laboratoire Citoyennetés dans le cadre de la mise en œuvre du programme DEPAC, financé par la Coopération suisse » , affirme-t-il. Le président se réjouit donc de cet accompagnement du Laboratoire Citoyennetés qui leur a permis de réaliser plusieurs activités de leur programme au profit de la population du Yatenga. Il lance par ailleurs un appel au Laboratoire Citoyennetés et son partenaire, la Coopération suisse, de poursuivre leur accompagnement tant important dans la réalisation de leurs activités pour l’atteinte de leur objectif.

Boris Wend-La sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits